13 Janvier 2013 – Le secret des reincarnations- Introduction 6- Les Monstres

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : La partie de l’homme appelée tselem, est une dimension intermédiaire entre le monde de l’âme et celui de la matière, dont il permet la connexion. Dans ce but, il porte en lui un peu des deux : il a, à la fois, le yetser hatov (force qui permet au tselem de se connecter à l’âme qui est tov, c’est-à-dire lumière) et il a aussi le yetser hara (dont le nom vient du mot milra, extériorité : il est une pulsion vers l’extériorité, la matérialité) Le tselem est la dimension mal’ahim, anges, qui est dans l’homme, il nous faut donc comprendre ce que sont les mal’ahim.

La Torah en parle, d’abord, au sujet du rêve de Yaakov, de l’échelle sur laquelle les anges montent et descendent. Ensuite, il est dit que la 1ère chose que Yaakov rencontre, quand il revient de chez Lavan, c’est un groupe d’anges. Rashi explique que, lorsque Yaakov était sorti, les anges qui l’accompagnaient en Eretz avaient dû s’arrêter, et ceux de ‘houl (l’extérieur de la Terre d’Israël) étaient venus, et l’avaient accompagné chez Lavan. Quand il fut de retour, ceux d’Eretz vinrent à sa rencontre et ceux de ‘houl le quittèrent. Par ailleurs, Yaakov dit à son fils Yossef, \ »l’ange qui m’a toujours sauvé, c’est lui qui bénira tes enfants.\ » Et, dans la paracha Vayishlah, il envoie des \ »mal’ahim\ » vers son frère à Edom. Enfin, dans la même paracha, on voit le combat de Yaakov avec l’ange de Esav qui lui donne son nom. Les phases les plus importantes de sa vie tournent donc autour de sa connexion avec des anges ; surtout, son nom Israël lui est donné par un mal’ah !

De sa vision de l’échelle, sur laquelle les mal’ahim montent et descendent, on comprend qu’ils sont des forces qui font la connexion entre le ciel et la terre, entre le haut et le bas ; et aussi entre Eretz Israël, qui est la dimension spirituelle, et le reste de la terre, qui est la dimension matérielle : il y a donc 2 catégories d’anges qui se trouvent face à face à l’endroit frontière, pour le passage d’une dimension à l’autre.

De son combat contre Yaakov, on comprend que l’ange d’Esav est l’ange par excellence qui refuse l’union entre le ciel et la terre, et c’est pourquoi il combat Yaakov qui veut unir ciel et terre ; puis le mal’ah est obligé de reconnaître la victoire de Yaakov et lui dit : tu es parvenu à gagner tous les combats qu’un homme peut gagner sur terre, combats spirituel et matériel, combats avec les forces d’en haut et avec celles d’en bas. C’est pourquoi tu t’appelleras Israël, qui est celui qui rattache le ciel à la terre.

Si la fonction des anges est d’unir différentes dimensions, quelle est donc celle de l’ange d’Esav ? Cela fait allusion à ce que disent nos Maîtres : \ »un homme ne peut fauter que si entre en lui un rua’h shtout, un vent de folie\ ». Ils font référence à un type de faute complètement irrationnelle et absurde, car l’homme sait qu’il se détruit mais il est poussé par un vent de folie, une énergie qui s’empare de lui et qui vient de la klipa. Le Tania dit qu’il y a 4 mondes dans la klipa. Ils correspondent aux 4 mondes spirituels. Il y a 3 klipot tméot, complètement impures, qui correspondent à Bria, Yetsira et Assia, et la klipa la moins impure (klipat noga) qui correspond à Atsilout. Il y a donc 2 structures de 4 : d’abord, la structure des mondes de la kdousha, qui ne cesse de nous envoyer des forces positives pour nous aider à réussir notre vie (puisque la ‘haya vient de Atsilout et nous donne toutes les forces de la emouna ; la neshama vient de Bria et nous communique l’intelligence et la compréhension ; le rua’h vient de Yetsira et nous donne les forces positives du cœur ; le nefesh vient de Assia, avec toutes les forces pour l’action et la réalisation). De la même manière, dans le monde de la klipa, il y a 4 niveaux de rua’h shtout qui peuvent s’emparer d’un homme, soit ponctuellement, soit même toute sa vie. Suivant le niveau du rua’h qu’il reçoit, l’homme sera habité, au niveau de sa pensée, par toutes sortes d’utopies ou de fois absurdes ; si elles descendent au niveau de son se’hel, de son cerveau, il voudra en faire des principes absolus, et écrira des théories (comme Marx) ; mais le plus dangereux est lorsque ses idées descendront dans le cœur de personnes qui voudront les réaliser ; ensuite, si d’autres les font descendre au niveau de l’action, ils arriveront aux pires massacres et dictatures. Quand on voit les massacres de l’histoire, il apparaît évident qu’il existe un monde surnaturel qui envoie des énergies dans l’homme et le rend fou. Quand un homme n’est pas méritant, il reçoit ces forces impures, et tous les niveaux d’âmes le quittent, car il ne peut y avoir aucune coexistence entre les deux.

