24 Septembre 2012 -Yom Kippour- Pour etre IMMENSE il faut etre minuscule

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Moshé avait compris que l’homme est seulement ce qu’Hachem veut faire de lui. On voit, dans cette paracha, qu’il fonctionnait seulement par rapport à la volonté d’Hachem. \ »Il dit à Israël \ »Je suis âgé de 120 ans, et je ne pourrai plus vous diriger, car Hachem a dit : tu ne traverseras pas le Jourdain.\ » Il cesse donc de diriger le peuple, non à cause de l’âge ou de la fatigue, mais parce que sa mission est terminée, ce que Rashi explicite ainsi : \ »je ne suis pas autorisé à continuer, car Hachem m’a retiré le pouvoir, et Il l’a donné à Yehoshua.\ » Moshé n’agit pas en fonction de ses forces, mais il est le réceptacle d’une mission ; quand elle lui est retirée, il s’arrête.
Rashi ajoute : \ »plus encore, le Texte dit \ »latstet vélavo, sortir et venir\ », expression désignant, chez les Maîtres, l’étude de la Torah ; d\’où l\’on comprend, dit Rashi, \ »ce n’est pas seulement le pouvoir qui lui a été retiré, mais aussi son niveau dans la Torah et, ce jour-là, toutes les sources de la sagesse, les maayanot de la ‘Ho’hma, lui ont été fermées\ ». Il cesse donc de diriger le peuple, car sa vie est constamment l’expression de ce qu’il est en train de recevoir d’Hachem. Jamais il ne s’est approprié ce qu’on lui donnait. Comme la manne qui était donnée dans le désert, justement par son mérite : on pouvait seulement manger ce dont on avait besoin pour le jour même, mais on ne pouvait faire de provision pour le lendemain.

Dans le Talmud, il est dit qu\’un homme d’emouna est \ »celui qui a, dans son panier, de quoi manger seulement pour aujourd\’hui, et qui mange, car il dit : si Hachem m’a donné aujourd’hui, Il me donnera aussi demain.\ » En effet, si je suis sur Terre, c’est parce que j’ai une mission et, si je suis en train de la réaliser, Hachem ne me lâchera pas et me donnera, chaque jour, les forces et les moyens dont j’ai besoin pour la remplir. Il s’agit de vouloir ce qu’Hachem veut, et pas plus ; de vivre dans le sens de ce qu’Il veut, ayant avec Lui une connexion tellement forte que j’ai la paix et le bonheur intérieurs, et ne me fais de souci pour rien.

Il peut sembler que l’homme devienne, alors, un simple robot dans les mains d’Hachem. Mais Moshé apporte, ensuite, un enseignement extraordinaire. Il dit à Israël : \ »Hachem ton D. Se tient à ta tête, c’est Lui qui combattra pour que tu hérites de ta terre. Yehoshya est celui qui se tient à ta tête, selon ce qu’Hachem a dit.\ » Moshé emploie le même verbe, pour Hachem puis pour Yehoshua \ »Over léfané’ha\ ». Qui se tient, donc, à la tête d’Israël ? En réalité, c’est comme si Yehoshua se tenait là où Se tient Hachem ! Car, si l’on accepte d’être seulement le réceptacle d’Hachem, cela fait de nous un géant, qui est pratiquement au niveau du Divin ; en se connectant à Hachem, on est pratiquement comme Lui. Le Talmud dit que \ »l’envoyé a les mêmes forces que l’envoyeur.\ » A partir du moment où Yehoshua accomplit sa mission d’installer Israël sur sa Terre, mission qui lui est confiée par Hachem, il se connecte à Lui et il devient, à la tête d’Israël, comme si c’était Hachem Lui-même.

De la même façon, si tu vis en harmonie avec ce qu’Hachem attend de toi, et si tu mérites de faire ce qu’Il te demande, tu te connectes à la Source, à des forces infinies, et ta nature devient une surnature. Tu deviens le représentant d’Hachem et tu atteins des niveaux que tu n’aurais jamais pu atteindre, car tu utilises des forces d’au-delà de toi. Ta réussite sera infinie, au-delà de la logique, dans le sens de la mission qui t’est confiée. Il est donc essentiel de me demander où j’en suis par rapport à ma mission ! L’accomplir me permettra de vivre, chaque jour, avec des motivations et un idéal extraordinaires, et de façon surhumaine.

Moshé dit au peuple, s’adressant à chacun d’Israël, et aussi à nous : si, à l’intérieur de ce peuple, tu remplis la mission qui t’es confiée, tu portes en toi toutes les forces de la nation, comme si c’était elle tout entière qui faisait ce que tu fais ; et tu reçois toutes les forces d’Hachem auquel est connectée la nation.

\ »Moshé appela Yehoshua et lui dit, devant tout Israël, \ »sois fort et courageux, car tu vas venir avec ce peuple.\ » Et, plus loin, Hachem lui dit \ »sois fort et courageux, car tu feras entrer ce peuple…\ » Hachem semble donc donner plus d’importance à Yehoshua que Moshé. Car, comme l\’explique Rashi, \ »Moshé voulait lui signifier : tu ne seras pas seul, tu auras avec toi tous les anciens… Mais Hachem dit à Yehoshua : c\’est toi qui amèneras ce peuple, et qui prendras les décisions, car tout ne dépend que de toi\ ».

C’est la 1ère fois qu’Hachem s’adresse directement à un autre que Moshé, en présence de celui-ci, montrant à Yehoshua, mais aussi à chacun de nous : quand tu te connectes à Moi et que Je te donne une mission, tu en es totalement responsable devant Moi. De la même façon, je reconnais que je suis le seul responsable de ce qui ne va pas dans ma vie, et c’est ainsi que je peux me connecter à Hachem, et que je reçois Ses forces.

Rappelons qu\’à Kippour, nous est offert un cadeau inestimable, un ‘Hessed extraordinaire de la part du Maître du monde, qui nous permet de remettre tous les compteurs à zéro, et repartir nettoyés de tout, avec des forces inimaginables. Il faut donc vivre, avec joie, ces instants intenses, sans perdre un seul moment de cette journée au prix inestimable. Qu’il nous soit donné de mettre à profit toutes les forces qui nous sont données ce jour.

(1943)

Category: Fêtes juives
About The Author
-