Savoir demander Pardon – Changer dans le regard de l´Autre – Se Purifier – Kippour 5771 – 14 Septembre 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio 3 mots clefs sont évoqués à Kippour, Méhila (Pardon), Kappara qui donne son nom à Kippour et Tahara (Purification).
Savoir demander pardon aux autres, à notre entourage et bien sur au Maitre du monde. Essayons maintenant de comprendre la signification du mot Kappara.
Pour comprendre le sens d’un mot, il faut aller à l’endroit ou celui-ci est évoqué dans la Torah la première fois.
Il s’agit de la rencontre de Yaacov et son frère Essav. Yaacov dira : Peut etre grâce à cela, j’aurais une kappara de son visage (ses sentiments vont changer à mon égard) ?
C’est Essav qui subit le processus de Kappara alors que c’est Yaacov qui en a besoin. Yom Kippour est le Jour ou nous arrivons à ‘transformer’ D. afin que son regard soit différent sur nous. Mais pourquoi précisément ici avec l’épisode de Essav ? Nous apprenons avec une étude sérieuse que ce jour amène un changement de regard des nations à l’égard d’Israël ! Mais il y a plus, le seul juge de notre changement n’est pas nous mais l’AUTRE ! Tant que Essav, les nations nous haïssent, la révélation est que nous n’avons pas…changé bien que le changement soit déjà largement entamé. Lors de la délivrance, tous les peuples formeront une ronde tout en couleurs pour la gloire du Créateur ! Nul n’a souffert autant de son entourage, nul n’a été trahi autant que David et pourtant, jamais, il n’a rendu le mal. Plus un homme grandit et plus on est exigeant envers lui, David savait que tout ce qui lui arrivait, il le méritait à SON NIVEAU. ! Tant que nous avons des pressions et dépressions, la Kappara n’est pas terminée !
L’autre nom de Kippour est la Tahara. L’impureté est présente tant que celui ou celle qui s’est trempé dans le Mikvé a laissé jusqu’à un moindre cheveu dehors. L’engagement pris doit être Tout ou Rien malgré les méandres de l’existence. D. regarde notre volonté du moment, la sincérité subjective a l’impact d’un Mikvé.L’important est de progresser. Lifné Hachem Titharou, la véritable pureté me ramène devant D.
Comprendre que notre vie est entre les mains de la Providence, la vie est alors pleine de sens.
Chaque existence peut s’inscrire dans l’histoire sainte, dans la Torah !

(2991)

Category: Fêtes juives
About The Author
-

  • Maayan

    Puisque les exigences d\’Hachem montent tout le temps, Il n\’est donc jamais content de nous. Comment-est-il donc impossible de le satisfaire?

    A propos du regard de l\’autre qui serait le miroir de nos imperfections, \ »l\’autre\ » ne peut-îl donc jamais se tromper ? Qu\’est-ce que le \ »Ayin Raa\ », sinon un regard déformé sur son prochain ? Pourquoi exige-t-on de nous de changer notre regard sur l\’autre et de le voir de façon plus positive, si ce n\’est parce que tout mauvais regard est erroné ?

    Un défaut par kippour ? Pourquoi attendre Kippour prochain pour essayer de corriger les autres défauts ? N\’a-t-on pas le devoir de faire Techouva tous les jours de sa vie ?

    Comment pouvons-nous oser espérer occuper une place privilégiée auprès des personnages clés de la Bible qui ont fondé les structures de l\’Humanité et surtout les structures morales et spirituelles du peuple juif ?