14 Mai 2012 Paracha Behoukotai – Pourquoi la Torah n´est pas une Religion-

Télécharger Vidéo Télécharger Audio A quelques jours de Shavouot, ce cours pose les questions fondamentales : que représente le don de la Torah ? Nos Maîtres disent que le judaïsme n’est pas une religion, mais qu’est-ce qu’une religion, et qu’est-ce donc que le judaïsme ?

Les Maîtres disent qu’un homme qui sert Hachem ne peut s’assurer automatiquement une récompense sur terre : il fait, mais il n’y a pas de dû, de la part d’Hachem. Hachem nous donne, nous guérit… mais quand et comme Il le veut : Il dirige Son monde selon une Sagesse que nous ne pouvons comprendre.

Pourtant, nous devons réciter, matin et soir, dans le Shem’a : « si vous accomplissez Mes commandements, Je vous donnerai les pluies en leur temps. » Et, dans notre paracha, il est dit : si vous Me servez, vous aurez la bénédiction, la santé…

Mais, donner les pluies en leur saison n’est pas un miracle ! Ce qui nous enseigne qu’à partir du moment où Israël reçut la Torah, même le fonctionnement naturel du monde, pour ce qui concerne Israël, n’est plus naturel. Il est entre les mains d’Hachem et, si Israël n’était plus attaché à la Torah, il ne pleuvrait plus, même durant les saisons de pluie. Finalement, la pratique de la Torah entraînera pour Israël un bon fonctionnement NATUREL du monde.

On comprend, ainsi, que le judaïsme n’est pas une religion, car toutes les religions ont pour but de PREPARER A UN AUTRE MONDE. La Torah est une force qui FAIT FONCTIONNER CE MONDE. Mais la question des Maîtres était : est-ce que, grâce aux mitsvot, on peut s’attendre aussi à une récompense SURNATURELLE, miraculeuse ? Et la réponse est non, cela ne sera pas automatique.

La seule fois dans la Torah où Dieu S’est engagé, c’est pour la loi de la shmita, tous les 7 ans, et aussi la 50ème année, « J’ordonnerai ma bénédiction. » C’est un véritable miracle : la 6ème année, il y avait de quoi manger durant 3 ans. Ce que le plus grand des justes ne peut provoquer par toutes ses mitsvot, la Terre peut le provoquer ! Car il y a dans la Terre d’Israël, dans la matière, des forces spirituelles qui sont plus grandes que dans les hommes.

Dans les religions, les hommes regardent vers le ciel. Mais, pour nous, pour se connecter à Dieu, il faut se connecter à cette Terre : « va vers la Terre que Je t’indiquerai. » LA TERRE D’ISRAEL EST, dans ce monde, L’ENDROIT DE LA CONNEXION, et c’est pourquoi tous veulent nous la prendre, car ils sentent que nous sommes le centre du monde et que la connexion avec Dieu passe par le minéral de cette Terre. « C’est la porte du ciel » a dit Yaakov : le but est d’arriver au ciel, mais la porte est là !

Mais, comme la Torah de Moshé le dit, Israël n’a pas compris et n’a pas respecté la shmita, faute fondamentale, source de toutes les autres fautes, et cause de la destruction du 1er Temple. Car nous ne pouvons voir l’action de Dieu dans ce monde qu’avec les yeux de l’âme, la emouna, la confiance, et non avec l’intelligence pragmatique. Si nous sommes concentrés sur des calculs avec Hachem, le donnant donnant, sur ce qui nous manque et ne va pas, comme Israël à l’époque, nous ne saurons pas voir que nous sommes comblés de bénédictions extraordinaires.

Le monde est divisé en 2 courants : de la foi, et de la matière. Pour ceux ayant choisi la matière, il n’y a pas de place pour Dieu ; et ceux ayant choisi la foi ne laissent pas de place à l’homme et à ce monde concret. Mais la Torah nous apprend ici l’équilibre extraordinaire entre ces 2 pôles : on ne peut se connecter à Hachem sans passer par la Terre ; mais on ne peut se connecter, aussi, sans la emouna qui nous fait voir les miracles que Dieu fait pour nous. C’est l’échelle de Yaakov, les pieds sur Terre et la tête dans le ciel. C’est le Projet d’Israël et la raison du don de la Torah : la réunion des extrêmes : l’Ecriture de Dieu gravée dans la pierre des Tables.

Notre histoire en tant que peuple est porteuse de la guérison du monde, par l’équilibre entre la foi et la relation à la Terre, et c’est l’ouverture de la porte de la Délivrance. Après avoir parlé du Temple, la Torah revient à la Terre, pour nous montrer la synthèse indispensable entre les deux.

