Politique et religion, les 2 yeux du monstre -Guilgoulim- 16 Fev 2014

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Le Ari HaKadosh explique que tous les mondes créés fonctionnent sur le principe du zivoug, de l\’union qui se fait d\’abord dos à dos, puis face à face. La dimension masculine fait allusion à la spiritualité et à la morale ; au ciel et à tout ce qui est idéal, rêves et aspirations de l\’homme. La dimension féminine représente la terre, tout ce qui est concrétisation, réalisation ; le domaine politique et de la Mal\’hout, la royauté. Le monde est créé pour l\’union des deux, de la morale et de la politique (la gestion de la cité) ; et pour qu\’un homme puisse agir dans ce monde, tout en étant moral et spirituel. Le Projet est de construire un monde fondé sur les valeurs morales et spirituelles, ce qui n\’a jamais été le cas dans l\’histoire, car ceux qui ont les rêves du monde ne s\’occupent pas de les réaliser, ou n\’ont pas le pouvoir de changer le monde. La nature ayant horreur du vide, ce sont les méchants qui prennent les rênes, et ceux qui oeuvrent à tous les niveaux n\’ont ni idéal, ni morale.

Ce phénomène existe aussi au sein de la famille : nous sommes dans le grand combat précédant la Délivrance finale, où l\’on voit une déstructuration presque totale de la notion de famille dans l\’humanité. Quand la famille est en danger, le peuple juif l\’est aussi. Mais le prophète Malachie, dont la prophétie clôt toutes les prophéties d\’Israël, révèle que, dans ce combat non plus, les forces contraires n\’auront pas la victoire, car tout ce qui était en danger sera renforcé ; finalement, \ »le cœur des fils reviendra vers les pères, et le cœur des pères vers les fils.\ »

Le Ari explique que la \ »création dos à dos\ » évoque les dimensions morales et politiques qui se tournaient le dos. Mais, en même temps, ce zivoug était collé par le dos, ce qui signifie que chacun reconnaissait l\’existence de l\’autre et, bien qu\’ils ne se supportaient pas, ils tiraient profit l\’un de l\’autre. C\’est ainsi que, dans toute civilisation, il y a un temple ; tout peuple se fonde toujours sur les deux pouvoirs. Car tous les dirigeants des peuples ont compris que, pour diriger sans être inquiété, il faut donner aux hommes un opium, la religion et ses rêves, afin qu\’ils ne soient plus conscients de la terrible réalité dans laquelle ils vivent. Il y eut donc toujours une complicité entre les deux domaines, ce qu\’évoque le fait que, certes, ils sont dos à dos, mais collés.

D\’une façon plus générale, le Ari HaKadosh parle de 7 rois de Edom qui sont morts, et sur la poussière de leur brisure ont été reconstruits tous les mondes. C\’est une notion sur laquelle se construit toute la Kabbala d\’Israël. Cela évoque, justement, le fait que la Mal\’hout s\’est complètement séparée de la religion. Le Ari, il y a 600 ans, a appelé ces rois \ »Edom\ », car il avait vu en prophétie que la civilisation de Edom séparerait politique et religion, et ferait même de cette séparation une idéologie. La révolution française a voulu réagir contre les complicités entre les deux domaines mais, lorsque l\’on va trop loin en combattant un mal existant, on aboutit à un mal encore plus grand : l\’occident s\’autodétruit, et se lève une autre civilisation qui extrémise l\’opposé : le pouvoir doit être religieux, ou il n\’est pas ! On comprend donc qu\’il faut parvenir au face à face, sinon, dans un sens comme dans l\’autre, tout se détruit.

A notre niveau personnel aussi, nous avons souvent intégré dans nos vies une séparation entre, d\’une part notre pratique religieuse, et d\’autre part notre travail où il ne peut y avoir de place pour la morale. C\’est le système que la Torah appelle le monde du tohu-bohu, de l\’obscurité totale : même quand je suis dans mon lieu de culte, je reste dans une obscurité totale, car ma religion ne peut arriver à me transformer.

\ »Adam et \’Hava ont été créés dos à dos, puis Hachem a coupé et les a remis face à face. A ce moment-là, toutes les âmes à venir, qui étaient incluses en eux, se sont mises en position de vivre ce face à face. Mais est venu le na\’hash et, par la faute d\’Adam, toutes les âmes sont tombées dans la klipa.\ » Le Ari fait allusion ici à un secret incroyable : en voulant faire avancer l\’humanité, s\’est finalement produite une catastrophe, et la situation est devenue pire qu\’avant. Comment la faute peut-elle intervenir, justement quand on est sur le chemin de la perfection ? C\’est aussi ce que nous constatons dans nos vies : les morts ne dérangent pas ! Les forces contraires ne s\’attaquent qu\’à ceux qui essaient d\’arriver vers le bien, pour les faire tomber. C\’est ainsi que, lorsque l\’on vivait en couple et que l\’on veut se marier, alors surgissent tous les problèmes ! De la même façon, quand nous montons en Eretz Israël, tout devient difficile. Tout ce qui devient sérieux est tout d\’un coup plus dur. C\’est ainsi qu\’est testée notre détermination et que nous apprenons à assumer nos responsabilités.

