Lorsque l’eglise et la mosquee reconnaitront enfin la synagogue – 23 Mai 2017

Lorsque l’eglise et la mosquee reconnaitront enfin la synagogue – 23 Mai 2017

la delivrance du monde depend depend de la reconnaisance par la chretiennete et l’islam de leur source irremplacable qu’est israel.

fichier mp4 fichier mp3

(5792)

About The Author
-

6 commentaires

  • Christine Bruno

    Quel Exemple ce Jethro!Quel don aux Nations!! Mais certainement quelle Epreuve que ce changement vécu auprès des siens dans sa vie d’avant …C’est là en quelque sorte nôtre enjeu par la suite: de nous préserver tout en transmettant,partageant la Thora avec un vif désir et surtout avec une patience extrême…,car tous méritent notre attention ,tous sont importants.Et quelle sanctification du Nom d’Hachem!
    L’âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé.(Proverbes 11:25).MERCI! Cher Rav pour ce privilège d’être quotidiennement abondamment arrosé!

  • saharaverger

    Bonjour Rav, sauf erreur vous vous contredisez par rapport à un autre cours : vous disiez qu’Hashem se battait contre Pharaon dans la mesure ou Pharaon se battait contre lui mais il a laissé les Juifs se battre contre Amalek en raison du fait qu’il ne se battait que contre eux et non Hashem.

    Or vous dites aujourd’hui qu’Hashem se battra contre Amalek si j’ai bien compris ?

    Doit on en conclure qu’il changerait d’avis pour la délivrance finale ?
    Ou doit on en conclure que ( pardonnez moi pour la rudesse de mes propos ) vous vous dédouanez ?
    Que vous vous défilez ?

    Nous sommes à une nouvelle ère. Les combats comme les armes ne sont plus les mêmes. En 2 heures Amalek pourrait être réduit a néant et il n’en faudrait pas plus aux Nations pour en faire de même à Israël probablement.
    Les nouvelles armes sont celles des lois, des médias, de l’opinion…
    Pensez vous qu’Hashem combattra Amalek si l’ONU parvient a s’installer a Jérusalem pour y imposer ses murs au nom des « Droits de l’Homme » , « démocraties » et autres sombres farces ?

    Pardonnez moi mais je crains que si rien n’est fait nous ( l’Humanité ) et particulièrement le Peuple qui a été choisi ne serait pas Digne de voir notre Seigneur se lever pour éviter l’infâmie, l’humiliation ou le chaos.
    Il faut convaincre les Musulmans de renoncer à Jérusalem et même DE SE LEVER POUR AIDER LES JUIFS A CONSTRUIRE LE TEMPLE et Libérer ainsi Amalek de sa démence et son obstination et surtout pas se complaire dans des arrangements honteux et misérables, sans doute.

    Se gargariser de Démocratie continuellement ne fera pas tomber les murs mais au contraire ne fera que les consolider à l’évidence.

  • saharaverger

    Au lieu d’accabler l’Islam au nom de la « Démocratie » comme le somme de faire le système il serait temps de solliciter activement, avec Force, Foi, conviction et détermination, les Musulmans de partout à travers le monde pour qu’ils se réveillent ET QU’ILS FASSENT LEUR BOULOT : qui consiste a provoquer la chute de Rome : du Vatican corrompu pour Libérer ainsi l’Arche d’Alliance et la confier a ceux qui sont chargés de l’Utiliser a savoir les Enfants d’Israël à Jérusalem !
    Et cela n’est pas possible sans une profonde humilité assemblée a une grande Force Digne de Mériter la Délivrance Finale.

  • HCarine

    Merci pour ce cours Rav! Permettez moi juste un petit commentaire: Même la partie minoritaire du christianisme qui ne voit pas en JC une divinité, mais qui croit malgré tout au sacrifice humain, est une forme d’idolatrie (mon humble). Je pense que les chretiens ont, une fois de plus, devié d’un principe dans le judaïsme qui dit que la mort d’un tzadik peut encourager les reste de la communauté à faire tchouva ou alors on peut prier Hachem par le mérite d’un tzadik (par ex. Par le mérite de Avraham, Yitzak, etc…)… Mais prier le tzadik (si on doit le considérer comme tel) c’est de l’idolâtrie, je pense.