Alors que Yaakov veut se servir des anges pour faire la jonction entre notre monde et les mondes de la kdousha, Esav fait tout pour empêcher cette connexion et la remplacer par la connexion de notre monde avec les 4 mondes de la klipa. Yaakov représente la mida de Tiféret, qui est la jonction entre les contraires, entre ‘Hessed et Gvoura. C’est pourquoi c’est dans sa vie que la Torah nous révèle ce principe de la connexion.

C’est l’homme qui décide quel type de connexion, avec la touma ou la kdousha, va se réaliser et quel type d’anges vont agir. S’il se connecte à des anges qui vont chercher les forces dont il a besoin dans le monde de la kdousha, il se connecte à son âme, et à toute la structure des mondes de la sainteté. Mais, s’il fait de mauvais choix, il se connecte à des anges qui vont puiser les forces dans le monde de la klipa, c’est le yetser hara. Les grands monstres de l’histoire étaient au départ du monde adamique mais, à force de mauvais choix, ils se sont connectés à la klipa. Et, de tout en haut qu’ils étaient, ils sont tombés tout en bas, et sont devenus pires que ceux qui, au départ, n’avaient pas la dimension adamique.

(4151)

Category: Guilgoulim
About The Author
-

  • shalhevet

    Je croyais au on avait dit dans un precedent cours que
    1.les \ »hommes de cromagnon\ » étaient rentre ds la Teva, au meme titre que les autres bêtes, pq donc les chercher du cote de cham alors qu on avait dit que
    2.les bnei adam étaient TOUJOURS recuperes, contrairement aux \ »hommes de cromagnon\ », ils ne peuvent donc pas se déconnecter totalement de leur dimension adamique!
    3.cham était-il pire que haman ou amalek?

  • Sarahl

    La semaine dernière j ai entendue au sujet de damas lettre du mot mikdache que malah Gabriel détruira anéantira les ennemies d\’ ISRAEL y a t il un rapport entre ce fait et celui citer aujourd hui ?

  • marcy

    Rav pardonnez-moi d\’insister : le Tanya à la page 119 chapitre 6 (en français) dit: d\’elles (des klipot impures) dérivent les âmes de toutes les nations du monde, et l\’existence de leur corps, outre l\’âme qui les anime! donc comment un être adamique peut venir de là? et vous dites que celui qui vient de la klipa n\’est pas un humain mais une créature! bref je mélange tout? d\’ailleurs que veut-il dire quand il dit outre l\’âme qui les anime? merci pour la réponse!

  • DRUESNES

    il y a des gens qui s impatientent à l approche d un évènement réjouissant ,se brancher sur une seule conférence du rav c est toucher du doigt notre part de lumière et c est réjouissant en plus comme ts les vrais maitres spirituels il possède aussi le sens de l humour meme si parfois il s impatiente-mais on peut le comprendre- de notre lenteur à pénétrer ses arcanes

  • daniel2

    Merci Rav pour ce cours mais il me reste une incompréhension.
    Milieu du cours, il est dit que Staline, Hitler, Mao ont reçu un rouar stout d\’une clipa. Il est dit également qu\’ils n\’étaient pas adamiques et a fortiori non humains.
    Fin du cours : seuls les adamiques ont du yetsera ra. Les non-adamiques n\’ont pas de tselem, ils ne peuvent pas se connecter aux mondes de la clipa. Ils ne peuvent pas faire le mal de manière irrationnel.
    Que faut-il comprendre entre ces deux explications ?