Visite Live Merkaz Katif avec temoignages emouvants

<iframe src= »https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsite.ravdynovisz%2Fvideos%2F1856062921100297%2F&show_text=0&width=476 » width= »476″ height= »476″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no » frameborder= »0″ allowTransparency= »true » allowFullScreen= »true »></iframe>

(2890)

About The Author
-

4 commentaires

  • Christine Bruno

    Quel magnifique live résonnant! Mais quoiqu’il en soit, Ces gens formidables ont construit le pays montrant ainsi le modèle en s’aidant mutuellement à se construire! Ce défi quotidien à préserver la famille= Le Goush Katif .Et chose montrée,chose vue! Aussi M E R C I ! Très Cher Rav de nous avoir expliquer ce que fût Le Goush Katif, une leçon que chacun de nous devrait apprendre.Car quelle intensité de l’amour pour Eretz Yisrael que ces résidents ont exposé…Qu’ Hachem continue à être avec eux et à les garder en sécurité.

  • Corbeau Sage

    On parie ? La décision d’évacuer le Goush Katif n’est pas plus liée à une cause initiale que le big-bang n’est sorti de quelque chose. La zone devait être évacuée pour une gazastrophe terrible qui va s’y dérouler. Qu’est-ce qui doit se passer quand la Torah nous dit que la « bataille ultime » sera contre l’ennemi intérieur, l’Aravim squattant Eretz Israel ? Notamment l’ange Aza… Et on sait que la Torah dit vrai puisque les SEULES téfilot qui ne sont jamais écoutées (jusqu’à nouvel ordre) concernent la destruction de Gaza et des colonies arabes. Donc c’est bien la preuve qu’au jour J, ce sera terrible et il vaudra mieux se trouver loin, très loin de cet endroit. (Et de la vallée du guéhinom soit dit en passant).

  • Danit

    Cher Rav Dynovisz
    Bien sûr on pleure devant ce qui peut paraître à vue humaine une grande cruauté après la shoah. Et pourtant, tout est dit dans les témoignages si dignes et si profonds où l’émotion du vécu transpire à peine : ce qui peut paraître comme une trahison non pas des hommes frères mais de D.ieu lui-même face à son silence devant de telles douleurs. Et pourtant, « Ses pensées n’étant pas nos pensées et ses voies nos voies », il nous est permis d’être partie prenante de l’espoir qui surgit de cette immense peine, en constatant combien le Maître du Monde a finalement réagi par la démultiplication dans tout le territoire d’Israël de ces avancées prophétiques nous donnant un avant-goût du Gan Eden non pas seulement dans la bande de Gaza mais sur la totalité du territoire confié à Abraham pour l’éternité. La paracha Matot nous donne avec précision les frontières de ce territoire. Et ceux qui ont vécu par anticipation la promesse une et indivisible d’Elohim sont des explorateurs porteurs de lumière.
    La seule conclusion plausible qu’il est possible de tirer de toute cette formidable fresque qui appartient plus au futur qu’au passé c’est l’acceptation du timing divin qui, comme vous le dites, en introduction, ne doit se réaliser qu’aux temps messianiques. ET parce qu’Il est le consolateur, Il saura guérir toute âme blessée et lui montrer la valeur de son exploit.
    Shalom