Lorsque les POUBELLES font l´HISTOIRE -Special Yom Ha Atsmaout- 9 Mai 2011

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Nous n’avons pas choisi le 5 Yiar pour être la date de la proclamation de l’indépendance de l’état d’Israël. Il se trouve qu’en ce jour de 1948, le mandat britannique expirait tout simplement. Alors, hasard de l’histoire ou volonté de la providence ? La réponse est évidente mais nous allons bien évidemment approfondir le choix d’Israël qui s’est lancé dans l’aventure sitôt la place laissée vacante. Israël savait qu’après hitler, les armées arabes allaient attaquer avec l’approbation silencieuse et officieuse des nations mais les dirigeants de notre jeune nation se lancèrent dans le rdv de la délivrance.
Nos maitres nous ont déjà prévenus : il y aura 3 retours d’Israël sur sa terre et la source est bien évidemment dans la Torah ! Ils nous ont dit que la 1ère délivrance serait la sortie d’Egypte (suivant le mérite d’Avraham), la seconde serait la sortie de Babylonie (suivant le mérite d’Itshak) et la dernière serait la sortie de l’exil d’Edom (suivant le mérite de Yaacov). Les 2 premiers retours se solderont par une construction de temples qui seront détruits.
Le 3ème retour de notre peuple à la fin des temps se fera en 2 temps, le premier suivant le mérite de Yaacov avec toutes les difficultés et les guerres et le second et dernier suivant le mérite d’Israël ! Il y aura une reconstruction éternelle mais dans la souffrance et dans les larmes !
La Shoa a contribué de manière gigantesque au retour d’Israël sur sa terre ! Ils complotent contre nous mais rien ne se réalisera et la solution finale s’est traduite…en délivrance finale ! Nous sommes en pleine période du Omer et nous comptons les jours passés depuis la sortie d’Egypte (7 semaines jusqu’à Chavouot).
Les 7 semaines sont décomposées en 7 attributs Divins et l’idée est de se préparer à recevoir la Torah ! Chacune de ces semaines correspondent à un juste fondamental lié à un attribut Divin.
Et Yom Haatsmaout tombe durant la 3ème semaine correspondant à…Yaacov ! Incroyable, comment les maitres d’Israël savaient-ils cela ? Le ‘hasard’ fait bien les choses ! Les maitres de la Kabala disent qu’à la différence des 2 autres sorties, la délivrance finale se fera en 2 phases fondamentales : Machiah ben Yossef et Machiah ben David, de la matière vers la spiritualité, du bas vers le haut, du corps vers l’âme, de la reconstruction matérielle vers la reconstruction spirituelle, d’un squelette (prophétie d’Ezékiel,…incroyable) qui se reconstitue !
Le 6ème jour de la 3ème semaine tombe le jour du Yom Haatsmaout qui correspond à l’attribut de Yossef dans Yaacov (Yessod dans Tiférète, qualité de Yossef attaché à Yaacov)! Existeraient-ils encore des sceptiques ? Non, impossible et pourtant… !
Ceux qui ont décidés de cette date n’étaient pas impliqués dans la pratique religieuse ! Le signe est d’autant plus fort qu’il passe par des éléments qui n’ont pas conscience d’être manipulé ! Le Tanya est divisé en 365 parties et il est terminé tous les ans. Dans la Tanya d’il y a 2 jours, le Rav Chnéor Zalman parle de la qualité de Yaacov, il s’agit de la capacité de ne jamais se désespérer de l’homme car au fond de lui brille toujours une étincelle Divine prête à se dévoiler ! Dans le passage du jour d’aujourd’hui, il donne un exemple extraordinaire, celui d’un roi qui partirait à la recherche d’un homme vil, un homme bien en dessous des autres, répugnant, un être qui se complait dans la saleté ! Et le roi d’entrainer sa cour dans les bas quartiers de la ville pénétrant dans une vulgaire taverne ! Le roi se baisse devant un des hommes les plus ivres pour le ramener de salle royale en salle royale jusqu’à la chambre privée du roi. Tout ce scénario pour transformer l’ivrogne en prince. 2000 ans d’exil dans l’obscurité, 2000 ans à attendre le retour, 2000 ans en souffrance et c’est un simple journaliste autrichien dont les fils se convertiront tous, un homme éloigné de la tradition de nos pères qui va déclencher le processus. Avec tout le respect qu’on lui doit, on se serait attendu à un libérateur plus prestigieux ! Attention, il n’y a aucune attaque contre l’homme mais force est de constater que ce n’est pas du tout l’homme qu’on attendait dans la longue nuit de l’exil. Mais le Maitre du monde a l’habitude nous prendre toujours à ‘contre-pied’ ! Les acteurs de son projet viennent toujours des ‘poubelles’ de l’histoire ! Mais en quelques décennies, Israël a engendré un pays magnifique et les enfants des anti Torah sont revenus à la Torah ! L’ivrogne est en train de devenir un Prince, le Roi ayant fait confiance à l’ivrogne car en son sein se cache l’âme juive intacte !
Yaacov est comme D., il ne se désespère jamais de celui qui est tombé ! Et ce processus ne pouvait passer que par des juifs tombés très bas !
Yossef est le symbole de celui qui a été capturé mais s’en est sorti à l’image de l’étincelle Divine de chaque juif prisonnière en Égypte. Sous le signe de Yossef ben Yaacov, toutes ces étincelles finiront par revenir ! Un message plein d’espoir !

