Pourquoi les nations deviennent Bne Adam- Premier cours- Apres midi du 9 Av 5773

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME : C’est après une longue préparation que j’ai lancé ce sujet des \ »Bne Adam\ », où j’explique qu’une nouvelle conception doit maintenant être dévoilée, se construire et se renforcer, entre Israël et les nations ; conception qui ne sera plus gérée par l’appellation des \ »enfants de Noa\’h\ » car la relation est désormais hissée, élevée au niveau de \ »Bne Adam\ » : les non-Juifs deviennent, non plus seulement \ »Bne Noa\’h\ », enfants de Noa\’h, mais \ »Bne Adam\ », enfants de Adam.

J’ai planté une graine. Après un temps d’attente, je vois que la terre l’a acceptée et la graine a pris. Nous pouvons maintenant aller plus loin.

Dans les contacts et rencontres avec de plus en plus de non-Juifs, au début, nous avons travaillé à l’intérieur des seuls outils mis à notre disposition et, en particulier, du concept de Bne Noa\’h. Mais je sentais depuis longtemps que ce concept n’était plus suffisant.

Car il faut tenir compte des changements survenus dans l\’histoire juive, par le retour d’Israël sur sa terre, changements liés à la Délivrance d’Israël. Ils impliquent une transformation des relations entre Israël et les nations. Quelque chose de nouveau doit naître, et va naître ; une nouvelle approche qui n’a plus rien à voir avec l’ancienne !

Tant que nous étions en exil, notre relation avec les nations était, elle aussi, en exil. On lui avait donné le nom de \ »Bne Noa\’h\ ». Mais, à mesure que nous nous approchons de la Délivrance, Israël commence à se connecter aux principes fondamentaux de sa Délivrance finale. Nous passons à une nouvelle dimension, à l\’intérieur de laquelle les enfants des nations ne sont plus Bne Noa\’h, mais Bne Adam.

Ce concept est infiniment profond. Il naîtra véritablement au moment de la Délivrance ; ensuite, il y aura toutes les étapes de son développement qui sera infini. Car la relation retrouvée, reconstruite et saine, entre Israël et les nations, commencera seulement à la Délivrance. Pour l\’instant, nous sommes dans la phase de gestation ; l’histoire de l’humanité est enceinte de ce concept.

Nous évoquerons ici, tout d\’abord, la différence entre Adam et Bne Adam. Rasbi, le Maître du Zohar et de tous les secrets, nous révèle que \ »atem krouim Adam vé ein oumot haolam krouim Adam\ », \ »vous (Israël) êtes appelés Adam, mais les nations ne sont pas appelées Adam\ ». Israël est appelé Adam, et les nations qui reconnaissent sa place sont Bne Adam. J\’en veux pour preuve la Torah elle-même où, dans de très nombreux versets du Cantique des cantiques, le roi Salomon s\’adresse aux \ »Bnot Yerusalaim, les filles de Jérusalem\ ». On pourrait penser qu\’il s\’agit des habitantes de Jérusalem. Or, tous nos commentaires, sans exception, disent que Salomon parle des non-Juifs : viendra un temps où toutes les nations reconnaîtront Jérusalem comme la capitale de D., confiée au peuple juif. Lorsqu\’elles reconnaissent la place de Jérusalem, elles sont appelées par la Torah \ »Bnot Yerushalaim\ ». Quand elles reconnaissent une notion juive fondamentale, elles portent le nom de \ »fils\ » et \ »filles de\ ».

Or, Israël est appelé Adam, ce qui signifie que le modèle humain fondamental a été confié à Israël. Nous sommes les seuls à avoir accepté la Torah, seul endroit où soit expliquée l’identité de l\’homme véritable. Nous sommes donc les porteurs de l’identité humaine authentique, celle de l\’homme dont il est dit qu’il est à l’image du Créateur, \ »tselem Elokim\ ». Quand les nations reconnaissent que l\’identité adamique véritable se trouve dans la Torah d\’Israël, et qu’elles demandent à être enseignées pour faire partie, elles aussi, de cette identité universelle, à l’intérieur de laquelle elles ont aussi une place, alors elles s’appellent Bne Adam.