(2796)

About The Author
-

  • Marianneval

    Merci pour ce cours magistral ! La réunion de la terre et du ciel a pleinement été réalisée en Jésus-Christ. Il était totalement connecté avec le ciel et pleinement actif sur la terre. Il n\’a pas seulement parlé aux foules pour les enseigner, il s\’est aussi soucié des besoins de ces foules lorsqu\’elles avaient faim alors qu\’elles l\’écoutaient, et les miracles ont eu lieu… en connexion direct avec la terre, multiplication des pains, des poissons. Les personnes qui ont compris l\’Evangile sont actives dans la réalité ! Je pense à des personnes comme l\’abbé Pierre, mère Teresa, soeur Emmanuelle, Marin Luther King… etc… des personnes pleinement sur la terre (qui ne flottent pas à un mètre du sol…) et pleinement en communion avec Dieu. Voilà qui prouve bien que le Judaïsme n\’est pas une religion désincarnée mais bien le moyen d\’être totalement connecté à Dieu et totalement les deux pieds bien ancrés dans la terre. Voilà ce que j\’avais sur le coeur à vous partager après avoir écouté ce cours magnifique. Encore merci.

  • rav Haim Dynovisz

    Reponse a Marianne Krieg: Cette fois ci je partage votre analyse \ »La réunion de la terre et du ciel a pleinement été réalisée en Jésus-Christ\ » En effet personne aussi bien que lui est arrive a faire envoyer de la terre vers le ciel des millions de JUIFS TORTURES ET MASSACRES EN SON NOM.

  • hayot

    BRAVO Rav pour cette réponse.Décidément il se trouve toujours sur nos chemins des diablotins à peine malicieux pour dévier vos cours aussi magistraux soient-ils afin de les transformer et les digérer à leurs sauces porcines en montrant leurs pattes et en hurlant\ »voyez je suis \ »kachère\ ».Cela ne serait-il pas le comportement du serpent??? Allez visiter le cours sur la lettre Pé du 14 Mai.Mais de grâce pas de commentaire sur le et les faux messis.\ »MECI\ » R Rav ,et continuez S.V.P.d\’éclairer les esprits aveuglés.

  • Marianneval

    Cher Rav, vous vous trompez, ce n\’est pas Jésus qui a tué tous ces Juifs, ce sont les hommes car ils ont le coeur dur. Toute personne ayant reconnu Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur n\’a plus le désir de tuer qui que ce soit. Je vous l\’ai déjà écrit, Jésus est le seul qui est capable de faire régner l\’amour dans le coeurs des hommes et de faire tomber toute barrière. Avec toute mon affection.

  • karen

    Cher Rav, une petite question qui me revient sans cesse, et que vous évoquez dans ce cours. Que veut dire exactement \ »Hachem a proposé la Thora à tous les peuples avant nous. Ils l\’ont tous refusé\ ». Par ailleurs, j\’ai en tête le schéma : Abraham, Isaac et Yaccov : la lignée du peuple juif. Je n\’arrive pas à réconcilier ces deux idées. Merci de m\’éclairer.

  • marco

    Bonjour Rav et pardon de vous reposer la question; je ne peux plus écouter vos cours (et cela me manque)depuis Pessah à cause de pb de serveur; auriez vous une date de disponibilité du serveur?merci

  • Dominique

    Il semble que sans l`etude minutieuse et rigoureuse de la Torah et sans l`utilisation quasi exclusive de la raison pure pour tenter de comprendre et aimer Hachem, le fait de vouloir aimer et servir son createur en particulier en se servant des 5 sens humains comme le font tous les chretiens conduisent a des pathologies mentales diverses mais reelles
    .
    Tant que ces personnes n`auront pas compris qu`Hachem est la raison et l`intelligence pure et qu`ON NE PEUT SE LIER A LUI ET LE SERVIR qu` en faisant marcher sa propre intelligence et raison et qu`en effectuant les mitsvots qu`il a lui meme commande aux juifs ou au reste de l`humanite .

    Le pseudo-amour 2000 ans apres d` un etre humain soit disant parfait devenu entre temps demi D-.ieu et unique comme Jesus conduit a une veritable nevrose et a des divagations totalement ridicules voire delirantes et meme dangereuses.
    Sans etude de la Torah, sans Mitzvots on part dans le decor tout simplement des qu`on veut essayer de comprendre et d`adorer le divin qui Lui n`a jamais demander cela .
    Mais a part les juifs et les Noahides qui s`interessent vraiment au profond desir de D.ieu.
    C`est tellement plus facile de lui coller tous nos desirs .