Les differentes structures Nichmatiques (Non Adamiques, Adamiques, Israel) -11Avril 2018

Les differentes structures Nichmatiques (Non Adamiques, Adamiques, Israel) -11Avril 2018

mp4 mp3

(2888)

About The Author
-

6 commentaires

  • Christine Bruno

    Toute ma gratitude à Hachem pour m’avoir mis la pensée,un jour, de me rattacher fortement profondément, continuellement à un Rav AUTHENTIQUE,recevant ainsi le rayonnement de Torah ! Et quel mérite de pénétrer ainsi la VISION du Rav ! Adam=dimension masculine =Israël et Hava=dimension féminine=les Nations= 1 était le modèle pour l’avenir.
    Une relation qui est en train d’être restaurée…!
    Mais ce verset dans Ecclésiaste 3: 21 me parle un peu, Est ce qu’il y fait allusion aux non-adamiques?:
    « Qui peut savoir si le souffle des fils d’Adam monte en haut, tandis que LE SOUFFLE DES ANIMAUX descend en bas, vers la terre? »

  • marie-p

    Il m’arrive souvent en écoutant vos cours de me sentir bouleversée au point de devoir faire « pause » avant de reprendre l’écoute. Ce cours en fait partie. Mon âme danse et chante de joie en recevant ces explications qui viennent comme une lumière qui libère et construit, dans la cohérence. Je célèbre ce temps béni que nous vivons des retrouvailles entre l’Epoux et l’Epouse, entre Adam et Hava, et entre Hashem et sa merveilleuse création dont nous sommes chacun une étincelle. Merci Rav, du plus profond de mon cœur, pour tout ce que vous nous transmettez. Soyez béni au centuple de ce que vous donnez.

  • Pingback: Adamiques et non Adamiques – Yom Hachoah commence ce soir jusqu’à demain soir | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

  • Danit

    Cher Rav Dynovisz et à toute l’équipe, Shavoua tov !
    Merci chaleureusement pour ce cours où vous prenez tant de soins à bien expliquer et à délimiter les frontières qui existent de manière irréversible entre les adamiques et les non-adamiques, qu’ils soient Juifs ou non. L’accent est ainsi mis et définitivement mis à propos des activités de l’homme issues du sexe. Ceux qui ont quelque bon sens ne peuvent que vous rejoindre, sans pour autant être très au fait de la nature des combats spirituels qui se livrent lors d’un rapport sexuel qui est le champ privilégié de satan pour développer son pouvoir et accroître son énergie, lorsque celui-ci est accompli en dehors de la conduite permise.
    Puisque vous me faites souvent l’honneur d’inscrire sur votre site quelques-unes des réflexions que m’inspirent vos cours, je viens une fois encore m’exprimer sur ce sujet. Et je ne peux le faire qu’après avoir écouté un cours fondamental de M. Jacov Ramsel.
    M. Ramsel vous rejoint parfaitement dans l’analyse qu’il fait des conséquences engendrées par l’activité sexuelle, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Toutefois, il fait remonter l’origine du mal au Gan Eden. Je m’explique, ou plutôt tente de résumer, sa pensée car son cours-révélation est très long et même scientifique.
    Reprenons la genèse de notre histoire : même si cela reste un mystère, chacun sait que l’histoire du serpent qui a tenté Ava est un code, comme vous avez coutume de le dire. Mais quel est le sens profond de ce code ? M. Ramsel avance que HaSatan avait pignon sur rue dans le Gan Eden, et que bien sûr, en tant qu’Ange déchu, il eût le pouvoir de se présenter à Ava sous forme humaine afin de copuler avec elle, et que le fruit de leur relation serait … Caïn. Du même coup, Ava ayant trouvé la chose plaisante aurait incité Adam à s’exercer à ladite chose avec ledit serpent, ce qui en découlerait donc que l’homosexualité aurait pris naissance dès le Gan Eden. Toutefois, la relation qu’aurait bien eu Adam avec Ava aurait donné naissance à Avel. Toute cette activité sexuelle, débauche comprise, se serait passée dans un laps de temp très court, et les deux enfants auraient été conçus avec peu de différence en terme de temps dans le sein d’Ava, et scientifiquement ce furent de faux jumeaux. Il semblerait en outre, comme le séjour dans le Gan Eden fut de très courte durée -1 jour pour certains-, il a été difficile ensuite, une fois le couple chassé du lieu, de faire la différence entre les deux enfants, du moins en apparence, et d’identifier le père.
    Autrement dit, si j’ai bien compris la pensée de M. Yacov Ramsel, les créatures monstrueuses, non-adamiques parcourent la terre depuis l’origine de nos illustres parents !
    Ceci étant, ce qui me ravit dans votre cours, c’est ce que vous avancez à propos de la descendance adamique juive et la descendance adamique non-juive car, pour la première fois me semble-t-il, vous évoquez une thèse capitale concernant la réunification des deux en UN seul peuple, celui d’Elohim ! Adonaï Ehad ! En effet, et même si je minore cette distinction par le fait qu’au moment du schisme entre Roboam et Jéroboam, si le sceptre de la royauté a été remis à Juda, le zéra d’Ephraïm a depuis longtemps parcouru toute la terre -ou presque- selon la volonté d’Adonaï, et ce, en application de la promesse faite à Abraham « tu seras le père d’une multitude de nations ». la finalité que vous développez me semble évidente : Tous ceux qui feront partie du Olam Haba, seront LE peuple du Très-Haut, et c’est d’ailleurs seulement en ce sens que j’accepte et comprends cette parole si controversable de Shaül de Tarse « il n’y a plus ni Juif ni Grec », chacun étant à même de vérifier qu’il y a toujours ici-bas des Juifs et des Grecs !
    De plus, sans cette ultime compréhension de la réunification, comment pourrait se concevoir le fait que « toutes les nations monteront pour Soukhot à Yeroushalahim pour adorer le D.ieu d’Israël, si elles ne lui sont pas soumises ! -du moins ceux qui y monteront-.