Israël est Adam, tout simplement parce qu\’il est porteur de la Torah. La Torah dit d\’elle-même \ »Zé sefer toldot haAdam\ » : elle se nomme elle-même \ »le livre de l’histoire de l’homme Adam\ ». Et ceux qui veulent un lien avec cette véritable identité humaine, soit s’appellent Adam, s\’ils sont Juifs, soit Bne Adam, s\’ils sont des nations.

Il y a une différence essentielle avec le concept de Bne Noa\’h. Car Noa\’h ne représente pas le non-Juif parfait dans sa valeur absolue. Il représente, au contraire, le non-Juif dans sa perfection provisoire, c’est-à-dire à l’intérieur d’un monde en train de chuter, de se corrompre et de disparaître. Il nous est montré ce que doit être un non-Juif, quand il vit dans des générations qui sombrent et vont disparaître. Le modèle noa\’hique, qui était celui de ce contexte-là, ne peut donc être le modèle final. Il est un CONCEPT DE SAUVETAGE, QUAND TOUT SOMBRE ; il représente l\’espoir que tout n\’est pas perdu. Il n\’est pas un concept d’aboutissement !

Par ailleurs, la Torah emploie l’expression \ »matsa ‘hen be einei Hachem, il a trouvé grâce aux yeux d\’Hachem\ ». Ce qui signifie que ses propres mérites n\’étaient pas suffisants. Selon la loi stricte, celui qui est grâcié aurait dû disparaître mais, comme il avait beaucoup plus de mérites que sa génération, il bénéficia de la grâce d\’Hachem qui lui permit dêtre sauvé et de continuer. Le modèle noa\’hique est donc seulement UNE PRISE EN CHARGE AU NOM DE LA GRACE. Il ne peut donc servir de modèle final à cette humanité qui saura se hisser à un niveau où elle pourra se tenir Face à face avec le Maître du monde, et non avec un sentiment de honte parce qu’elle aurait été grâciée.

De plus, un midrash nous donne un enseignement très dur concernant Noa\’h : il nous est raconté que, lorsqu\’il ouvrit l\’arche et vit tout détruit, Noa\’h se lamenta et D. lui dit : \ »IMBECILE, FILS D\’IMBECILE ! C\’est maintenant que tu ouvres la bouche ! C\’EST AVANT QUE TU AURAIS DÛ TE SOUCIER DE L\’HUMANITE, ET ME SUPPLIER de ne pas détruire le monde\ », comme Avraham le fera plus tard pour Sodome, puis Moshé pour Israël. La morale noa\’hique est une morale personnelle, où l\’on cherche à se sauver soi-même. C’est une spiritualité galoutique, d’exilés, où l’on n’a pas le temps de s’occuper des autres. On ne peut donc présenter aux nations le modèle noa\’hique comme étant l’aboutissement de leur évolution, de leur ascension morale et spirituelle !

Enfin, il faut remarquer que C\’EST DANS LA PARACHA DE NOA\’H QUE L\’ON VOIT L\’HUMANITE SE DIVISER ET ETRE DISPERSEE. Certes, la tour de Bavel n’est pas directement liée à Noa\’h, mais il est un principe enseigné par nos Maîtres, selon lequel tous les sujets de la paracha sont liés à son titre. Il y a donc forcément un lien, au moins moral et spirituel, sinon historique et concret, entre Noa\’h et la tour de Bavel. En effet, lorsque l\’on a une spiritualité \ »sauve-qui-peut\ », personne n\’est là pour protéger l\’humanité de la division et de la dispersion. Or, le Projet divin est tout le contraire, il est l\’unité : \ »en ce jour, D. sera un et Son nom sera un.\ »

Il faut donc maintenant que les non-Juifs enlèvent les habits de l’exil, que sont les habits noa\’hiques, pour commencer à porter les habits de la Délivrance, qui sont ceux des Bne Adam ! Ce projet est capital pour l\’avenir de l\’humanité tout entière. Tout est encore devant nous.

