La Femme et l’Homme, la Mèche et la Flamme – NAVI – Les Juges 4-7 Novembre 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Il n’est pas bon que l’homme soit seul, dit la Torah. Mais pourquoi ? Quel est le message ? Est-ce pour lui faire la cuisine ou le ménage, l’accompagner dans ses moments de solitude, découvrir le monde à 2 ou… ? Rachi nous livre la réponse et elle est infiniment plus profonde : Car sans la femme, l’homme ne peut pas se connecter à D.ieu ! Eh oui, la femme est la lumière de l’homme !
La Dimension féminine reste dans l’ombre mais c’est elle qui porte l’énergie et c’est en se ‘branchant’ dessus que la Dimension masculine éclaire et s’éclaire ! Pour pouvoir recevoir le flux Divin, l’homme doit être marié !
C’est pourquoi le Nahach (symbolisé par le serpent), qui voulait tuer l’homme selon rachi, va s’attaquer…à la femme. Il a compris que pour faire chuter l’homme, il lui était plus facile de s’attaquer à la femme. C’est pour cela que la femme a reçu la Mitsva d’allumer les bougies de Chabbat.
Les 2 femmes qui vont entamer la réparation de la faute de Hava sont Sarah (qui mettra de coté Ichmael) et Rivka (qui mettra de coté Essav). Elles mettront en marche le train de la réparation et assumeront le vrai rôle de la femme !
L’histoire de Débora et de Barak, met en évidence ce problème.
Otniel et Ehoud nous nous ont sauvé de 2 ennemis extérieurs à notre terre.. Les philistins vont se réveiller à un moment ou Israël est en paix. Ehoud enverra Chamgar, soldat d’élite, qui à l’aide d’un aiguillon, va faire tomber 600 philistins (ca les calmera un temps d’ailleurs).
Le premier ennemi viendra d’Aram hanaraim, berceau et lieu de naissance du père fondateur d’Israël, Avraham. Le second ennemi viendra de Moav.
Et le 3ème ennemi, à l’époque de Débora et de Barak, s’appelle yavine melekh Hatsor et celui-ci viendra de l’intérieur.
Nous pouvons remarquer que les 2 premiers sauveurs seront des hommes.
Yavine était le plus redoutable car à son époque, il est écrit que les juifs ont hurlé alors qu’avant, il était écrit qu’Israël avait gémi. Il va nous asservir de l’intérieur, durant 20 ans et sera armé de 900 chars d’assauts. Comment un Roi qui vit du coté de Hatsor, tout proche de nous, a-t-il pu disposer d’un tel arsenal?
Le premier ennemi est lié à l’existence d’Israël en tant que peuple et le second est lié à l’existence d’Israël en tant que nation (peuple sur sa terre). Par nos fautes commises en Israël, nous avons remis en cause les 2 raisons d’être de notre existence (Aram naharaim lié à Avraham et Moav lié à Moshé).Force est de remarquer que la réaction de D. sera très profonde et précise, elle sera comme toujours porteuse d’un message.
Débora, Yael et la mère de Sisra sont les 3 femmes citées dans ce passage.
Débora accompagné de Barak va vaincre et sauver Israël mais Sisra va réussir à s’enfuir et va se réfugier dans la tente de Yael. Sisra est alors fatigué et Yael va profiter de son sommeil pour le tuer et amènera sa tête à Barak.
La mère de Sisra avait appris à son fils à se débaucher, elle avait même basé toute son apprentissage sur la relation avec les femmes. C’est elle qui donnera à Sisra les forces de son mal. Et l’illustre descendant de cette famille sera…Rabbi Akiva qui terminera son Tikoun (sa réparation) avec sa femme, Rahel.
Tout commence avec des femmes et tout se termine avec des femmes !
De toutes les fautes qu’Israël peut faire, celle qui le met le plus en danger de disparaître est la relation, le mariage avec la non juive !!!!!! Le mariage mixte est la faute la plus grave en terme de remise en cause de notre existence au niveau de notre essence. Un juif qui s’unit avec une non juive se déconnecte de la source de Vie éternelle. Le peuple juif est le seul peuple au monde qui est connecté au Divin par la prise féminine.
Nous ne sommes pas un peuple comme les autres car notre puissance dépend de la Femme d’Israël ! Nous comprenons maintenant comment au sein de notre pays a pu se lever un ennemi puissant, il a profité de la faiblesse momentanée des femmes d’Israël !
Débora reprend les rênes en mains, son métier était de faire des mèches (prises de l’époque). Elle comprend qu’Israël est en danger et que la matrice des nations a pris le pouvoir.
Elle appelle alors Barak (éclair,extrêmement fort mais éphémère). Elle lui dira : je veux faire de toi une flamme et je serais la mèche (invisible). Barak refusera de représenter la dimension masculine. Le vrai homme est celui qui est capable d’agir sur la scène de l’histoire sans oublier que sa force lui vient de la femme ! Nous retrouvons dans cette histoire toute l’histoire des relations entre l’homme et la femme. Débora va être alors obligé d’occuper toute la place mais toute la place, c’est TROP de place. Elle ne voulait pas cela mais Barak, incapable de tenir son rôle l’a forcé à être sur tous les fronts. Comme d’habitude, le problème vient des hommes et non des femmes.
Revenons à Sisra, qui va violer 7 fois Yael. Nous le savons car nos maîtres nous disent qu’il est tombé ‘entre ses jambes’. Il est fatigué, il voudra boire et elle reviendra avec une pierre tranchante et le tuera. Sisra, un homme qui fuit, est un tel malade sexuel que même à l’heure du danger, obsédé par le rapport interdit, ira jusqu’à agresser celle qui pouvait le sauver !
Les vrais ennemis d’Israël ont parfaitement compris que le plus grand danger pour Israël, c’est l’union interdite.
Rabbi Akiva, leur descendant, sera sauvé par une femme, sa femme, Rahel (princesse qui sera déshéritée pour épouser cet homme qu’elle poussera à devenir le plus grand des maîtres d’Israël, elle vivra dans la pauvreté et l’attendra pendant ses 24 ans d’études et sera prête à tous les sacrifices pour qu’il se réalise).
Rabbi Akiva lui rendra un vibrant hommage et dira publiquement que toute la Torah d’Israël est issu de Rahel. Malgré la réparation entamée par sa femme, rabbi Akiva sera supplicié !
La faute de l’alliance entre nos hommes et les femmes étrangères est si grave qu’il fallu tout ce processus. Vous imaginez, Rabbi Akiva sera laminé après 80 années de vie exemplaire (les 40 premières années, il n´était pas dans la Torah) pour réparer les fautes sexuelles. Combien cet épisode, parmi tant d’autres, doit nous parler et nous mettre en garde !!!!!
La conception morale d’Israël n’a rien à voir avec la morale universelle. Notre structure d’existence fondamentale est comme cela ! Et la réussite de l’homme ne dépend que de la femme ! Messieurs, vous savez ce qui vous reste à faire pour vous réaliser!

(4878)

About The Author
-