  • 90905890

    Je vais répondre à la question de HCarine, mais avant tout, je rectifie une petite erreur de rav s’il me le permet.
    Le rav dit de moi que je suis une personnalité qui se présente comme l’une des grandes figures de la théologie
    chrétienne mondiale, Je rectifie: je suis LA plus grande figure de la théologie chrétienne mondiale, et je serai
    le plus heureux des hommes lorsqu’on viendra enfin taper à ma porte et qu’on me dira :
    « Docteur, vous avez loupé un épisode, nous avons trouvé quelqu’un qui est plus fort que vous ».
    Ben oui… ben oui… Nous en revenons au commentaire, où il y a énormément à dire.
    Je ne sais pas à combien on peut chiffrer « la partie minoritaire du christianisme qui croit que Jésus était un simple homme
    et non une incarnation divine ». Mais cela n’a pas d’importance, car comme on l’explique dans le petit roman des contes de Grimm: Le roi est nu.
    Bref ça veut dire que tout le monde a peur de paraître con, et que tout le monde pense comme la meute, sans savoir réellement ce qu’on pense, ni l’expliquer.
    Si la meute dit que Jésus est Dieu, tout le monde dit que Jésus est Dieu. C’est pas plus compliqué que ça une croyance.
    Et tout bien gratté, ça ne vaut pas tripette. J’en ai autant contre les juifs qui disent que la Torah est la Torah est éternelle. C’est faux. Elle est la légale. Non l’éternelle.
    La Torah est à la théologie du Machia’h ce que le premier film de Ben-Hur en noir et blanc est au film en couleur de Cécile B.de Mille, avec Charlton Heston.
    Un pâle brouillon.
    C’est la torah de la lune, contre la lumière du soleil. Un brouillon donné à un seul peuple, et dans sa langue, pour préparer l’humanité entière à recevoir l’oeuvre parfaite.
    Quant à la notion du sacrifice humain, j’ai déjà expliqué en quoi cela consistait, et en quoi consistait la notion de sacrifice par le sang du Christ,
    Concept que personne ne comprend, évidemment, ou ne veut comprendre. J’en ai parlé dans une vieille épître
    (ou j’expliquais que le vrai sacrifié de l’histoire, c’était celui qui plantait les clous, chose difficile à comprendre, voire risible sans les clés)
    et que j’avais écrit moi-même et placé sur le net; il y a plus de vingt ans, je n’y reviens pas. Vous parlez de la déviance chrétienne,
    le sujet est complexe. Il y a probablement eu deux déviance. L’une géniale, l’autre criminelle. La première est celle de Jésus-Christ,
    qui prend le judaïsme de plein fouet, et dégomme les rabbins de l’époque, parce qu’il est plus fort qu’eux. Il leur explique
    que les écrits sont des types, des figuratifs, et qu’il faut les interpréter autrement qu’avec facilité et au premier degré.
    Il leur dit qu’il mange du porc comme les romains, et que ça fini dans les chiottes. Il leur dit qu’il ne fait pas le Sabbat, et que l’homme est maître de son sabbat.
    Il donne ses soins le jour du Sabbat, fait trois kilomètres pour aller sortir un âne hors d’un puits. Bref, il leur montre qu’ils comprennent TOUT à l’envers.
    La seconde de saint Paul, malade psychiatrique à soigner à grandes claques dans la gueule, et qui se prend pour le Consolateur (le Machia’h) prédit par Jésus-Christ,
    en composant des textes logorrhéiques incompréhensibles (si vous voulez rendre un enfant fou, demandez lui de résumer une épître de Saint Paul).
    Derrière une humilité feinte, Saint Paul montre un narcissisme de folie. Relisez le texte où il parle de sa « grande humilité », c’est à hurler de rire dès qu’on a cette clé,
    et c’est humoristiquement équivalent aux meilleurs textes de Coluche. Enfin, vous parlez de la mort d’un Tsadik. QUEL tsadik? Sur quel critère un Tsadik?
    Ca appartient qu’au bon Dieu, ça. On n’a pas a juger un homme. On peut juste dire lui, il était bien, ou, lui, il était pas bien. Point barre.
    Ca me rappelle ce rav qui un jour se promenait dans un cimetière et se mit à regarder avec insistance une tombe, comme si ses yeux voyaient au travers de la pierre.
    Il s’éloigna puis revint sur ses pas en demandant une hache. On lui amena une hache, et par petits coups méthodiques, sans comptait le temps qui passait,
    il effaça de la pierre toutes les lettres vantant les énormes mérites du disparu. Ne laissant là que le nom du défunt et une pierre nue.
    Il se releva, rendit la hache et se mit à dire: « Je viens de rendre un grand service à une âme très malheureuse ».
    C’est quoi un tsadik qu’il faut prier ou par lequel on peut monnayer des faveurs divines?
    Quant à prier pour quelqu’un en invoquant la Sainte Vierge, Jésus, Rav Machin, c’est débile. C’est des trucs abstraits et ridicules
    qui ne me viendrait pas à l’idée, et, pour mieux dire, c’est un acte d’apostasie. Vous employez le terme d’idôlatrie, c’est la même chose.

