About The Author
-

18 commentaires

  • HCarine

    Petite rectification: le nouveau testament n’est pas un document juif, mais un document grec. Il a été écrit en grec par des auteurs inconnus. Personne sait qui a écrit les évangiles, mais ce qui est clair? C’est que c’était des personnes influencé par l’idéologie helléniste. Les disciples de JC étaient des illettrés, donc impossible qu’ils aient pu écrire un document qui du point de vue linguistique est très sophistiqué et en plus en grec! C’est clair que vois en tant maître juif vous ne maîtrisez pas ce document, et je ne remets pas la sincérité de votre élevé en question, mais vous pouvez aussi compter sur vos nombreux élèves qui sortent par ci et par là du monde chrétien pour se manifester lorsque c’est nécessaire… car nous sortons de ce monde des gens rempli de bonnes intentions et sincère, mais qui sont aussi sincèrement dangereux, car la ruse et séduction du christianisme est trop grande… Oui, je me suis senti obligé de démasquer cette non-vérité qui a été dite, même si je sais que ce n’était pas son intention, car c’est comme ça qu’on l’a appris à croire… bref, Merci pour votre travail énorme!

    • Gilles555

      CHcarine, ce n’est pas le lieu, me semble-t-il pour débattre théologie. Qui plus est, le rav ne souhaitait pas que cette discussion avec Céline et Nicho, qui est mon ami, soit d’ordre théologique. Mais je ne peux pas laisser dire ce que vous dites. Je me réfère à Chouraqui qui est le seul israélien à avoir traduit « le pacte nouveau ». Il précise que si les textes sont en grec, ils sont pensés en hébreu et en araméen. Chouraqui se réfère, ensuite, à Emil Ludwig, un autre fils d’Israël, pour préciser que l’ouvrage ne doit pas alimenter de lamentables polémiques pour troubler les fois mais doit prouver la réalité de l’humanité de Iéshoua. C’est dans cette démarche que s’inscrit Nicholson, clairement.

      Je ferai remarquer que Céline et Nicholson n’évoquent pas la Torah pour se référer à l’ancrage dans « l’ancien Testament ». Ils évoquent les prophètes et les Psaumes, ce qui est véritablement l’ancrage du « pacte nouveau ». Je suis désolé mais vous ne démasquez rien.
      Tout le meilleur pour toi et les tiens, Nicho, si tu me lis et je tâche de te joindre par ailleurs. Mes respectueuses amitiés au Rav Haïm Dynovisz.
      Gilles FALAVIGNA
      Ceci dit, qui êtes-vous pour dire que les disciples de JC étaient des illettrés? Si les textes sont tardifs, la thèse communément admise traduit l’intégration du courant des « premiers chrétiens » à la tradition orale commune. L’opinion traditionnelle fait de Matthieu un Publicain, c’est à dire un collecteur d’impôts. Cette fonction était-elle confiée à un illettré? Luc était un Levi. Jean, de toute évidence, était quelqu’un de profondément cultivé.
      Enfin la tradition philologique met en évidence que les Evangiles ne parlent pas de la destruction du Temple. L’événement aurait été incontournable si les textes n’avaient pas été antérieurs à 70 de l’ère commune.

      • HCarine

        Vous venez de prouver pourquoi le rav doit rester vigilant, car vous êtes amoureux des fables et ennemis des faits concret! Le NT lui même nous dit que les disciples n’étaient pas des érudits dans Actes 4:13. Désolée, mais vous êtes dans les émotions et en plus malhonnête, donc je ne discuterai pas plus avec vous.

        • Gilles555

          Ne discutez plus avec moi si bon vous semble. Mais n’étant pas Chrétien et ne tendant pas la joue, je réponds. Les Actes que vous citez se réfèrent à Jean et à Pierre. Je ne chercherais pas à polémiquer sur le fond du texte. Les versets traitent de l’avis du Sanhédrin à propos de Jean et de Pierre. « Heureux les simples d’esprits… » ne signifie pas qu’ils sont idiots. Question honnêteté, je me réfère à André Chouraqui, connu pour être le plus grand traducteur de la Bible de ces cinquante dernières années. Je fais un copié collé de ce qu’il pense de la stupidité de Jean :
          Le génie de Jean consiste justement à employer le grec pour exprimer le mystère d’une vision hébraïque. Il y réussit en créant une langue nouvelle, sorte d’hébreu-grec où le ciel hébraïque se reflète dans son miroir hellénique.

