Le centre mondial des Bne Adam est ne ! -Paracha Noah- 30 Sept 2013

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Il y a quelques mois, j´ai annoncé mon intention de lancer un nouveau mouvement, les Bne Adam. Nous avons, dans le Judaïsme, le concept de Bne Noa´h, par lequel nous désignons l´humanité qui s´est rattachée à Israël et converge avec lui vers la Délivrance finale. Depuis environ 20 ans, de plus en plus de non-Juifs, dans le monde entier, manifestent un intérêt réel pour redécouvrir la Torah d´Israël, non plus avec la lecture des religions traditionnelles, mais expliquée par Israël. C´est un phénomène totalement nouveau, d´abord parce qu´auparavant, les Juifs ne pouvaient s´exprimer. De plus, les livres d´étude étaient en hébreu. Peu à peu, des rabbanim ont autorisé des non-Juifs à venir à leurs cours. Puis, grâce à internet, des millions de non-Juifs ont entendu, pour la première fois de l´histoire, la Torah expliquée par des Juifs. Nous approchons de la Délivrance, qui inclut à la fois Israël et les nations, et il fallait qu´elles y soient préparées, en entendant enfin la Torah dans le langage d´Israël. D. fait avancer l´histoire à toute vitesse, non seulement pour ce qui concerne le retour sur notre Terre, mais aussi parce que l´on voit, partout, des gens des nations saisir les tsitsit des Juifs, voulant recevoir la Torah qui sort de Sion !

Il est devenu évident que le concept de Bne Noa´h ne convient plus. On ne peut entretenir la spiritualité des non-Juifs avec seulement les 7 lois de Noa´h (ne pas tuer, etc…) qui concernent tout homme ! Ils ont d´autres aspirations ! Leur âme a besoin d´infini. L´un de nos textes dit que le Mashia´h rajoutera 13 lois, pour les nations. Or, 13 est la valeur numérique de e´had, l´unité. Et 20, le nombre de lois qu´elles auront au total, est le Kéter, la couronne, qui fait allusion à la relation infinie avec D.

Le concept juif est évolutif, le concept des nations doit l´être aussi. Notre tradition nous enseigne que Yaakov est notre nom pendant l´exil, et Israël est celui de la Délivrance. Yaakov vient de \ »akouv\ » tordu, et Israël vient de \ »yashar\ », droit. Une réparation a été faite. Et c´est l´ange d´Esav, qui lui donne ce nom : c´est la reconnaissance, par les nations, du rôle d´Israël dans l´histoire. Tous nos prophètes, lorsqu´ils parlent de notre peuple en exil, l´appellent Yaakov. Mais, quand ils évoquent la Délivrance, ils le nomment toujours Israël. Quand nous sommes Yaakov, les nations sont Bne Noa´h; c´est leur nom d´exil. Mais, lorsque Yaakov devient Israël et atteint le sommet de sa perfection, il est délivré, et les nations deviennent Bne Adam, les enfants de Adam. Ce sera leur nouveau nom qui sera reconnu par l´humanité entière, dans la Délivrance finale.

Pourquoi Bne Adam ? Rashbi révèle, dans le Zohar : \ »atem krouim Adam…vous (Israël) êtes appelés Adam, mais les nations ne sont pas appelées Adam\ ». Le modèle de Adam a été repris par Israël en tant que peuple. Quant aux nations, elles sont \ »fils de Adam\ ». En hébreu, \ »ben\ » (fils) signifie \ »construit\ », car l´enfant est construit pas ses parents. Bne Adam signifie que le projet d´Israël est de construire les nations ! Lorsque nous aurons réalisé cette construction, l´humanité entière -Adam et ses enfants- entreront dans le monde de la Délivrance !

Il fallait un statut juridique, pour notre projet. L´Etat d´Israël vient de donner son acceptation pour notre Association, le CENTRE ADAMIQUE MONDIAL. Or, nous sommes la semaine de la parachat Noa´h. J´y ai vu un signe qu´Hachem nous montre Son accord, et que c´est le vrai projet ; il est maintenant lancé : le monde se prépare à la Délivrance, et les nations vont sortir de la définition réductrice de Bne Noa´h !

Pourquoi le modèle noa´hique ne peut-il être une finalité ? La Torah nous décrit : \ »AVEC Elokim avance Noa´h.\ » \ »Avec\ » se dit en hébreu \ »im\ ». \ »Et\ », qui est employé ici, signifie que l´on fait partie intégrante de quelque chose. Noa´h s´appuie tellement sur Elokim qu´il fond dans l´association avec Lui. Cela nous paraît magnifique, mais Rashi nous explique qu´Avraham est un modèle bien plus grand car \ »il avançait DEVANT Hachem\ ». Rashi nous dit : \ »Noa´h avait besoin de D. pour le soutenir\ » et, dans ce cas, D. est au service de l´homme. Avraham, lui, \ »avançait et se fortifiait devant Hachem.\ » C´est D. qui a besoin de l´homme ! Si l´homme a été créé, c´est qu´Hachem attend quelque chose de lui, qui ne peut être fait que par lui. Quand D. crée, c´est la \ »bria\ » (qui signifie, en hébreu biblique, une création potentielle), mais il faut la terminer pour avoir la \ »assia\ », la réalisation. Noa´h ne sait pas qu´il y a un projet ; il ne s´occupe que de lui et de sauver sa famille. Avraham sait qu´il y a un projet, et qu´il ne doit rien attendre d´Hachem. D., certes, est derrière nous, mais Il nous laisse avancer seuls, afin que nous ayons le mérite de réaliser notre projet.