  • rodi

    re-message sans faute, pardonnez.
    Bonjour cher Rav,
    Vous insistez souvent sur ces deux mots « occident chrétien », Yeshoua n’était pas un « occidental », ni un catholique romain (comme le pense beaucoup de cathos) mais un juif, né juif, circoncis le huitième jour, il a fait sa Bar Mitzvah בר מצווה vers l’age de 13 ans, et il est mort en juif – il a été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël (Matyah 15:24), il a été serviteur des circoncis, il a déclaré que « le salut vient des juifs » etc. Il n’a jamais été un représentant ou un « président » des droits de l’homme » ni un « pacifiste » tel qu’on l’entend, ni un démocrate etc.. et n’ont plus un chrétien. Le mot « chrétien » qui n’existait pas à l’époque de Yeshoua était un sobriquet de moquerie au départ, les disciples de Yeshoua sont appelés « les chrétiens » ou plutôt « les messianiques » pour la première fois à Antioche, ce mot revêt aujourd’hui tellement de sens disparates et parfois si éloignés de ce que représente Yeshoua et ses disciples. Le terme plus approprié serait, les disciples de « la Voie », de la Halakha, de la Torah du Rav Yeshoua de Nazareth (« Instruis l’enfant selon la VOIE qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.. » (Prov 22) qui n’est autre que la Torah de Moshé mise en lumière, Yeshoua n’a pas aboli la Torah, mais il a donné le sens exacte de la Torah et a dit que RIEN de la Torah ne disparaîtra et devra être suivi jusqu’à la fin du monde » (Matyah 5:17-20 & Loucas 16:17) – Rav Sha’ul (Paul l’apôtre) a dit « Je t’avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la VOIE (la Halakha) qu’ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la Torah et dans les prophètes » (Actes 24) – Comme le disait un juif orthodoxe très ouvert à la question de Sha’ul, Schalom Ben-Chorin : « Sha’ul n’était pas un pasteur suisse de l’église réformée disciple de Karl Barth, mais un rabbin juif du premier siècle disciple de Gamaliel ! » chose que l’église catholique, protestante et autres (ce que j’appelle moi les « églises Edomites) rejettent et rejetteront toujours ! Un rabbin avait déclaré un jour « le problème de l’église, c’est qu’elle a occidentalisé Yeshoua et Sha’ul! » Malheureusement beaucoup de « chrétiens » sont antisémites, anti-judaïques de part cet héritage « catholique romain ». Je ne me sent pas « chrétien » et je suis pour un retour aux anciens sentiers et un retour aux sources.
    Je m’efforce à dire que « l’église catholique romaine » qui n’a strictement rien à voir avec Yeshoua, les apôtres, Marie (Myriam) et la Bible, a occidentalisé Yeshoua, Sha’ul et les apôtres, faisant de la mère de Yeshoua « une reine du ciel » une « déesse babylonienne », que cette église a rejeté de prêt ou de loin le judaïsme et la Torah ! L’église constantinienne (catholique romaine) et sa théologie de la substitution a tordu le sens des écritures saintes et a rejeté la Torah ! Rejeter la Torah c’est comme rejeter la création de Hachem Eloqim ! C’est donc idiot .. mais ça c’est la religion ! D.ieu n’est pas une religion ni Yeshoua, mais il est le Chemin (la Voie – la Halakha), la Vérité et la Vie, et le « judaïsme » n’était pas non plus une religion mais une relation avec le Saint béni soit-Il, d’ailleurs ce terme « judaïsme » n’existait pas à l’époque de Moshé, de David ni à l’époque de Yeshoua. Les religions ont cachées la face de Hachem ! Voyez vous je me prend des coups des deux cotés, du coté « chrétien » et du coté juif à force de vouloir la réconciliation. Je suis d’accord avec vous sur cet occident (Edom) qui veut imposer sa « démocratie » ou plutôt sa « démoncratie » aux peuples musulmans – En ce qui concerne le « royaume d’Edom » (l’Occident) et ses chefs (Bush x 2 Obama et les « princes » européens etc..) tous ont vendu leur âme à Satan, au Na’hash ! et non strictement rien à voir, comme l’église catholique romaine d’ailleurs, avec Yeshoua !
    Shalom ouvrakha et bon Shavuot à tous !