(4870)

Category: Bne Adam
About The Author
-

  • Pilote1

    Cher Rav, votre intervention me semble etre [on ne peut plus]claire et limpide, et si moi ignorant, que je suis,[et de surcroit non-juif] arrive a comprendre ce message, Je ne pense pas que les Juifs eux-memes, qui sont les maitres de ces cles refuseront de reconnaitre ce qui a mon gout, represente l\’aboutissement de cette humanite, qui n\’a que trop souffert de tout ce exil \’\’NOAHIQUE\’\’ (si je peux me permettre de le dire ainsi)! Que D.ieu nous guide tous! Amen!

  • Pilote1

    Excusez moi, de revenir encore avec une nouvelle intervention: N\’est ce pas sous le signe de Noah, que l\’on voit l\’humanite qui se divise et qui est incapable de faire naitre le Mashia\’h?( Ham, Yaphet, Shem)….N\’est ce pas sous cette identite qu\’une partie de l\’humanite se fait maudire et devient esclave d\’une autre?? Serait ce le projet final de D.ieu qu\’une partie de son humanite cherie soit esclave d\’une autre a tout jamais?? Excusez moi, je ne pense pas qu\’Hachem marche avec des bequilles, et cela m\’etonnerait qu\’il veuille que cette humanite pour laquelle il a tant donne, elle continue de marcher sur des bequilles, et en plus, cet autre pied qui semblait soutenir cette humanite, est maintenant lui aussi en train de pourrir…. je conclue par la, malgre tout le poids de mon ignorance, que le veritable projet ne peut etre Noahique!(bien que celle ci soit une etape)…… pour resumer tout mon petit \’\’bouquin\’\’, je pense , cher Rav, que vous etes sur le bon chemin!. Que D.ieu soit avec nous tous!

  • Emma

    Merci pour cette \ » surprise \ » en cet après midi du 9 Av. Jour de jeûne….
    Votre intervention, claire et profonde ne peut que toucher ceux qui sont en recherche vrai . Personnellement j\’ai beaucoup appris. Encore Merci.

  • guerim

    Merci puor votre enseignement cher rav,
    Je voudrais vous demander, sur la base du texte que vous avez nommé dans le cantique es cantiques concernant les filles de Jérusalen si le nom bnot adam ne serait pas plus approprié pour les nations, sur la base de Genèse 6:4 -בְּנוֹת הָאָדָם

  • GourArieh

    Shalom Rav, j\’aimerai rapporter quelques points (amenés lors d\’une discussion par une amie Bat Noa\’h) que vous avez également déjà cités dans d\’autres cours et qui tendent à montrer que Noa\’h ne s\’occupait pas uniquement que de lui même et était aussi \’Hessed et tourné vers autrui : – Par exemple Abraham qui incarne le \’hessed a étudié auprès de Noah plusieurs années, et on peut se demander s\’il serait devenu ce qu\’il est devenu sans l\’étude transmise par Noa\’h. – C\’est la Tsédakah, le \’Hessed, qui a été apprise aux occupants de l’arche durant 1 an, ils devaient notamment s’occuper des animaux jours et nuits. – La maison d’étude de Noah est vite devenue une académie officielle qui s’est répandue un peu partout grâce aux efforts de Shem et Ever. Les patriarches ont continué de fréquenter ces yeshivot d’une génération à l’autre. Tout cela nous le devons aussi quelque part à Noa\’h et je suppose que l\’on peut amener d\’autres exemples. Peut être Noa\’h s\’y est pris un peu tard, après le Déluge, mais il semble qu\’il a également su incarner cette dimension du don de soi tourné vers l\’autre par la suite ? Merci à vous et à toute l\’équipe.

  • sweiller

    Bonjour Rav,
    Je me souviens que Manitou z\’l disait que si Dieu avait promis qu\’il n\’y aurait plus de déluge d\’eau, il n\’avait pas promis qu\’il n\’y aurait pas de déluge de feu … Merci pour ce cours d\’après jeune et chalom.