          C’est l’œuvre d’un fils d’Israël versé dans les lettres hébraïques aussi bien qu’araméennes et qui n’entend rien cacher de ses racines au profit de je ne sais quel conformisme littéraire. Il lui suffit d’être lui-même ; et cela étant, il n’hésite pas devant l’emploi de paratextes, d’inclusions, de chiasmes, de parallélismes, caractéristiques de l’expression hébraïque. Il reproduit dans son texte des mots hébreux ou araméens, accompagnés de leur traduction. Il accumule les sémitismes par le redoublement des verbes. Il donne à certains verbes grecs le sens que leur équivalent a en hébreu ; « voir » veut dire ainsi « éprouver » ou « jouir » ; « répondre » a le sens du verbe ‘ana, qui signifie en hébreu « prendre la parole » ; à son entrée et à sa sortie est la forme concrète que l’Hébreu emploie pour signifier le mouvement de l’homme, ses allées et venues. Jean donne au verbe peripateïn le sens de halakh, aller, « marcher », le mot « main » garde pour lui ses significations hébraïques de « puissance » ; jeter au cœur signifie dans son grec particulier « inspirer »….
          A bon entendeur, qu’il me soit permis de me marrer! Gilles Falavigna

    • Isah

      Je viens moi aussi vous contredire HCarine car le Nouveau Testament n’a pas été écrit en grec à l’origine! Quelle erreur!

      La première langue des évangiles est l’araméen!! On peut encore trouver ces textes dans leur langue primitive! La traduction en grec a tué beaucoup de choses, comme à chaque traduction…

      Qu’il soit clair dans la tête à chacun que Jesus n’a jamais voulu créer une nouvelle religion…

  • Christine Bruno

    Salutations chaleureusee à Céline et Monsieur Nicholson. Elle a du prix aux yeux de l’Eternel, La mort de ceux qui l’aiment (Psaume 116:15). Et je rajouterai de ceux qui aiment Israël! Vous me rappelez la valeur de ces vaillants hommes non-Juifs. accompagnant David même lorsqu’il était rejeté,
    tirant courage et patience dans sa proximité faisant ainsi preuve d’une énergie constante pour délivrer le Peuple jusqu’à son rêgne final,et donc ne cherchant pas leur propre intérêt mais prêt à risquer leur vie pour donner satisfaction au Maître du Monde!
    Aussi,fortifions nous car de mauvais jours arrivent…En avant soldats ! « Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante »
    (Esaïe 41:10) Et Hachem n’est-il pas en train de ramasser un par un le juif en exil qui retarde la Gueoula ?

  • Yedidyah

    Cher Rav,

    J’ai trouvé cette vidéo tout à fait exceptionnelle.

    Merci de tout cœur à vous, ainsi qu’aux amis les plus sincères de notre peuple, à savoir les chrétiens évangéliques !

    Juste une remarque.

    La prochaine fois, pourriez-vous svp poser à vos invités les deux questions suivantes :

    1) « Pensez-vous que si Yeshoua (Jesus) n’était pas venu il y a 2.000 ans, vous aimeriez autant le peuple juif et Israël ? »

    2) « Dans le même ordre d’idées, pensez-vous que Donald Trump aurait adopté une telle posture pro-israélienne, si Yeshou (Jesus) n’était pas venu il y a 2.000 ans ? »

    Encore merci pour tout !

    • rav Haim Dynovisz

      cher ami
      sans vouloir vous offenser..si jesus n’etait pas venu je ne sais pas ce qu’aurait fait Trump mais une chose est certaine, s’il n’etait pas venu, notre peuple aurait evite 2000 de souffrances inimaginables, y compris la Choa…je sais vous allez me dire qu’il n’est pas responsable, mais c’est en son nom que des millions de juifs ont ete massacres pendant 2000ans…que vous le vouliez ou non, jamais notre peuple n a autant souffert que depuis l’arrivee des adeptes de jesus…..et jusqu’a aujourd’hui la profonde ideologie anti juive et anti israel qui regne dans l etablishement europeen est profondemment ancree dans l’heritage antisemite issue directement de 2000 ans de haine romaine…..vous allez me dire, que je parle des catholiques…….le protestantisme est ne en Allemagne….et les allemands nous adorent….et de toutes facons toutes les tendances du christianisme viennent au depart de l’eglise romaine…..sans doute, et mes 2 clips en sont la preuve, des millions de chretiens n’ont plus rien aujourd’hui a voir avec rome, malgre tout j’ai repondu a votre question, si jesus n’etais pas venu…j’aurai connu ma famille, tous morts a Auswitch…….

