About The Author
-

6 commentaires

  • Christine Bruno

    chacun n’est il pas le reflet de l’autre? Et si l’on y voit de la mocheté alors cela montre que l’on doit y travailler jusqu’à ce que nos progrès soient évidents et ainsi en paix et joyeux avec nous-même comment ne pas rester unis ! Quoiqu’il en soit, je me posais la question: Est ce que à Yom Kippour, chaque juif expie une partie de la faute du veau d’or et cela encore de nos jours?

  • masson

    Bonjour Rav et merci pour ce cours qui vient aussi préciser l’importance de la volonté qui est une qualité de l’essence de l’âme. Cependant, comme dans toutes les qualités, il s’agit de trouver la bonne mesure. Je pense particulièrement au « burn out » des personnes qui se brûlent de l’intérieur à vouloir trop bien faire

  • AlbertSY

    Chalom Rav,

    Je suis un peu confus.

    Un jour j’ai entendu un homme dire à son fils dans un téléfilm que l’arme la plus puissante pour contrer le conflit entre 2 personnes, c’était le pardon. Effectivement, ça marche quand cela se passe entre 2 personnes qui s’aiment (ici entre le père et son fils, ou peut-être entre le père et la mère qui se sont disputés).

    Bref, le pardon est un concept qui à priori peut fonctionner (par extention entre 2 personnes) pour l’humanité.

    Alors ma question est la suivante :
    Est ce que D.ieu peut aussi nous pardonner de nos mauvaises actions ?
    Et jusqu’à combien D.ieu peut nous pardonner (en référence à la discussion entre D.ieu et Abraham) ?

    Ps: je suis un goy, mais je suis un grand fan de vos cours.

  • AlbertSY

    Chalom Rav Dynovisz,

    J’ai oublié de dire.
    Le concept qu’un homme qui puisse racheter le peché de l’humanité.
    C’est une mauvaise interpretation des chrétiens, mais ce n’est certainement ce qui est écrit dan leurs évangiles

    Je pense qu’il est facile de comprendre combien les chrétiens peuvent se tromper sur leur propre religion.
    D’abord un chrétien ne parle pas l’Hébreu (ils lisent des textes traduits et retraduits).
    Les chrétiens ne comprennent ni le contexte ni la culture dans lesquels sont écrits les textes.
    Les chrétiens ne connaissent pas les traditions des textes, et ignorent complètement les traditions orales.

    Comment voulez-vous que les chrétiens comprennent en quoique ce soit des textes écrits par Juifs dans une tradition juive multi-millénaire ???

    Je suis chrétien, et ce qui compte pour moi c’est la racine de ma religion (qui est juive, jusqu’à la preuve du contraire).
    Je connais que peu de choses sur ma religion à part les racontards et les interpretations à 2 balles des mes maitres chrétiens.
    Ca m’est rentrés dans une oreille et s’en est ressortis de l’autre dès que j’ai commencé à chercher la vraie Vérité.

    Voilà je voulais simplement vous dire que les enseignement dérisoires des chrétiens ne vaillent pas un clou et ne méritent pas un débat.
    Et c’est un chrétien qui cherche la Vérité qui vous le dit.

    Bien à vous.

  • ArnaudMez

    Ce cours devrait etre diffuser partout, ne pas se lever, ne pas assumer, ne pas se battre et choisir de se terrer en attendant le ciel voila la vraie folie.
    Je beni Hashem pour cet enseignement, meme après 3 écoutes il reste frais et neuf !