Revivre la visite Live de la résidence de David Ben Gourion

Pour la semaine du Jour de l’Independance d’israel, nous allons sur les traces du fondateur de notre jeune (et plus ancien) Etat en 1948, Ben Gourion.
En plein coeur du desert du Negev, dans un cadre epoustouflant, nous allons vibrer d’emotions. Pour sponsoriser la visite: http://ravdynovisz.tv/donations/39217/…

(2773)

About The Author
-

4 commentaires

  • Christine Bruno

    Quoiqu’il en soit ,cette mise en tête de David Ben Gourion de faire refleurir le désert du Néguev ,n’est ce pas finalement Hachem qui a voulu l’attirer dans le désert et lui a ainsi parlé dans son coeur car associé méritant et sachant que Hachem veille sur sa Parole pour l’accomplir!
    « Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallées ; je changerai le désert en étang et la terre aride en courants d’eau … Je mettrai dans le désert le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier … Afin qu’ils voient, que le Saint d’Israël en est l’auteur » (Isaïe 41 : 18 -20). Et partout dans le monde le désert avance, en Israël, il recule. « Il rendra son désert semblable à un Éden » (Isaïe 51 : 3) Une interrogation de David Ben Gourion au ‘Hazon Ich,un dirigeant spirituel de son époque qui en dit long… « Je voudrais savoir comment nous pourrons vivre ensemble, religieux et non religieux, sachant que nous avons des visions de la vie très différentes, sans arriver à une implosion ?
    Encore M E R C I ! pour ce live qui réajuste les pensées sur la personne de Ben Gourion. Et toi-même David, pourquoi avoir décidé un jour de 1953 de t’installer au kibboutz Sdé Boker ?
    Ben Gourion : Je t’explique. Vers la fin de 1953, je revenais d’Eilat vers Jérusalem, quand je vis tout à coup quelques tentes qui, je le savais, n’étaient pas là auparavant. J’ai arrêté la voiture et j’ai questionné ses jeunes occupants sur leurs activités. Ils me répondirent qu’ils avaient combattu dans la région pendant la guerre d’indépendance et que d’ailleurs des juifs vivaient ici depuis 2000 ans. Maintenant, ils voulaient s’y installer. Je fus très touché par ces paroles, ne connaissant que trop bien la situation dans le Néguev dont la terre est aride et très salée. Tout devait être entrepris à partir de zéro. Sans en faire part aux jeunes, je décidai à l’instant même de me joindre à eux pour quelques années. Cela représentait l’idéal qui m’avait toujours attiré : Construire et créer par un travail personnel en commençant à partir de rien, d’autant que j’avais la conviction que repeupler le désert du Néguev était une mission d’intérêt national, tant au point de vue sécurité qu’économique. Je me suis dit alors « Pourquoi ne prendrai-je pas la possibilité de participer à la création d’une œuvre pareille ? Moi, ce qui m’inquiète plutôt, c’est de voir que le désert occupe encore une grande partie de notre pays. Or, nous devrions davantage peupler cette région désertique abandonnée par les hommes mais que notre créateur a mise là pour le fertiliser et parachever ce qu’Il n’a pas eu le temps de terminer…

  • Pingback: L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – Honneur à David Ben Gourion, à Israël et au Maître du monde Qui a permis la renaissance de l’Etat hébreu, par la volonté des nations ; partons sur les traces du fondateur de ce jeune (et plus anci

  • marie-p

    Cette visite, que j’ai regardé en direct, est une fois de plus une pépite d’or pour tous ceux qui ont grandi avec le lavage de cerveau des média occidentaux à propos d’Israël. On y apprend des choses passionnantes, entre autre sur le lien entre la France et Israël, qui éclaire le passé comme l’actualité d’aujourd’hui.
    Merci Rav pour ces Live qui à chaque fois, en quelques heures, font tomber les murailles de mensonges des média.

  • Mobylette

    Bonsoir,

    Je pense, et c’est un ressenti que -peut-être, je me trompe, et je n’ai aucune preuve- David Ben GOURYONE n’avait pas d’obligation de manger cachère, ni de faire chabbat, car il n’était ni juif, ni homme, mais certainement un ange envoyé d’Hachem pour réaliser sa mission.

    A rappeler que les anges n’ont pas l’obligation comme l’homme juif de faire chabbat, ni de manger cachère, c’est pourquoi aussi il s’est retiré dans le désert, car les anges ne ressentent ni chaud ni froid.

    Il interviennent dans ce monde réalisent ceux pour quoi ils sont venus, repartent au moment venu et adressent là où cela est approprié une louange au Saint-Beni Soit-Il.

    OONE est un suffixe de force Divine, Il porte dans son nom le OONE, David fils de la force GOURY-OONE.

    Comprenez que cela peut-être possible, mais je n’ai ni fondement, ni preuve à cela.

    Juste un ressenti.