Roi David- Face a l´epreuve! 20 Juin 2013

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Nous sommes arrivés à la véritable épreuve de David. Son comportement va être pour nous un immense enseignement, pour savoir comment nous comporter dans les difficultés. David perdra momentanément la royauté, mais il retrouvera ensuite tout ce qu’il avait perdu. Car la lignée royale ne peut sortir d’Avshalom qui, finalement, va être tué. De cette épreuve terrible pour David, on voit que ce qui affaiblit ou fortifie un homme, ce n’est pas ce qui s’abat sur lui, mais la façon dont il réagit. La victoire d’une épreuve est toujours morale et spirituelle, et non matérielle : comment suis-je arrivé à être plus fort que les événements, et à rester roi dans l’épreuve ?

Avshalom a sonné le shofar et tout Israël s’est rassemblé autour de lui. \ »David dit à ses serviteurs restés avec lui : \ »levons-nous et partons, de peur qu’il ne nous rattrape, car il ne fera de nous qu’une bouchée, si nous restons là\ ». Il partit à pied, avec toute sa maison…\ » Ce texte suscite deux questions énormes : d’abord, durant des décennies de combats, David n’a jamais pris la fuite, ni perdu une bataille. Comment peut-il dire de fuir \ »de peur qu’il ne fasse de nous qu’une bouchée\ » ? Il ne part pas par peur de la confrontation, puisqu’elle aura lieu ensuite, et il sera vainqueur, bien que l’armée d’Avshalom ait été beaucoup plus nombreuse ! D’ailleurs, Avshalom y sera tué. Autre question : jamais un roi ne va à pied ! Les hala’hot le lui interdisent. De plus, David dit qu’il faut se dépêcher ! Il y a donc une signification profonde à tout cela.

David sait que tout ce qui se passe en bas est seulement le reflet de ce qui se passe en haut. Il cherche donc CE QUE D. VEUT DE LUI, au travers de cette révolte de son fils. Il comprend qu’en réalité, c’est D. qui remet en cause sa royauté ! Avec son fils, il sait qu’il gagnerait mais, avec D., D. ne ferait de lui qu’une bouchée ! Il doit analyser ce qui lui arrive et en chercher le message spirituel. Cela nous enseigne que, si nous analysons ce qui nous arrive de façon seulement horizontale, nous sommes perdus. Il nous faut ce réflexe spirituel, dès qu’il nous arrive quelque chose d’anormal, de chercher VERTICALEMENT quelle en est la raison. Notre problème est par rapport à Hachem et, contre Lui, nous ne pouvons rien !

La manière dont les problèmes nous arrivent est déjà en soi un message. David comprend que, si l’on revendique sa royauté, c’est que D. ne le veut plus roi. C’est l’unique raison pour laquelle il s’en va ! Car il n’est pas arrivé au pouvoir par ses propres moyens ; maintenant… \ »Celui qui a donné a repris…\ », comme le dit Job. Plus nous nous accrochons à ce que l’on veut nous prendre, et plus nous devenons, soit méchants, soit désespérés. Mais, de toute façon, cela nous montre que notre combat n’est pas le bon. David sait que RIEN NE LUI EST VRAIMENT PRIS, tout simplement parce que… rien dans ce monde n’est vraiment à nous ! Si nous comprenons le message et changeons, Hachem, s’Il veut ensuite nous redonner, le fera, comme Il le fit pour David qui reçut tout en retour, par la suite. Comme le dit le Zohar : dans ce monde, rien ne se perd. Ce qui est à nous le sera toujours, et ce qui n’est pas à nous ne le sera jamais.

Le fait que David parte à pied nous apporte un troisième enseignement : quand Hachem nous signifie quelque chose, il faut LE VIVRE JUSQU’AU BOUT. A partir du moment où D. remet en cause sa royauté, David redonne à Hachem tous les signes du roi et son kavod : il se brise et s’humilie devant D. En réalité, il se dépêchait, non de fuir devant son fils, mais de faire teshuva, de peur qu’une punition ne le rattrape.

\ »Tous les serviteurs qui ne l’avaient pas abandonnés partirent avec lui, ainsi que les coupeurs (les combattants d’élite) et l’élite intellectuelle. Le rejoignit la famille des guitim, 600 personnes venues à pied de Gat.\ » Sont donc avec lui les deux extrêmes, à la fois les meilleurs soldats et les penseurs d’Israël, et aussi des non-Juifs, Philistins qui sont prêts à tout quitter et à risquer leur vie pour lui, et deviendront ensuite ses plus fidèles serviteurs. La Torah nous donne ici un principe fondamental : il n’y a pas d’épreuve où tout soit noir. IL RESTE TOUJOURS DE NOMBREUX POINTS DE LUMIERE. Souvent, l’homme ne voit que les trous noirs. Mais il y a aussi le positif nécessaire pour qu’il ne s’écroule pas. D. n’avait pas abandonné David, et ne nous abandonne jamais.