(3880)

About The Author
-

  • Anevia

    Le son est tres bas malgre le micro au max…mai bon …donc cette annee YESSOD et MALKHOUT !! je partage pour que tous passent une bonne soirée ..on repart pour une nouvelle saison Atsla\’ha !

  • 30543

    ce cours fort intéressant s\’arrête au milieu d\’une phrase!?dommage!vous reprenez certains arguments du rav Kook,Zal,quant à l\’interprétation des évènements des 100 dernières années.
    comment cela se fait-il que les Habad dans la galout n\’ont de loin pas votre interprétation des évènements des 100 dernières années et considèrent qu\’ils ne monteront en Eretz quand le mashiah viendra?!ils vous diront que le Rabbi était contre la medinah,mais par contre,fort judicieusement,il disait,expliquent-ils, qu\’il ne fallait donner à nos ennemis même pas un pouce de la terre d\’Israël!rassurez-vous,je partage totalement votre approche,ayant eu la chance d\’avoir bénéficié de l\’enseignement de Manitou,Zal!חג שמח

  • rav Haim Dynovisz

    REONSE A MONIQUE….JE NE REPRENDS JAMAIS LES ENSEIGNEMENTS DU RAV KOOK QUE JE NE CONNAIS PAS….JE N\’AI JAMAIS ECOUTE LES ENSEIGNEMENTS DE MANITOU….JE NE PEUX REPONDRE A AUCUNE QUESTION SUR HABAD CAR JE NE SUIS PAS LEUR REPRESENTANT….JE SUIS HAIM DYNOVISZ ET JE N\’ENGAGE QUE MOI…..

  • ohayon

    quand on creve de fain depuis deux mille ans et quelque apres la choa un quignon de pain ranci moisi comme l ont mange mes parents chanceux de l avoir ils n ont pas dit non c est pas bon est ce que hachem nous a donne cette terre ou la terre d israel ou coulle etc alors il y en a qui savent mieux que hachem le comment et le pourqoi ce n serait pas bon c est merveilleux et je ne crois pas que nos ancetres auraient dit non nous n en voulons pas auraient la fine bouche ils ont oublie maasse ve nichma israel c est trop bon par quoi il a fallu passer c est plus que trop bontellement mieux que la galout et les fours alors il faut etre mechougahim pour dire nonnnnnnnnnnnn

  • nanadayo

    Deux petites remarques:
    -Dans le compte du \’omer, le 5 Iyar tombe le 20ème jour, soit la guématria des premières lettres de Ya\’akov et Yossef.
    -D\’une manière tout à fait étonnante, la paraphrase qui clôture chaque discours qui précède l\’allumage des douze flambeaux qui sont allumés à la cérémonie officiel d\’ouverture des ébènements de Yom Ha\’atsmaout est \ »létif\’éret MédinaT Yisraël\ »!!!