  • rav Haim Dynovisz

    A Gour Arieh: Cher ami, avec tout mon respect, tout ce que vous dites n\’est que le fruit de l\’imagination (tres riche)\ »d\’historiens\ » qui pensent \ »avoir bien connu\ » Noah et qui ont eu la gentillesse de nous transmettre leurs impressions, bien evidemment fondees sur aucune source et enseignements de nos Maitres……En ce qui me concerne je fais partie de ces \ »entetes\ » qui ne se fondent que sur les sources officielles de notre Torah, et ces sources sont largement ramenees et expliquees dans mon cours. Je pense que les sources de nos Maitres sont un peu plus serieuses que les \ »on peut se demander\ » et toutes les autres \ »interpretations\ » douteuses que vous rapporter.Je vous en prie, un peu de serieux, on ne joue pas avec l\’avenir du monde en prenant ses fables pour des realites et en passant son temps a \ »se demander si\ »….bien a vous.

  • david4140

    si on veut jouer un peu avec les lettres on s\’aperçoit que noar est l\’acronyme inversé de \ » hohma nistara \ » et que dans \ »nahat rouar\ » on retrouve le mot noar entourant hérout.. apologie de la liberté ???

  • Roecker

    Avez vous remarqué que Eve et HAnna ont pratiquement les mêmes mots pour marquer la naissance de leur fils: Seth pour l\’une et Samuel pour l\’autre. 2 fils que marquent une aire nouvelle. Naissance d\’un fils (Seth) qui n\’a pas à choisir entre être meurtrier ou victime et un autre fils (Samuel) qui clôt la période des juges et inaugure celle des rois avec tout ce que cela sous-tend.
    J\’aime l\’expression de Arnaud Alale: rav vous êtes sur le bon chemin. Je n\’aurais pas osé le dire mais je l\’ai pensé très fort!

  • david4140

    ADAM le aleph peut se décomposé en vingt six ( deux yod et un vav) plus daleth quatre,plus mem quarante : égal : soixante dix : les soixante dix peuples sont contenus dans ADAM (bonjour à Nathan)

  • david4140

    de toute façon vous pouvez réussir avec la \ »hatslaha\ » du rabbi ha-kaddoch puisque \ »\ » Hohmat Beney aDam \ »\ » on retrouve le fondement du secret du \ »\ »Rabbi\ »\ » les trois lettres qui font HaBaD…bonne chance…continuez d\’ensoleiller nos imaginations (B.Lavillier)QU\’AVAYA le me-VEYE-ux vousinspire..

  • SCHUB

    GABRIEL CHOUVE
    Hazak vé Baroukh Rav !
    Vous ne serez pas seul et cette notion d\’exil des nations, Rav Manitou Z\’L en fait part dans ses enseignements, les tenaient-ils de Rav Kook, je ne me souviens pas. Cependant Rav Ashkénazi disait : la différence est que les nations ne savent pas qu\’elles sont en exil et nous Juifs nous le savons et avons entrepris de rentrer depuis Abraham avinou. Adam est bien un exilé certes, les nations ont été exilées depuis Babel.Tout cela bien entendu étant la volonté d\’Hakadoch baroukh ou, je crois que vous êtes aussi en train d\’accomplir sa volonté.

  • LitlleLayans

    Trop lourd changement pour un rav, un rabbi aurait pu changer ou même l aurait fait si besoin été…
    Peut être que la fonction ne se limite pas un nom
    Encouragement pour la volonté