      • Yedidyah

        Cher Rav,
        Je vous remercie pour votre réponse, mais comme mentionné dans mon message ci-dessus, – et sans vouloir en aucune manière vous manquer de respect – c’est vraiment le point de vue des chrétiens évangéliques qui m’intéresse sur ce point très précis.
        Je précise qu’une grande partie de ma famille a également été décimée dans les camps de concentration.
        Je suis moi-même juif d’origine polonaise.
        Cela étant, et d’un point de vue purement philosophique, nous pourrions étendre votre remarque au concept-même d’humanité.
        En effet, si l’homme n’était jamais venu sur terre, il n’y aurait jamais eu de violences, de haine, de jalousie, de destruction, etc.
        De tout temps, une grande partie des hommes a méprisé la paix et l’amour, sachant que l’histoire révèle très clairement que l’être humain est naturellement tourné vers le mal.
        Je ne pense donc pas qu’il soit forcément opportun ou utile de pointer du doigt un tel, ou tel autre, à cet égard.
        D’autant que si le christianisme a pu générer des abominations nauséabondes, compte tenu d’interprétations erronées de la parole donnée (par exemple la grande inquisition catholique), il a aussi généré de très belles choses, comme le socle occidental de la justice, de la paix, et de la moralité (bien qu’il soit complètement dévoyé en Europe depuis quelques temps).
        En tout cas, je prends grand plaisir à vous lire et à vous écouter.
        Merci beaucoup pour vos explications, ainsi que vos précieux éclairages.

  • Céline

    Réponse à Yedidyah
    Bonjour,
    Question 1 : Si Yéshoua n´était pas venu il y a 2000 ans, est-ce que j´aimerais autant le peuple juif et Israël ? Très sincèrement, je ne peux pas donner de réponse car je ne sais pas ce qu´il en aurait été. Je ne pense pas non plus être représentative des évangéliques dans leur ensemble. Je peux simplement dire que l´enseignement que le juif de Galilée Yéshoua a répandu il y a 2000 ans a été tellement galvaudé, tronqué et récupéré à des fins politiques, qu´il est bien souvent méconnaissable. Si vous lisez l´Evangile, il est difficile de concevoir que les disciples de Jésus puissent devenir les pires ennemis du peuple juif et c´est pourtant bien ce qui s´est passé.
    Avant de faire des millions de morts, une idéologie commence par pervertir le vocabulaire et les valeurs. En l´occurrence l´Empire romain avait tout intérêt à promouvoir une religion mondiale et il l´a fait très habilement grâce à la théologie de la substitution. Cette doctrine dit que puisque Israël a été infidèle, l´Eglise l´a remplacé comme peuple élu et a hérité à sa place des promesses. C´est un mensonge grossier mais ça marche parce que les gens aiment qu´on leur dise ce qu´ils ont envie d´entendre.
    La Bible est interprétée de façon allégorique, on peut ainsi lui faire dire ce qui nous arrange. Le problème c´est que D.ieu dit explicitement que Son Alliance avec Israël est irrévocable et la Bible est très claire là-dessus. Comme je le disais dans l´entretien avec le Rav Dynovicz, fort heureusement les textes ont été très bien conservés bien que traduits. Tous les évangéliques ne sont pas des amis d´Israel, mais pendant longtemps les églises évangéliques, plus proches du texte, ont attiré les Chrétiens désireux de fonder leur foi sur le texte biblique avant tout.
    Vous trouverez beaucoup d´explications historiques dans tout un tas de livres (par exemple David Flusser, Daniel Boyarin ou Didier Long).
    Il y a derrière l´histoire un aspect spirituel qu´on ne doit pas négliger : le peuple Juif étant le témoin de D.ieu, les forces du mauvais s´acharnent contre lui. Plus de témoin, plus de problème, plus d´entrave à l´essor de notre civilisation à la recherche du pouvoir absolu. Le pasteur évangélique Jean-Marc Thobois parle de l´antisémitisme comme d´un virus mutant, qui s´adapte à toutes les époques et à toutes les idéologies dominantes.
    Il y a eu au cours des derniers siècles de nombreux chrétiens qui ont décidé de prendre au sérieux ces textes et ils se sont toujours rapprochés du peuple juif. Pour la petite histoire, je citerai les Soubbotniks. Nombre de leurs descendants se sont fondus dans le peuple juif du fait des persécussions dont ils étaient vicitimes de la part de l´église.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Soubbotniks
    Ce qui divise Juifs et Chrétiens n´est pas autant le fait de reconnaître ou non en Jésus / Yéshoua le messie, sinon il y aurait aussi une scission avec ceux parmi les Loubavich qui croient que le Rabbi Schneerson est le futur messie. La racine du problème est la fausse doctrine du « Nouvel Israël » qui a engendré des millions de morts du côté juif. Vous pouvez trouver un excellent résumé de cette fausse doctrine ici :
    http://enseignements-bibliques-jmthobois.com/audio/170-03-La-theologie-de-la-substitution.mp3
    Je pense que l´amour d´Israël est indissociable de l´amour D.ieu. On ne peut pas aimer D.ieu sans aimer le peuple qu´Il s´est choisi et réciproquement : celui qui n´aime pas le peuple juif montre par là-même que le Dieu qu´il honore n´est pas le Dieu d´Abraham, d´Isaac et de Jacob. Les écrits du « Nouveau Testament » montrent d´ailleurs très bien que les Chrétiens du Ier siècle étaient des Juifs, des prosélytes (convertis) et des « craignant Dieu » qui tous fréquentaient les synagogues. Ni Jésus ni les apôtres n´ont fondé de nouvelle religion.