Dès que nous sentons que quelque chose bloque, dans notre vie, il faut prendre du recul et tout redonner à Hachem. Si quelque chose est vraiment à nous, dès que nous aurons fait teshuva, c’est-à-dire retour à Lui, Il nous rendra tout ce qui doit nous revenir. Il en est de même dans le couple, et dans les relations avec les autres : en cas de tension, il faut toujours \ »lâcher du lest\ ».

Il est significatif de voir que, au moment où David est affaibli, des non-Juifs (qui sont même Philistins et devraient être ennemis d’Israël !) se joignent à lui, se mettant du côté du véritable pouvoir d’Israël. C’est la préfiguration des nations qui, un jour, reviendront vers Israël et lui diront : entrez dans la véritable dimension de ce que vous êtes.

(2930)

About The Author
-

  • Saada

    il est le roi,c est que sa lumiere qui sort du lui ( le roi ) celui qui ne brille pas de l interieur .celui qui voit que sa luimere vient de l exterieure .le combat est perdu mais le NA\’HACHE ne la jamais sa proie la suite de notre histoire est toujours sur leurs croyances est pas la notre ,garde; gardes et proteges notre THORA. nous sommes MOUDAL séparrer et savoir que nous savont que personne dans le monde peut ressembler à ISRAEL, car depuis de yaakov savait que les deux tributs étaient enveloppé d\’une protection inpersectile de l\’oeils mauvait, donc chaque juif aujourd\’hui porte en lui cette preophirie savent que les JUIFS SONT INTOUCHABLENT , nous savont que pourquoi vont nous aider à BRILLER avec tous leurs maivaient oeils, comme le RABBI nous a enseigné plus ils veulent nous détriure , sont dans l\’obscurité et profitent de nous comme nous passont devant eux car nous sommes des DOUMMA HAIM des lampadaire et que même si ils vivent dans l\’obcurité profite de notre lumiere , car la lumiere est bonne . comme eux n\’avance pas et qu\’ils voyent ne sont qu\’une planête loin d\’eux arrivent à dire que la faute vient d\’ISRAEL, façon de nous tenir parle pent de notre habits ( TZITZIT ).
    ALTER MICHAEL SAADA

  • Saada

    est \ »ce que se que vous dites , vous le vivez ? car ce que vous dites est tellement vrai que c\’est exactement ce que le RABBI nous fais prier à 10 h – mais si comme le demande de faire à 10 h pour qu\’avant la téfilah nous devons faire une bonne l\’études et arrive le commencement de la vie, chaque jour est ce qui fait briller un JUIF , et que grâce et cette étude et la prière commence notre journée c\’est ce qu\’il s\’appel être dans une protection comme une bulle qui te protège des déchets qu\’ils veulent nous imposer !! NON ils ne font que nous le rappeler que nous somme un peuple unique, ils pousse à prendre conscience de ne pas nous abandonner ou de baiser les bras .une force qui vient d\’haut et c\’est à nous de la renvoyer vers le haut aussi propre qu\’il nous la confié pur c\’est pur qu\’on lui rends , qu\’importe les fautes que as avons fait nous restons quand même connecté avec le maître du monde , comme vous l\’avez dis dans un autre cours que nous tenons que par un fil .
    ce fil est le savoir que nous somme des juifs et des vrais car ce fils est une métaphore que nous tenons vraiment sur un fil ( tzitzit ) et bien sur ils veulent eux aussi être accroché à ce fils , 16 fils qui peuvent contenir 80 goy que tu multiplier par des millions non JUIF cela comporte le mode afin d\’apporter la délivrances finales grâce ce FIL. KOL A KAVOD ATA MEYOUHADE .
    alter michael saada

  • david4140

    j\’avais entendu une histoire rapportée par un juif qui n\’a pas vraiment vraiment de connexions avec le cours mais qui s\’en rapproche un petit peu et que je trouve poétique; cette illustre inconnu disait \ »\ »les enfants du ROI DAVID avaient les cheveux longs pour que \ »\ »DAVID\ »\ » itbar\ »er puisse les reconnaitre dans la bataille\ »..

  • david4140

    on est aujourd\’hui veille de chabbat balak et pour la premiére fois j\’ai entendu le rabbi parler en français sur le site \ »habad-loubavitch en temps réel:www.hassidout.org\ » le site est un peu long à charger et c\’est la premiére fenétre de cours en descendant sur la gauche sur la page du site..

  • Pilote1

    MERCI, m. LE RAV! j\’ai neanmoins une petite question: Selon vos traditions, qu\’est ce qui fait qu\’auparavant, la polygamie etait permise, et qu\’elle est maintenant interdite?