Le Poumon de la Vie – Hassidout Habad – 10 Février 2011

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Entre D. et son monde, les voiles successifs qui se superposent sont autant d’obstacles pour se rapprocher de lui et chacun d’entre nous a le devoir d’essayer de lever ses voiles.
Les 3 pères sont arrivés à l’endroit du premier voile, l’endroit de la connexion véritable.
D. est Un signifie qu’il n’y a pas de séparation entre D. et son monde, il est en connexion permanente.
Avant les 3 pères, la connexion était dans un seul sens (de D. vers les hommes) et grâce à eux, nous avons mérité l’association et la rencontre à l’endroit de la connexion.
La vie d’un juif est un mouvement permanent vers l’unité (Unité avec les autres et Unité avec D.). Et en brisant l’unité, on empêche le projet Divin qui est le dévoilement de l’Unité.
C’est le réceptacle de la réussite du projet. C’est pourquoi les forces du mal mettent toutes leur puissance pour séparer les hommes.
J’aspire (élan vers le haut, je prends) et j’expire (élan vers le bas, je donne).
La vérité est un point de rencontre entre 2 notions opposées. On pourrait penser que pour se rapprocher de D., on devrait s’éloigner de ce monde.
D. veut qu’il y ait connexion mais dans le monde, D. ne veut pas un juste cloisonné dans sa spiritualité mais un juste impliqués dans ce monde.
Dans un premier temps, l’homme doit être capable de prendre du recul, de l’envol mais dans le but de se renforcer pour revenir.
On ne peut vivre ni en dehors du monde ni complètement dans le monde.
Le but est de ramener avec soi la lumière de l’étude et de la prière dans le monde.
Comment prétendre se connecter à D. ou connecter le monde à D. si nous n’arrivons pas à connecter notre cœur à notre cerveau !

(1901)

Category: Hassidout
About The Author
-