9 Mai 2013 – Paracha Bamidbar- Le corps est au dessus de l´ame !

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : La Paracha Bamidbar parle du positionnement des tribus (en 4 camps de 3 tribus chacun) autour du Tabernacle. Le Zohar lie ce positionnement à Yerushalaim. Il cite le verset d´Esaïe \ »réjouissez-vous avec Jérusalem et extériorisez votre joie, vous tous qui l´aimez.\ » Il explique qu´\ »il ne peut y avoir de joie, pour le peuple juif, tant qu´il n´est pas encore sur sa Terre et à Jérusalem\ », car le retour d´Israël à Jérusalem, c´est la célébration du mariage entre l´Epoux et l´épouse. Comme il est dit dans les Lamentations de Jérémie : \ »quand Israël a quitté sa Terre, il est comme une femme abandonnée qui n´est plus en relation avec son mari\ » et, quand il revient, c´est comme se remarier avec Lui. Le Zohar dit, ici, que c´est seulement quand nous revenons sur notre Terre que nous retrouvons le statut d´épouse d´Hachem. Hors de la Terre, nous servons seulement un D. père, roi ou maître, comme les nations. Le Judaïsme perd alors son essence ; c´est une Torah d´exil, dénaturée.

\ »Quand on célèbre un mariage, il y a une explosion de joie… Tant qu´Israël n´est pas sur sa Terre, il est interdit pour un Juif d´être joyeux\ ». Si nous arrivions à ressentir ce qu´est la perte de Jérusalem, comme Rashbi la ressentait, nous n´arriverions pas à éprouver la moindre joie, tant que nous sommes encore en dehors de la Terre d´Israël !

Le Zohar a introduit ce sujet de la joie que l´on peut dévoiler seulement à Jérusalem, à propos du positionnement des tribus, \ »chacune selon son drapeau, en 4 camps autour du Tabernacle\ ». Le Matok MiDvash commente que \ »ces 4 drapeaux sont les 4 forces de Knesset Israël (de la royauté d´Israël) dont le siège est à Jérusalem\ ». Ce positionnement est l´avant-goût de ce qui va se dévoiler à Jérusalem. Le trône d´Hachem sera Jérusalem et les tribus seront tout autour. Certes, leur répartition géographique, dans le pays, n´est pas semblable à leur positionnement dans le désert, mais le Zohar révèle que LES FORCES A L´INTERIEUR DE JERUSALEM CORRESPONDENT AUX POSITIONS DES TRIBUS AUTOUR DU TABERNACLE : Yehuda était à l´est du Mishkan, l´est de Jérusalem correspond donc à la force incarnée par Yehuda ; Yossef (Ephraïm) était à l´ouest, l´ouest de Jérusalem correspond à la force qu´il représente. Le Zohar dévoile donc que le positionnement des tribus autour du Mishkan révèle les forces qui allaient régner dans Jérusalem. Le Mishkan n´a existé que pour nous indiquer comment fonctionne Jérusalem, et nous permettre de comprendre ce qui s´y passe : la division entre l´ouest et l´est de la ville est liée à la division entre Yehuda et Yossef ! Elle est le reflet, dans la ville et l´histoire, de la division qui persiste encore entre eux. Or, nous savons qu´elle ne cessera qu´à la Délivrance ; c´est la prophétie de Ye´hezkel, des deux morceaux de bois sur lesquels on écrira Yehuda et sur l´autre Yossef, on les réunira et, à ce moment-là, les Juifs seront des deux côtés de la ville, à l´est et à l´ouest ! On voit que le véritable problème n´est ni Ishmaël, ni Edom, mais les deux dimensions divisées en nous. Il semble qu´une certaine réunification se soit déjà faite, spirituellement, puisqu´on l´a vue matériellement, en partie, en 1967.

Le Zohar fait ensuite remarquer que la position autour du Mishkan rappelle la prophétie d´Ezéchiel, du trône porté par 4 ´hayot, 4 créatures avec des formes et têtes étranges : ce trône est Jérusalem, porté par 4 forces, l´une à tête d´aigle et qui se trouve à l´ouest, une autre à tête de lion qui se trouve au sud, une à tête de taureau, au nord, et une à tête humaine, à l´est. L´aigle représente donc Yossef et l´homme Yehuda. Le Matok explique que les animaux représentent un processus en devenir ; l´homme est la finalité du Projet. La dimension de Yehuda, de l´homme, l´est, est donc le projet finalisé, ce qui se dévoilera. Pourtant, le Zohar dit ensuite \ »Ephraim est positonné à l´ouest. Là où se trouve la Shekhina, qui se trouve à l´ouest\ ». Les Maîtres des secrets expliquent que l´essence de la Shekhina se trouve là où est Ephraïm ; certes, ses rayonnements se rassemblent dans le Mishkan, et les tribus en ont un rayonnement, en particulier Yehuda, qui a le rayonnement le plus fort, mais un midrash de plus de 2000 ans disait déjà \ »La Shekhina ne quittera jamais le mur de l´ouest, hakotel hamaaravi\ » !

Pourquoi, donc, le visage d´homme, le projet réalisé représente-t-il Yehuda ? Notre tradition rapporte que la Délivrance se fera en 2 temps : d´abord, le Mashiah ben Yossef, qui est le corps qui se reconstruit, dans la prophétie d´Ezéchiel ; c´est le retour en Eretz et la reconstruction de la Terre, de la nation. Puis, seulement, le roua´h vient : c´est le retour à la Torah, que l´on voit de plus en plus, de nos jours. Géographiquement, nous n´avions que Jérusalem ouest ; nous avons récupéré l´est, mais seulement virtuellement, car le Mashiah ben David ne s´est pas encore dévoilé. Il y a encore une lutte entre les dimensions matérielle (de Yossef) et spirituelle (de Yehuda). Cette question surgit aujourd´hui, plus que jamais, au cœur du débat, car elle doit être résolue maintenant, puisque nous nous approchons de la Délivrance finale. Va bientôt se dévoiler, comme le dit la ´Hassidout, que la matérialité est le lieu où D. a caché les forces spirituelles les plus grandes. Mais celui qui va révéler que le soleil est chez Ephraim, c´est le Mashiah qui révélera à Ephraim qu´il est son armée pour libérer le monde. Ce sera le ´hibour, l´union, entre les deux dimensions : le Mashiah ben David puisera sa force dans le Mashiah ben Yossef. C´est ainsi que nous sortirons de l´exil et entrerons dans la Délivrance ; il y aura la paix entre ces 2 dimensions de nous-mêmes, et nous nous installerons des 2 côtés de Jérusalem.

(3029)

About The Author
-