About The Author
-

  • Guillaumec974

    Ca peut paraitre un peu \ »culculLaPraline\ » comme on dit chez nous, mais il est facile d\’imaginer un homme qui est fixe et droit au niveau des lois mais qui pourtant est plein d\’amour. Je pense que ce que vous appelez un \ »humaniste\ » qui est ultra connecté a Dieu, c\’est avoue tout un homme plein d\’amour qui connait les lois et qui les appliques sans discuter.
    je reviens sur l\’exemple de l\’homme qui va voir sa mère malade malgrès le Chabbat. L\’homme connait la Lois, mais ne veut pas faire le choix entre la lois et sa mère. S\’il laisse parler l\’Amour, le choix sera facile. Comment Dieu peut-il lui reprocher d\’avoir choisi l\’amour ?
    Je pense que la Solution au problème est là. Un homme qui connait la lois et l\’applique. Mais qui sait utiliser l\’Amour diriger sa vie. Faire le Chabbat, d\’accord, mais faire le Chabbat avec l\’amour profond éprouvé pour Hachem c\’est mieux, beaucoup mieux.
    C\’est mon point de vue, même si celui-ci est étrange.

  • Pantalacci

    Quand vous pensez que l\’hommage national aux invalides c\’est déroulé avec Francois Hollande qui faisait une tête de chien battu et qu\’on a fait chanter \ »quand on a que l\’amour\ » de Jacques Brel…..c\’est que c\’est encore plus grave que ce que vous dites…..la maladie mentale est incurable

  • ShalomSalam

    Je suis un chrétien et le Le christianisme majoritaire me gonfle…

    j\’en et marre d\’être associé a une majorité qui ne sont en réalité pas du christianisme authentique.

    Au sujet de la nourriture dans les évangiles, vous faite l\’érreurs de croire le menteur :

    « Ainsi il déclarait toute nourriture rituellement pure » (Marc 7:19) :

    à partir de cette phrase beaucoup ont aboli les lois de casheroute. Pas de chance, il s\’agit d\’un rajout tardif des copistes, puisque cette phrase n\’apparaît pas dans les manuscrits les plus anciens. Le copiste ayant compris tout ce passage de travers, il aura voulu rajouter cette « précision » pour nous faire « comprendre » les paroles du Messie. Seulement, cette précision est fausse, et donne au Messie des pensées qu\’il n\’a jamais eu.

    Ici on atteint le summum de la mauvaise foi :

    « Allez donc auprès des gens de toutes les Nations et faites-en des talmidim, les immergeant au nom du Père du fils et du saint esprit » (Mathieu 28:19)

    La fin du verset est une invention qui a été rajoutée dans les manuscrits postérieurs, en partie pour valider la théorie de la « trinité », qui est de la science-fiction. Les talmidim immergeaient les gens dans le nom de Yéshou\’a, tout simplement. Notez que par l\’ajout de quelques mots par un homme idolâtre il y a presque 2000 ans, les chrétiens immergent les gens depuis tout ce temps au nom….d\’une erreur théologique !

    Et toujours dans le domaine de la science-fiction de la trinité, notons que le passage suivant provient de cette même mythologie :

    « Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel : le père, la parole et l\’esprit saint. Et c\’est trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel » (1 Jean 5:7-8)

    Ce passage est également un rajout tardif dans les manuscrits, que le talmid Jean n\’a jamais écrit. Encore un passage pour nous berner.

    Concernant les traductions, de « belles perles » existent aussi. Voici une citation parmi tant d\’autres :

    « La Torah est intervenue pour que se multipliât la faute mais où le péché s\’est multiplié, la grâce a surabondé » (Lettre aux Romains 5, 20)

    Ce passage apprend donc que le Créateur donne la Torah afin….de faire s\’amplifier le péché ! En fait, Il donne 613 commandements à Israël, simplement pour leur dire 1500 ans plus tard : « en fait la Torah c\’était juste une grosse blague, croyez en Jésus et c\’est bon ! »

    Oui mais voilà….le mot grec traduit par « pour que » est hina. Or, dans la Septante (traduction grecque du Tanakh, la Première Alliance), ce mot traduit l\’expression « de peur que ». Relisons donc la phrase avec son véritable sens :

    « La Torah est intervenue de peur que se multipliât la faute mais où le péché s\’est multiplié, la grâce a surabondé »

    Tiens, en donnant le sens principal et véritable à ce petit mot grec, nous trouvons l\’absolu contraire de ce qui est dit précédemment. Non seulement la Torah est donnée pour empêcher la prolifération du péché, mais de plus elle est liée, connectée et même assimilée à la GRÂCE ! Encore une fois l\’absolu contraire de ce qui est enseigné (« Loi versus Grâce »).

    Autre exemple :

    « Le Messie est la fin de la Torah » (Lettre aux Romains 10:4)

    Tiens, encore le vieux combat « Loi versus Grâce ». Pourtant….le mot fin traduit le grec télos. Or télos ne signifie pas fin dans le sens « elle n\’existe plus », mais dans le sens de « couronnement ». Le Messie est la couronne de la Torah, l\’objectif de la Torah. Concrètement ? Le Messie est celui qui enseigne comment PRATIQUER la Torah de la meilleure manière qui soit !

  • Th. Morosinotto

    Merci Rav pour ces 3 derniers cours. PS : dans le dictionnaire, le verbe accomplir signifie mettre à exécution,observer, réaliser complètement contrairement à abolir qui veut dire : annuler une loi, une coutume, les supprimer. Les 2 verbes sont donc à distinguer puisqu\’ils n\’ont pas le même sens.