    Question 2 : Je ne me permettrais pas de juger de la sincérité du Président Trump. L´influence biblique est certainement très forte aux Etats-Unis, mais aussi très controversée aujourd´hui.
    D.ieu oriente le cœur des rois et tient le monde entier dans Sa main. Nous devons donc prier pour avoir des dirigeants qui aiment la vérité et non le mensonge, et qu´ils ne soient pas séduits par les faux prophètes (aujourd´hui les fausses idéologies).

    • Isah

      Superbe commentaire, Merci Celine…

      Nous ne pouvons nier en tout cas que Yeshoua a apporté le Dieu d’Israel aux confins de la Terre aujourd’hui.
      Rien que cela fait de lui un Homme immense, ne croyez vous pas?

      Et comme dit Celine, sans Yeshoua, je ne serai jamais arrivé au niveau d’amour et de crainte que je ressens aujourd’hui pour le Dieu D’Israel…

      Alors oui le message christique a été détourné, utilisé à des moultes fins politiques, sociales…mais moi je ne retiens qu’une chose; C’est Yeshoua qui m’a amené à Hachem.
      Et je pense que aujourd’hui, si Yeshoua revient, il n’ira certainement pas à Rome mais à Jerusalem!

  • Richard Hachel

    Réponse à HCarine : qui vous a dit que Jésus et ses apôtres étaient des illétrés??? C’est faux. C’était de grands érudits de la Thora, et probablement des sciences de leur époque. Vous pensez réellement que Jean le Baptiste ne connaissait pas tous ses textes, Platon, Aristote, Pythagore, Thalès, le diamètre terrestre, les grands principes médicaux, et qu’il ne parlait pas l’hébreu, le grec, et le latin? Vous pensez réellement que Jean le Baptiste (surnommé le grand précurseur messianique) passait réellement son temps, à tremper ses pieds dans le jourdin, et à s’habiller de vêtements en peau de bête comme il est écrit dans l’Evangile? Ce n’est pas très sérieux de votre part.

  • Richard Hachel

    Réponse à HCarine : et qu’est ce qui vous dit que acte 4:13 ne ment pas? Vous croyez réellement que les moines chrétiens n’ont pas falsifié de grosses parties des écritures originelles? C’est pourtant ce qu’une majorité de penseurs neutres prétendent.

  • Richard Hachel

    Réponse au rav Dynovisz : C’est la faute à Jésus s’il y a eu deux mille ans de Christianisme odieux, et c’est la faute à Jésus si les parents du rav sont morts en Allemagne. Vous avez quel âge, rav Dynovisz? Quant à l’assassinat et au massacre de millions de juifs, mais aussi de russes, de polonais, d’allemands, de français, pendants cette guerre, je conseille au rav de rechercher qui a organisé tout ça, et à qui profite le crime. Je suis sur que le rav ve avoir d’énormes surprises en apprenant que tout cela a été préparé à Chicago, dans le seul but de mettre l’Europe à feu et à sang, afin de détruire la plus grande puissance mondiale de l’époque (France-Angleterre-Allemagne-Russie), et que Hitler a été financé par les américains pour ça dès 1933. Sans compter que l’extermination des juifs, ça a été soufflé dans l’oreille d’Hitler par un grand théologien musulman. Mettre tout sur le dos de Jésus, cela porte un nom: la facilité. C’est être lâche, et ne pas s’occuper des réels problèmes.

    • rav Haim Dynovisz

      Ah! La je vous retrouve cher Richard…….pas de « gros mots »……pas dix fois « jesus christ » tous les 2 mots………approche intelligente, interresante…donc je publie……je ne censure jamais…..pourquoi faire aux autres ce que beaucoup me font……..mais 2 conditions et je publie: pas de grossierete du style :mes (cou…les)…….et pas du jesus christ a toutes les sauces………sur le fond de votre remarque je partage de nombreux points mais avec enormement de nuances enormes malgre tout…une autre fois peut etre…..

  • Isah

    Il est impossible de comprendre le Nouveau Testament sans connaitre et comprendre l’Ancien…Ils sont indissociables…Par ailleurs, personnellement, je me suis beaucoup plus attachée à l’Ancien qu’au Nouveau…