  • belleli

    Cher maitre , permettez moi de m` adresser directement aux auditeurs de cette conference : Mon avis est que notre maitre a penser , le rav Dynovisz est dote d` un courage dont la source ne peut etre que Divine , pour m` exprimer simplement car il atteind des niveaux que le grand publique assoiffe de verite n` a pas atteind la maturation indispensable pour les assimiler sans malentendus . Encore une fois a mon humble avis , je conseillerais aux public de ne pas grimper les marches de la connaissance 4 a 4 et de completer ses connaissance par la lecture des series du \ » MEAM lOEZ par exemple et de redescendre ( ne pas s` identifier au niveau de connaissance du maitre ) pour pouvoir remonter plus surement et de s` imformer parallelement a ce que representent nos Peres et en ce qui concerne Noe voir : http://fr-manhigut.org/la-sidra-du-gush-newsmenu-76/289-noah
    ….et apres lecture a cette adresse , si le maitre me permet , de nous contenter , ds un premier temps,de considerer Noe comme ayant recu les merites de Son Createur de devenir le Geniteur de ( ses fils ) : Shem , dt vous pourez lire des details a l` adresse indiquee plus haut , de Kham ( Afrique noire , Egypte… ) et de Yafet ( en Hebreu = joli et qui engendrait ce qui serait la grece , le culte de la beaute
    etc…. De Shem va sortir………Israel c – a – d – Que Noe ( vous verrez ds le texte ) ayant ete en plus charge d` enseigne la Torah ( ds ce cas appelons la : MIKVEE = BAIN DE PURTE ) a Avraham , Shem et Ever ( qui deviennent par voie de consequence \ » les citernes d` abondances des eaux pures de la Torah \ » pour les generations a venir , si vous le voulez bien maitre , presentons Noe , pour l` instant comme le Geniteur (1) des Nations , (2) d` Israel , ( 3 )et Propagateur Source ( 4 ) ( apres le deluge ) du \ » garde fou , fil conducteur vers la Gueoula les protegeant Tous qu`est la Torah du Maitre du monde , a ce niveau Noe = microcosme de la Liberation ( Gueoula ) . Notre maitre , le rav , est pourvu de connaissance au dela de l` entendement , a mon avis nous nous ne sommes pas capables de suivre son rythme ce qui ne veux pas dire qu`il faille s` endormir mais au contraire enrichir nos connaissances pour pouvoir mieux le suivre , meme si quelque fois nos questions restent sans reponse , son travail harassant n` a de but que de nous mener be ASHEM a la liberation et aux revelations consequentes qui aujoud`hui restent pour nous sans reponses . que le Ciel fasse tres vite et dans la joie que notre union par l` intermediaire de la Torah du maitre du monde soit indissolube .

  • AlexandreS

    Bonjour Rav, et un grand merci pour ces nouvelles révélations.
    Vous avez évoqué l\’aspect de la Galout d\’Israel…mais également celle des nations, à la recherche de leur identité.
    Le statut de « Bné Noah » est un réceptacle de Torah pour les non-juifs, qui était sans doute prévu et adapté à des temps d\’obscurité, oû l\’information ne passait pas, ou peu.
    Mais aujourd\’hui, pour notre temps appelé également « les talons du Machia\’h », ce réceptacle n\’est pas prévu pour contenir l\’intensité de lumières de Torah émanant dans le monde entier, via le support d\’internet. Augmenter l\’intensité de Torah dans le monde…tout en limitant l\’ensemble du monde non-juif à « Noah », sans prendre en compte les spécificités et aspirations des uns et des autres ?
    Cela équivaudrait à asseoir à une table pleine de mets délicats un homme qui n\’aurait pas mangé pendant une semaine, et lui dire « tu regardes, mais tu ne te contentes que d\’une ou de deux miettes… », avec tous les risques et dérives que cela implique.

    Le Bné Noah a naturellement vocation à suivre l\’exemple de Noah, pour qui la transmission de la Torah à sa génération n\’a vraisemblablement pas été une priorité. Pourquoi et comment pourrait elle être une priorité pour le Bné Noah du 21e siècle à sa génération ? Ainsi le Bné Noah devrait comprendre que consommer individuellement de la Torah, tout en laissant passivement son environnement s\’avancer vers un précipice ferait de lui un Tsaddik, il ya plus ambitieux. Dis autrement, devient on Tsaddik en laissant poliment notre place aux prédicateurs de fausses religions et idéologies? Je ne me reconnais pas dans ce descriptif (exagéré pour l\’occasion). Vive la responsabilisation, vive les Bné Adam ! A nouveau, merci pour cette perspective qui invite à l\’action !

  • esthernehama

    Hakavod Rav, Chalom Rav.
    Toda Rav Dynovisz pour le cours.
    je vous remerci Rav Dynovisz pour les précisions dans le cours.
    le Midrach explique que Noah était apppelé un juste en comparaison de sa génération Noah a su ne pas être influencé.le Midrah explique aussi le sujet que Noah n\’a pas supplier Hachem de sauver d\’autres personnes.
    maintenant que vous le relevez quand Barouh Hachem Min Achamaim Béézrat Hachem j\’essayais de renseigner avec joie ce qui sont pas juifs qu\’ils sont des bne noah je remarquais que je sentais quelque chose d\’incomplet sans savoir si ce n\’était qu\’une impression ou sans savoir définir ce que c\’était.

