About The Author
-

6 commentaires

  • Christine Bruno

    M E R C I ! Très Cher Rav de dévoiler et d’appronfondir encore et encore et … cet aspect du début de la véritable Téchouva,la téchouva dite « naturelle »qui par l’effort quotidien à affaiblir, nous délivre ainsi de nos mauvaises habitudes physiques si nuisibles pour celui qui veut parvenir à s’attacher véritablement à Hachem!
    Tendons donc à la perfection en nous repentant d’une telle faute!
    Mais quoiqu’il en soit quelle re-découverte de nous réapproprier notre corps et quel retour à la racine de notre âme!

  • ma

    Du temps du Rav Kook , il était possible d’avoir une alimentation saine. A part , vivre dans la campagne avec ses poules et ses chèvres , maintenant c’est impossible. Et je sais de quoi je parle . Aussi il est nécessaire , pour autant que je suis , dans le fond, d’accord , de modérer largement ce que dit le Rav Kook.. Car sinon la téchouva est impossible ou …inutile avec toutes les conséquences !!!

    • rav Haim Dynovisz

      vous avez entierement raison mais nos maitres nous enseignent que chacun a son niveau et selon ses possibilites doit faire le maximum….aujourdhui encore il est possible de faire de nombreux meilleurs choix dans tous les domaines et meme si ce nest pas parfait il faut faire selon nos possibilites

  • da

    Rav, peut on étendre ce cours non pas seulement au corps humain mais à l’ensemble de la terre! n’est il pas absurde que hashem ait créé les cycles naturelles et la vie sauvage pour que nous en fessions fi, nous la recouvrons de béton, l’empoisonnons de pesticides et de plastiques, etc… tout les écosystèmes ont aussi été créé à partir de la thora, c’est vraiment triste que personne ne s’en rendent compte

  • Isah

    Merci cher Rav pour ce cours.
    Je suis sure qu’un jour, la science expliquera pourquoi ne faut il pas mélanger le viande et le lait.
    D’ailleurs, il fut un colloque il y a quelques temps sur la santé et notamment sur le fait que certaines personnes s’évanouissaient au réveil. Le médecin qui faisait la conférence a alors indiqué qu’il fallait attendre 12 secondes pour se lever de son lit, au lieu de se lever brusquement.
    Ensuite, un juif a pris la parole dans le public et a dit:
    « Chez nous, on récite le Modeh ani au réveil. Ces 12 mots prennent exactement 12 secondes à dire s’ils sont dit comme il faut. »
    Ovation générale, tout le monde a applaudit.
    Grande est la sagesse d’Israe!
    Shabbat shalom!