\ »Hachem regretta d´avoir créé l´homme… Mais Noa´h trouva grâce aux yeux d´Hachem.\ » Etre grâcié signifie que nous sommes coupables ; nos mérites ne suffisent pas. Ce ne peut être un modèle définitif pour l´homme !

De plus, il est dit que la première chose que fit Noa´h fut de planter une vigne ; il but du vin et se saoula. Rashi explique que ce dernier verbe, en hébreu, vient de \ »´hol\ », profane ; Noa´h s´est \ »profané\ ». Nos Maîtres expliquent que ce plan de vigne avait été rapporté du Gan Eden par Adam ; il fut ensuite transmis à Shet, puis à Noa´h. Dès qu´il sortit de l´arche, Noa´h voulut planter dans le monde la vigne du paradis, c’est-à-dire refaire de ce monde un paradis terrestre. Notre tradition rapporte qu´Avraham, lui aussi, replanta cette vigne, à Ber Shéva, en plein désert, pour tous ceux qui passaient et qui étaient épuisés. La différence est que Noa´h la planta pour lui, tandis qu´Avraham le fit par un acte de bonté envers les autres. De la même façon, Avraham plaida pour Sodome et Gomorre, pourtant peuplées de crapules, tandis que Noa´h construisit l´arche durant 120 ans pour se sauver. C´est pourquoi, lorsqu´il se désola de ce que le monde ait été détruit, D. lui dit \ »imbécile, fils d´imbécile, c´est maintenant que tu ouvres la bouche !\ » Noa´h était un juste, mais il ne peut être un modèle pour les nations ! Nous devons vouloir que D. aide et sauve le monde, et non chercher à nous sauver nous-mêmes ! C´est la déviation de toute religion non authentique : elle met le croyant au centre des préoccupations de D., alors que la Torah met le projet de D. au centre des préoccupations de l´homme ! Il est dit que le Mashia´h, lorsqu´il aura terminé son travail, disparaîtra. Il créera la connexion entre nous et le Maître du monde. C´est Hachem qui sera Roi, sans intermédiaire. C´est le monothéisme authentique : là où il y a D., même le Mashia´h n´a pas de place.

Que nous, peuple juif, revenant vers notre source authentique, vers notre identité adamique, puissions réaliser aussi le projet, et notre responsabilité vis-à-vis des nations ; responsabilité de les construire et en faire des Bne Adam authentiques !

(7003)

About The Author
-

  • ohayon

    ah c est d autres lunettes…..de mon point de vue ils ne sont pas limites a 7 lois et nous a 10 commandements ou 613 misvot c est le minimum vital nous c est infini c est devenu des milliers au fur et a mesure de l avancement des nouveautes nous developons eux ils sont figes et mieux regressent……pas etonnant qu ils ouvrent les yeux en decouvrant la thora par internet……….c est une prise de conscience de la pauvrete des autres enseignements et pire encore des mensonges vices crimes pour rester sobre un retour a la verite a la source….braha que ce soit pour le bien

  • GourArieh

    \’Hazak. Merci pour ce cours, et si je peux rapporter un point d\’enseignement que vous donnez dans un autre cours, les lettres du nom Noa\’h sont les lettres du mot \’Hen (la grâce) נח = חנ ! Et autre petite réflexion, nous voyons que le Rambam appelle les personnes non juives qui respectent les lois noahides, \’Hassidei Oumot Haolam. Une sorte de tikoun de Noa\’h ? Le \’hassid étant celui qui souvent au prix de sacrifices personnels, cherche toujours à faire au delà de ce qu\’il lui est demandé justement ?

  • Alimi

    Pardon Rav on vous à communiqué une mauvaise information.
    Des années de 384 ou 383 jours sont possibles.
    Cette année 5774 est la plus longue Adar ve Adar
    Il y a un jours de plus cette année pour éviter que Kippour tombe Jeudi soir

  • frederiqueR

    Merci pour ce cours et pour la bonne nouvelle concernant la création d\’un \’centre adamique mondial\’. Mazal tov pour ce grand projet et attends avec impatience tous les détails. Puissions-nous contribuer activement à la fin de la guéoula et à la venue du Mashia\’h. Amen

  • Zuhurbelea

    \ »l\’outil existe avant la fonction\ » : la plume existe avant le vol ! en allant plus loin : \ »l\’outil existe AVANT LE BESOIN\ ». Quelle curieuse coïncidence 🙂 qui est le caes-ar qui donne cette cadence inverse ? L\’outil existe parce qu\’il y a intention méta-naturelle : au-dessus de la nature visible, un mouvement préalable de quelque chose ou non-chose… l\’événement perçu dans la réalité visible n\’est que l\’arrivée à destination d\’un convoi au très long cours. aussi, nul besoin que la soif de Vérité assaille les âmes quand l\’enseignant sort à peine d\’une nuit agitée