  • elioramidror

    A la question \ »Comment la lumière d\’Hachem si élevée et si puissante pénètre-t-elle dans ce bas-monde-dans le Temple?\ » Ne devenons-nous pas répondre: \ »béna\’hat\ » ? Le \ »ben Noa\’h\ » n\’est-il pas celui qui peut comprendre que la lumière du \’heth peut descendre jusqu\’au noun, que la lune tire sa lumière du soleil, que la lumière qui sort de Yeroushalaim éclaire le monde entier ? Je vous en supplie Rav, faites pénétrer l\’idée de \ »ben Adam\ » en la lançant avec l\’arc de Noa\’h (ni\’hata qéshet).

  • GourArieh

    Shalom Rav, expliquerez vous dans un prochain cours la différence d’appellation des nations au féminin Bnot (filles de) Yeroushalaim pour Jérusalem et au masculin Bnei (fils d\’) Adam ? Merci beaucoup. Shabbat Chalom à tous.

  • belleli

    Cher maitre ,
    ….\ » Moise s` assit pour rendre la justice au peuple ; et le peuple se tenait debout autour de Moise ,du matin jusqu` au soir .Le beau- pere de Moise vit tout ce qu`il faisait pour le peuple ,et il dit : \ » Que signifie ta facon d` agir envers le peuple ? Pourquoi sieges- tu seul , et tout le peuple se tient-il devant toi du matin au soir ? \ » Moise dit a son beau- pere : \ » C` est que le peuple vient a moi pour consulter D. \ » Quand ils ont une affaire , on vient vers moi ; alors je me prononce entre eux et je fais connaitre les decrets du Seigneur et ses instructions .\ » Le beau-pere de Moise dit : \ » La chose que tu fais n` est pas bonne .Tu seras epuise certainement , toi aussi et aussi ce peuple qui est avec toi ; car la chose est trop lourde pour toi , tu ne saurais l` accomplir seul .\ » Maintenant ecoute ma voix , je vais te conseiller , et que D. soit avec toi ! Sois toi , pour le peuple devant D., et c` est toi qui porteras les affaires devant D. ; tu leur notifieras les lois et les doctrines , tu leur feras connaitre la voie qu`ils ont a suivre et les actions qu`ils auront a accomplir. et toi , tu verras entre tout le peuple des hommes eminents , craignants D., des hommes integres , ennemis du lucre ; et place- les a leur tete comme chefs de mille , chefs de cent , chefs de cinquante et chefs de dix . Q`uils jugent le peuple en permanence ; et toute affaire importante ils te la porteront , et toutes les petites causes ils les jugerons eux-memes . Ils te soulageront ainsi en partageant ton fardeau . Si tu accomplis cette chose et que D. te le commande , alors tu pourras tenir ; et aussi tout ce peuple-ci parviendra a destination en paix . \ » Moise ecouta la voix de son beau-pere ,et effectua tout ce qu`il avait dit ….Moise reconduisit son beau-pere , et il repartit vers son pays . \ » maitre permettez moi de me soucier de vous ( de mon ptit frere ) et de toute l` humanite en vous rappelant ce passage ( excusez moi , traduit ) et de vous suggerez que s`il y a des vacances , ca n` est pas par \ » hasard \ » les Tehilim plusqu` inspirateurs ne sont pas harassants au contraire pour accompagner vos vacances et celles des votres , vous avez pour l` instant fait acte de Detonnateur universel de la recherche sincere et plus avertie de la Verite , les pniotes vont deferler, ne vous laisser pas pieger par faim et soif d`une masse boule de neige , ca galope deja barukh ASHEM de plus en plus et a vitesse grand V….Israel et toute l` humanite a besoin de vous alors si vous permettez , prescription : \ » farniente Forte \ » avec les votres et votre Rav le Maitre du monde votre inspirateur . Bonnes vacances cher maitre ( n` oubliez pas….Ytro dit a Moise ) 🙂

  • 5535

    Merci pour cette intervention. Vous mettez bien en évidence les limites inhérentes à l\’appellation \’Bnei Noah\’déjà évoquées dans vos cours de paracha. Question : 7 lois sont associées aux Bnei Noah. Le Ben Adam n\’est-il pas l\’humain des 7 lois + 13 lois qui seront données par le Machiah ? Cependant vous précisez semer une graine : du Ben Noah va s\’épanouir le Ben Adam : heureuse nouvelle. A bientôt pour la suite.

