About The Author
-

  • zena

    Rech Lakich n\’est-il pas l\’exemple même du dépassement de soi. Ce cours Rav était trop OBLIGATOIRE pour changer notre prière d\’épaule. Amen VÉ Amen.
    M a g n i f i q u e !
    MERCI H A C H E M, Merci pour Rav
    rarmana

  • EDENMIQEDEM

    Béthel : HODOU LE HASHEM KI TOV KI LEOLAM KHASDO VÉ IMROU : HOSHIENOU ELOHE YISHENOU VÉ QABTSÉNOU VÉ HATSILÉNOU MIN HA GOYIM LÉHODOT LÉCHEM QODSHÉKHA LÉHISHTABÉAKH BITHILATÉKHA BAROUKH HASHEM ÉLOHÉ ISRAEL MIN HAOLAM VÉAD HAOLAM VAYIMROU KHOL HA AM AMEN VÉ HALEL LÉ HASHEM ! Cette prière est toujours exaucée, mérite ou pas mérite, dépassement ou pas ! C\’est une prière qui traverse toutes les portes et HASHEM l\’exauce immédiatement!(TANAKH: séfer dibré ha yamim Alef.yodvav) HASHEM vous attends ô Israël….

  • mimouni

    …\ »Vision d\’Isaie, fils d\’Amoç, au sujet de Judah et de Jerusalem. Il arrivera dans la suite des temps que la montagne de la maison de YHVH sera etablie en tete des montagnes et s\’elevera au-dessus des collines. Alors toutes les nations afflueront vers elle, alors viendront des peuples nombreux qui diront: \ »Venez, montons a la montagne de YHVH, a la maison du Dieu de Jacob, qu\’il nous enseigne ses voies et que nous suivions ses sentiers.\ » Car de Tsion sort la Torah et de Jerusalem la parole de YHVH. Il jugera entre les nations, il sera l\’arbitre de peuples nombreux. Ils briseront leurs epees pour en faire des socs et leurs lances pour en faire des serpes. On ne levera plus l\’epee nation contre nation, on n\’apprendra plus a faire la guerre. Maison de Jacob, allons, marchons a la lumiere de YHVH.\ » ISAIE 2:1-5. KI MI TSION TETSE TORAH OU MI DAVAR HACHEM YEROUCHALAYIM. MARC AMEN. Y-ACHIR DIDIER. LION DE JUDAH.

  • 9994899

    Cher rav, vous parlez d\’idolâtrie, mais l\’argent n\’est il pas aussi une de ces idolâtries? L\’idolâtrie est une création de l\’homme faisant \ »concurrence\ » à Dieu. L\’argent étant une fabrication humaine, les hommes sont soumis à l\’argent. Dans les évangiles, Jésus reproche le commerce dans le parvis du temple. Il dit également que les juifs ne peuvent être soumis à la foi à Dieu et à l\’argent, et comme vous le dites quand on a de l\’argent on oublis Dieu. Alors sommes nous prêts à se casser les reins pour seulement assouvir les besoins du corps, en cultivant la terre comme Dieu nous en donnes l\’ordre (exégèse), ou notre but est d\’amasser plus d\’argent pour nos conforts. Si cela est le cas alors nous sommes idolâtre comme d\’autre idolâtrie.

  • rav Haim Dynovisz

    frédéric DEROIN:dommage que jesus n\’ait pas connu la pegre du vatican et son commerce a milliards du blanchissement de l\’argent des differentes mafias du monde… et tout le reste……il aurait peut etre un peu moins critique les juifs qui, dans l\’histoire (surtout chretienne) n\’ont cesse d\’etre voles spolies……..

  • ruth31

    Cher Rav,

    Il me reste des questions sur votre cours que j\’écoute pour la troisième fois tant il est fort et important.

    Première question ; à l a fin du cours vous révélez que Rabbi AKIVA était très riche. Mais alors, pourquoi n\’a-t-il pas, en premier lieu aidé son épouse, qui comme chacun sait, était dans la misère la plus terrible. Il lui suffisait d\’envoyer un émissaire qui tous les quinze jours lui aurait donner de quoi vivre un peu plus dignement. Elle, elle était vraiment sa prochaine, au sens proche de lui dans \ »aime ton prochain comme toi-même\ », son âme soeur il n\’y a pas plus proche quand même !!?

    Deuxième question : dans la paracha \ »BE\’HOUKOTAÏ\ » HACHEM nous parle des voeux. S\’agit-il là aussi de \ »dépassement de soi\ » ?

    Dernière question : ne sommes-nous pas aussi dépendants des actes de nos parents et ce, jusqu\’à la troisième génération avant nous ? De leurs fautes. Or, comme nous ne les connaissons pas, on peut aussi avoir un passif très lourd à réparer. On peut voir dans certaines familles des histoires qui se répétent d\’une génération à l\’autre, et ça craint parfois ! Notre dépassement pour faire le tikoun peut être extrême, voire hors de portée.

    Heureusement HACHEM nous aime et nous permet de revenir vers lui. Rien de tel qu\’une bonne et sincère TECHOUVA. Nous comprenons aussi, grace à vos cours, le \ »SOIS FORT\ » que David Ha Mele\’h nous parsème dans ses psaumes, Le but n\’étant pas seulement l\’amour, mais surtout le DIN (votre cours de Tania précédent). MERCI RAV !!!

  • Kohava2

    Bonsoir Rav une question dans un précédent cours vous dite qu il est cité dans la guemmara que la parnassa la braha passe par la femme et dans ce cours vous dite que l homme peux changer sont Mazal en se dépassant alors ou est la braha c est la femme ou la tephila merci pour votre réponse Rav

  • Pheliane

    Merci pour ce cours très profond et qui me permet de me recentrer pour sortir de ma routine spirituelle et matérielle.
    J ai aussi bcp rit avec l épisode du barbare de Germanie qui vient voir Hachem avec tous ses crânes… merci encore.