(2095)

Category: Guilgoulim
About The Author
-

  • Myriam33

    Il est évident que la réparation entre Adam et \’Hava, le ciel et la terre, ZA et Malkhout, repose sur le peuple d\’Israël. Il a été formé dans la seule pensée de réparer cette séparation, en ayant le potentiel d\’une telle union. Tous les secrets de cette union sont dans la Torah et il n\’y a que les sages d\’Israël pour les révéler à l\’humanité. Seulement, viendra le Prophète Eliaou, qui comme le Rav le précise, lui ramènera le cœurs des pères à leurs enfants, ( les âmes d\’Avraham, Yts\’hak et Yaacov, selon ce qu\’ils représentent chacun, reviendront du temps du Mashia\’h et ainsi l\’esprit des Patriarches reposera sur Israël et ensuite…) et le cœurs des enfants à leurs pères. ( Israël s\’attachera à la Torah qui était vécu par leurs Pères.) Merci Rav de nous dévoiler ces secrets et je vous suis très reconnaissante pour toutes vos réponses que vous m\’apportez par vos cours.

  • MartineDespretz

    fabuleux! pour apporter une pierre à votre édifice, s\’il en était besoin, lors de la commémoration de l\’assassinat d\’Ilan Halimi à Paris jeudi dernier, hommes politiques et responsables d\’organisations juives ainsi que religieux étaient vraiment sur la même longueur d\’ondes. Le narash est arrivé sous la forme de petites frappes haineuses qui ont perturbé la cérémonie malgré la présence de nombreux CRS et qui ont poursuivi les jeunes Juifs à 500 m à la ronde. Et je ne parle pas des files étroites protégées qu\’il fallait emprunter pour rentrer chez soi comme pour aller à la douche il y a 70 ans … comme le disait à la TV ce midi un philosophe bien connu : \ »être Français de souche étrangère est devenu une idolâtrie …\ ». Alors faire l\’alyah, oui sans doute, mais rester sans rien faire en attendant MachiaH, NON …

  • 30543

    Je suis ravie d\’entendre votre \ »diagnostic\ » de la situation! j\’ai toujours dit que si les politiques en Israël avaient eu le dessus et si certains avaient déjudaïsé des juifs du Maroc ou du Yémen ou autres, c\’est que le monde religieux et en particulier de la Thora n\’avaient pas fait \ »leur travail\ » ou l\’avaient mal fait et pourquoi un tel désengagement?! ou s\’est située la faille ou l\’erreur?! Ceci a toujours été une énigme pour moi! des gens m\’ont répondu qu\’on n\’avait rien pu faire!!! je pense que le pb est beaucoup plus complexe, mais en parler ici serait trop long et un peu \ »explosif\ »!…
    à propos des couples qui vivent en union libre votre analyse est tout à fait exacte, mais, malgré tout certains d\’entre eux vivent comme des gens mariés avec famille et enfants dont ils ont reconnu la paternité, donc apparemment, assumant leurs responsabilités! je connais en tous cas, des cas pareils chez des commerçants chez qui je m\’achalande ou chez des enfants d\’une amie de classe dont un des fils vit ainsi(ils évitent frais de mariage et de divorce!!!).non pas que j\’approuve ,bien sûr; je partage totalement votre analyse, surtout vu mes convictions religieuses! mais quelqu\’un pourrait vous opposer ce raisonnement-là!( mes exemples sont chez des non-juifs, mais je suppose, doit aussi toucher malheureusement le monde juif! vu l\’éclatement des familles et la fragilité des cellules familiales que vous avez évoquée.

  • ruth31

    La France est dénommée aussi \ »LA FILLE AINEE DE L\’Eglise\ » !!! Je ne suis donc pas étonnée que, comme garante du Christianisme (ainée quand même) elle soit le terreau préparatoire du Machia\’h.

    Quand bien même elle proclame une séparation entre les deux pouvoirs (religieux et temporaire, comme pour dire séparation de vérités éternelles des vérités temporaires), les autorités religieuses sont aujourd\’hui autorisées à parler, ce qui n\’existe pas partout !!! Même si c\’est pour tenter de donner des idées farfelues (la théorie islamique de l\’égalité qui se résume à dire que si le petit arabe doit apprendre le français, alors, le petit français doit apprendre l\’arabe à l\’école aussi), ou pour des idées plus nobles (le mariage entre homosexuels, l\’adoption d\’enfants par ces nouveaux couples contre lesquels toutes les autorités religieuses se sont positionnées, sauf le Pape me semnle-t-il.

    Montesquieu (juif) 1689-1755, ne pensait qu\’à une séparation fonctionnelle des puissances et donc une distribution des rôles, ces deux puissances devant \ »marcher de concert\ ».
    Pour lui, seule le justice devait être totalement indépendante, pour éviter, toutes formes de despotisme (du pouvoir religieux ou du pouvoir temporaire).

    Il créait donc une césure avec les idéologies grecques ou romaines, qui jusque là étaient des modèles philosophiques (notamment \ »La République\ » de PLaton).

  • mimouni

    \ »Souvenez-vous de la Loi de MoïSE, mon serviteur, a qui j\’ai signifie, sur le Horeb, des statuts et des ordonnances pour tout IsraËl. Or je vous enverrai ELIE, le prophete, avant qu\’arrive le jour de YHVH, jour grand et redoutable! Lui ramenera le coeur des peres a leur enfants, et le coeur des enfants a leurs peres, de peur que je n\’intervienne et ne frappe ce pays d\’anatheme. Malachie 3:22,24. (Guerre Froide). Y-Achir Didier. LION DE JUDAH.

  • Zuhurbelea

    En parlant du \ »monstre\ » et son double-yeux : le chien est d\’autant plus hypocrite que lorsqu\’on lui lance un os, il remue la queue – mais qu\’on lui tire la queue, et il mord avec la tête !