  • GourArieh

    En relisant quelques passages du prophète Ezechiel, chapitre 36 et suivants par exemple, j\’ai redécouvert que celui ci était dans de nombreux versets appelé : Ben Adam. Quelle est la signification de cet appellation en ce qui le concerne ? Quel message en tirer ? Toda cher Rav et \’Hodesh Tov OuMevora\’h à tout le monde.

  • elioramidror

    Bonjour Rav, je sais que vous avez laissé de côté pour un temps la question de «ben Adam» dans le but de préparer, ces trois semaines, les fêtes importantes qui arrivent. Je suis attentivement ces cours de préparation; cependant, par la force des choses, je me suis aujourd’hui replongé ici. Je vous soumet tout de même ma question. Il est dit que la tribu de Benyamin est la plus douée dans l’art de manier l’arc à flèche. Béréshit 35,18: on voit que Ra’hel a voulu nommer son fils Ben-Oni à cause de la peine (souffrance) qu’elle a subi lors de l’accouchement. Le mot utilisé est «Oni» car il traduit à la fois la notion de souffrance mais aussi de mort comme il est utilisé à Devarim 26,14; mais si Ra’hel n’était pas morte elle aurait peut-être appelé son fils Yaébéts comme à 1 Chroniques 4,9 où on voit que ce nom est donné par une mère à cause de la souffrance de l’accouchement «bé’otsev». Or le commentaire Béréshit Raba 2,9 dit Ben Oni=Ben Tsa’ari (fils de ma souffrance) qui a la même racine. Cela fait écho à Béréshit 3,16 «bé’etsev». Or si on calcule la valeur numérique du mot «’étsev» ain-tsadik-beth, on a 162 qui correspond à la valeur numérique de Benyamin. On voit que cela est en rapport à «bé’itsavon» de Béréshit 3,17 où la terre est maudite à cause de la faute d’Adam haRichon. Cela a un lien avec Noa’h pour qui il est dit à Béréshit 5,29 qu’il nous consolorera «yena‘haménou»; Rachi explique «il fera cesser nos peines» car en apportant des instruments, il diminue la peine à travailler le sol. La valeur numérique de «yena‘haménou» youd+noun+’heth+mem+noun+vav=164 qui correspond à «bé’etsev» beth+ain+tsadik+beth=164. Rachi explique que le nom Noa’h ne traduit pas vraiment cela; en fait il manque un mêm à son nom pour traduire l’idée de -na’ham- ! Confirmation donnée par un midrash qui dit que Noa’h aurait du s’appeller Na’hman. Cette différence est capitale et c’est peut-être l’origine (à un niveau subtile) du manquement de détermination du nom de ben Noa’h. En effet, ce qu’on attend des Nations finalement c’est cette capacité de «na’houm» c’est-à-dire de changer d’intériorité (comme quand on est consolé). Plus que cela, il existe le mot no’ham qui veut dire «repentir». Les non-juifs, qui dans la grande majorité n’ont pas encore reconnu Hachem, doivent obtenir cette qualité de noun-\’heth-mem pour changer d’intériorité et reconnaitre Hachem tel que Roi du monde. Or, et c’est ma question, pour pouvoir se raviser, ne faut-il pas être «ben Adam»? On voit que cette notion «d’être sujet au changement» est expliquée à Bamidbar 23,19 en comparant le ben Adam à Hachem. Hachem ne change pas de position: s’Il a décidé de bénir, Il ne changera pas pour aboutir à la malédiction. A l’opposé, un ben Adam est soumis au temps et aux humeurs; c’est avec effort de réflexion qu’il maintient sa voie dans le bien sinon il dévie rapidement vers le mal. S’il se ravisse et s’il fait teshouva, il regagne le bien et ainsi, il réalise pleinement le projet (hiténa’hem). Ekhen Amen!