11 Septembre 2012 -Roch ha chana- Ce cours est le Shofar du Machiah

Télécharger Vidéo Télécharger Audio La mitsva la plus importante de la fête de Rosh HaShana est la t\’kia du shofar. Le shofar vient du bélier qu\’Avraham a pris à la place de son fils : la corne gauche fut transmise à Itz\’hak jusqu\’à Moshé, et il en a été sonné au moment du don de la Torah ; et la corne droite est gardée dans le monde, et c\’est le shofar hagadol qui sera remis au Mashia\’h, au moment de la Délivrance finale.

Pour savoir comment nous préparer à Rosh HaShana, voyons ce que signifie ce bélier. Nos Maîtres disent que le mérite de ce bélier est éternel pour Israël, au point que, chaque fois qu\’Hachem se met en colère contre nous, Il regarde les cendres de ce bélier et s\’apaise. Quel mérite représentent donc ces cendres ? Une des nombreuses explications reprend ce qu\’Avraham a montré d\’extraordinaire. \ »Je t\’en prie, prends ton fils\ », lui avait dit Hachem ; Rashi explique que c\’est la 10ème épreuve, de la réussite de laquelle naîtra tout le Projet Divin de choisir sa descendance. Avraham se prépare à cette mission extrêmement difficile de sacrifier Itz\’hak. Puis, quand il est prêt, au dernier moment, Hachem lui demande, à la place, un sacrifice tout ordinaire.

La grandeur d\’Avraham est de ne pas avoir regardé ce qu\’on lui demande de faire, mais Celui qui le lui demande, qui est toujours le même, pour les grandes et pour les petites choses. Il a montré qu\’il n\’est pas connecté avec ce qu\’il fait et son service (qui peut être, parfois, pour nous, très valorisant), mais connecté à Hachem Lui-même. Quand nous pouvons faire, sans aucune différence, avec la même motivation, quelque chose de très grand, ou de très petit, c\’est l\’abnégation totale que demande Hachem. Et c\’est ce que rappellent les cendres de ce bélier. Pour cette raison, Avraham est le plus grand des pères, et c\’est la 1ère bénédiction \ »maguen Avraham\ », avant même \ »Tu ressuscites les morts\ », car Avraham a compris le secret du service absolu.

De la même façon, dans notre vie de tous les jours, les Maîtres nous disent de ne pas calculer entre les mitsvot, celles qui sont importantes ou non, car nous n\’avons aucune notion de ce qui est important ou secondaire. Derrière les mitsvot se cachent des choses inimaginables, dont nous n\’avons pas conscience. Par exemple, dans tout ce qui existe, et aussi dans tout aliment, il y a des étincelles de kdousha. Quand je mange, le but est de libérer l\’étincelle divine qui est dans l\’aliment, la récupérer ; ainsi, au moment où je mange, j\’élève l\’aliment et l\’intègre à moi-même, à l\’humain ; sinon, c\’est moi qui descends au niveau animal ou végétal (par exemple, si je mange des viandes interdites, car l\’homme n\’a pas la force pour extraire l\’étincelle divine, et c\’est nous qui descendons au niveau animal ; ou, pour les aliments permis, si je ne respecte pas le processus de libération de l\’étincelle, soit en ne me lavant pas les mains avant de manger du pain, ou en ne disant pas la bra\’ha avant et après manger, il nous est dit que c\’est comme si nous mangions du porc).

Si Hachem le demande, cela a forcément un sens, même si nous n\’avons aucune sensation de grandeur. Nos Maîtres disent que ce bélier avait été créé dans les instants de la création, juste avant shabbat, quand ce n\’est plus le jour, et pas encore la nuit ; ce temps de l\’indécis, ni jour ni nuit, \ »bein hashmashot\ », représente la majorité de notre existence, qui n\’est ni un bon, ni un mauvais moment, mais qui est ce que je veux en faire, et comment je veux le voir ; c\’est à moi de lui donner un sens. Ce bélier représente chaque seconde de notre vie qui nous est donnée comme un temps précieux que je peux utiliser pour construire et en faire quelque chose d\’immense ; c\’est aussi le temps de la seule connexion directe que j\’aie avec Hachem, et je ne dois pas le perdre.

Faire téshuva, c\’est revenir vers soi et sa propre grandeur, enfouie à l’intérieur de nous ; c\’est revenir vers l\’âme divine, infinie, qui est en nous. On sonne du shofar pour dire à l’homme : ne gaspille pas ta vie ; tu es immense ; ne juge pas d’après ce que tu vois ; ce qu\’Hachem te demande de faire, c\’est cela qui est important. S\’Il t’a créé, c’est que tu es important ; donne de l’importance à ta vie, car elle est divine et infinie, mais c\’est à toi de le dévoiler.

De toutes les grandes actions que l\’on peut réaliser sur terre, rien n\’est plus grand que de donner et de se donner ; certes, il y a aussi des moments où l\’homme doit dire non et se protéger. Hachem est Maguen Avraham, car Avraham incarne la bonté, le don et il doit être protégé. Il faut diriger toute sa vie pour donner, construire les autres et le monde, mais en sachant aussi se protéger.

(2375)

Category: Fêtes juives
About The Author
-

  • ilanna

    est ce que isaac etait concentant pour etre sacrifie, est ce qui le savait? si non comment il s est senti en sachant que son pere a voulu le tuer si oui pourquoi ne pas parler de sa grandeur d ame et des explications qui vont avec!en toute humilite cher rav bravo pour toute la joie que vous me communiquez SHANA TOVA VE METOUKA

  • sabbagh

    TRES CHER RAV,
    EN CETTE VEILLE DE ROCH HACHANA, NOUS VOULIONS MON MARI ET MOI MEME VOUS REMERCIER VIVEMENT ET CHALEURESEMENT POUR TOUT CE QUE VOUS NOUS AVEZ APPORTE SPIRITUELLEMENT – C\’EST LE PLUS BEAU CADEAU QU\’UN JUIF PUISSE RECEVOIR- NOUS VOUS SOUHAITONS A VOUS ET A VOTRE FAMILLE UNE CHANA TOVA OUMETOUKHA ET BEAUCOUP DE FORCES POUR L\’ANNEE PROCHAINE BH POUR NOUS DEVOILER ENCORE LES TRESORS CACHES DE LA THORA – TRES BONNES FETES DE TICHRI-
    TRES RESPECTUEUSEMENT
    FAMILLE SABBAGH

  • david4140

    ne prenez surtout pas mal cette intervention pourquoi israel sacrifie son frére ichmael sur l\’autel de la shoah ? pourqoi n\’arrive t on pas è faire la paix d\’unr façon aussi douce que notre sainte thora . d\’une façon aussi douce que cette sainteté que cette sainteté que vous dévoilez. le machiar connaitra t il toutes les daat puisque tout achoppe sur la connaissance . vous nous donnez tellement de bonheur que votre science se répande et qu\ »elle éytegne le feu du satane et de la mort
    courage et hatslaha et merci encore. renforcez vous vous déolacerez des montagnes et aménerez la thora sur le mont(de) de la bénédiction . courage et joies.chalom.

  • rav Haim Dynovisz

    Reponse a david chollet:\ »pourquoi israel sacrifie son frére ichmael sur l\’autel de la shoah\ »….Ne prenez surtout pas mal cette intervention, mais ou vous etes fou, ou vous le faites expres, ou vous etes mechant, ou ignorant, stupide……MAIS VOUS NE POUVEZ PAS ETRE NORMAL…..