  • hayot

    Shalom Rav et son équipe. Comme d\’habitude une série de cours extra cela devient presque un pléonasme. A: Entre Yossef et Yéhouda Il y a la projection d\’Essav-Esaü et d\’Yshmaël! c\’est peut être pour cela que les médianites servent de \ » médian \ » entre les deux sous l\’instigation de Yéhouda ??? Ces médianites se retrouveront plus tard pour corrompre le peuple dans la Paracha de Pin\’hass?? B:Faudait il penser en fin ,d\’avoir en Israël un seul grand rabbin au lieu de deux. Cela amorcerait un tout petit début la délivrance finale. C:N\’y a t-il pas un tout petit atome d\’un Hilouni-\’Harédi dans ce travail Ô combien merveilleux de ces hommes de ZAKA ??? Merci.

  • 30543

    Dans la vie du Yossef biblique,non seulement il est défini comme \ »tsadik\ »,mais il s\’occupe du monde en devenant vice-roi en Egypte et en résolvant les pbs de famine de l\’Egypte, alors qu\’un certain monde haridi classique vit beaucoup en marge de son implication dans la vie économique et politique du pays. D\’autre part le Yehouda biblique a une vie familiale plutôt problématique?!
    Au niveau des prises de position du Rav Kook,zal, et d\’autres rabanim de cette mouvance,il y a déjà des germes de cet idéal que vous décrivez,dans le monde \ »haridi tsioni\ » qui , tout en étant haridi,s\’implique dans la vie économique et politique de l\’état! Ce qui est vrai,c\’est que les évènements scandaleux du goush katif ou Atsmona ont complètement débousolé des jeunes de cette mouvance-là! Même si on comprend un certain aspect des prises de position de la gauche,il faut dire que les accords d\’Oslo ont été une vraie catastrophe et ont engendré des désastres,surtout quand nos ennemis ont depuis longtemps baissé leurs masques de soit-disant \ »modérés\ » et mentent comme ils respirent! je pense que l\’extrême gauche et une certaine gauche sont un vrai danger pour la survie d\’Israël et une manne pour nos pires ennemis; par certains aspects,nous assistons souvent plus à une caricature de la démocratie qu\’à une réelle démocratie; ceci mise à part je ne voudrais pas être à la place du premier ministre qui subit toutes les pressions internes et externes!Les dilemnes dans les rapports humains en Israël,dont vous parlez dans la fin du cours, pourraient peut-être se résoudre mieux si on apprenait aux baalè teshouva où se situe le din et où commence la houmra et comment s\’adresser à ceux qui ne suivent pas son derech! je me rapelle un enseignement de Manitou,zal, qui disait \ »que souvent un baal teshouva, au nom d\’une houmra enfreint une mitzva de la Thora qu\’est la mitsva de kiboud av veem\ »! beaucoup plus grave que sa houmra et on peut trouver parfois un certain modus vivendi qui peut contenter exceptionnellement les deux côtés.Ce qui est important c\’est comment on s\’exprime pour faire accepter son point de vue sans agresser l\’autre!…chose effectivement très difficile!

  • ohayon

    Lea est destinee a Esav mais il perd son droit d ainesse Lea se voit elle aussi depossedee mida kenegued mida pour yaakov elle agit avec ruse pour recuperer sa place d epouse de celui qui a la braha et etre la mere de yehouda et par extention du machiah….

  • rav Haim Dynovisz

    Thomas Dubien j explique clairement dans ce cours la difference entre la nature profonde de l\’occident -guerriere-esav-chasseur- et sa religion -momole gentille-…..les nazis etaient revenus (a l extreme et en reaction a la religion qui a detruit l\’homme occidental) a la vraie nature europeenne (nature de base grossiere et non affinee par une morale adaptee a l\’occidental et surtout pas chretienne)…donc l\’occidental est aujourd hui dechire entre sa nature et sa religion…..un vrai malade presque agonisant….

  • Thomas8

    Quelques questions sur ce cours (qui comme d\’habitude est passionnant).
    Vous dîtes que la seconde guerre mondiale, est le tournant durant lequel l\’occident baisse les armes, au point de baisser les bras devant Hitler. Mais qui étaient les combattants de la wehrmacht, sinon des guerriers occidentaux ? N\’y a-t-il pas contradiction dans le propos ?

    Vous dîtes aussi, que Esav le matérialiste, génère une fin de l\’homme plus douce qu\’Ismaël.
    Or, tout le monde c\’est depuis (et vous semblez le confirmer dans l\’un de vos cours), que les services secrets occidentaux et l\’OTAN, participent depuis longtemps à des manipulations d\’Ishmaël, via la formation de groupes armés, et en occultant à l\’opinion publique, le rôle majeur de leurs alliés Qataris et Saoudiens dans le financement des fondamentalistes sunnites.
    Si l\’on ajoute que depuis 20 ans, l\’OTAN n\’a jamais autant attaqué les régimes arabes non religieux, pour laisser ensuite les djihadistes sur place, et ce particulièrement depuis que l\’amérique \ »born again christian\ » de Bush s\’est lancé dans une \ »croisade\ », qui mêle allègrement religion, pétrole, géo-stratégie et crise économique, n\’y a-t-il pas à nouveau contradiction ?

    Je cherche juste à comprendre…
    Sinon je vous suis depuis quelques temps sur You tube, et je viens de m\’inscrire sur votre cite.
    Car même si je n\’arrive pas à être toujours d\’accord non pas avec vous, mais avec vos propos, l\’exercice d\’analyse que vous pratiquez avec la Torah comme support est captivant.