Paracha Devarim- Tombe la neige…. sur l´Allemagne -15 Juillet 2013

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : La parachat Devarim rappelle le tout début de la conquête, qui se fait encore avec Moshé, puisqu\’elle se passe du côté est du Jourdain. Il s\’agit d\’affronter les Cananéens les plus redoutables, Si’hon et Og, que les Cananéens avaient placés là pour empêcher l\’entrée d\’Israël.

\ »Traversez la rivière Arnon. Avance, tu n\’as pas à craindre Si\’hon car Je l\’ai déjà donné dans ta main…\ » Le Baal HaTourim fait remarquer que la Torah, au lieu de \ »a\’hel…, commence la conquête\ », aurait dû dire \ »tat’hil\ ». Il observe que le mot coupé \ »a’hel\ » existe seulement 4 fois dans la Bible, notamment dans le prophète Obadia, au sujet du début de l\’exil d\’Edom : \ »végalout a’hel hazé, ce galout qui a commencé\ » et il met en lien ces deux passages car \ »au moment où Hachem dit à Moshé de commencer à conquérir la terre de Canaan, il lui révèle l\’exil de Edom qui commencera 2000 ans plus tard\ ».

Mais pourquoi Moshé a-t-il besoin de voir le début de l’exil de Titus, quand il commence la conquête de la Terre d’Israël ? \ »Moshé entama les combats contre les deux rois émoréens se trouvant du côté est du Jourdain, depuis la rivière de Arnon, jusqu’au mont Hermon. Les Tsidonim appelaient cette montagne Si\’hion, mais les Cananéns l’appelaient sni’h.\ » Rashi commente : \ »sni’h veut dire la neige en allemand, ainsi que dans le langage cananéen.\ » La Torah tient à nous préciser comment les Cananéens appelaient cet endroit, pour nous faire savoir qu\’ils parlaient la même langue que les Allemands. Autrement dit, explique Rashi, les Allemands viennent des Cananéens ! La Torah choisit le mot \ »neige\ », pour nous révéler ce secret, car la neige est froide, afin de nous montrer l\’analogie, à la fois des langues et des tempéraments cananéens et allemands.

Hachem dut révéler cela à Moshé car il se rendait bien compte que ce peuple n\’avait rien de sémite. D. lui montre le début de l’exil de l’occident et Rashi nous dévoile que c\’est l’origine du Judaïsme ashkénaze. Pourtant, c\’est Titus qui détruisit le Temple et nous exila ! Le verset de Obadia que le Baal HaTourim associe à celui de notre paracha, dit \ »le galout a commencé pour les Bne Israël avec les Cananéens, jusqu’en Tsarfat, mais l’exil de Jérusalem est en Sfarad. Et quand tous ces exilés reviendront de Canaan, Tsarfat et Sfarad…\ » Rashi commente : \ »Tsarfat est le pays que l\’on appelle France et Sfarad est l\’Espagne.\ » Mais pourquoi l\’exil commence-t-il \ »avec les Cananéens\ » et pourquoi est-il dit que nous devrons revenir de Canaan ?

Le Radak explique que \ »c\’est Titus qui commença à nous exiler. Le 1er endroit où les Juifs arrivèrent est l\’Allemagne. Par contre, tous les habitants de Jérusalem, furent exilés en Espagne. Et j’ai reçu des mékoubalim ce secret : les habitants de l\’Allemagne étaient des Cananéens. Un grand nombre avaient fui au moment des conquêtes de Yehoshua…. ils s\’étaient installés en Allemagne, la terre que l’on appelle ashkénaze, et jusqu’à aujourd’hui il y a encore des allemands qui s’appellent Cnaanim.\ »

Il est clair que Titus envoyait les Juifs en Allemagne, chez les descendants des Cananéens, pour qu\’ils se fassent exterminer ! Et ce qu\’il n\’ont pas réussi à cette époque, ils l\’ont recommencé plus tard, par la Shoah. C\’est ainsi que les Juifs ayant échappé à la 1ère Shoah de l\’histoire se sont répandus en Allemagne, puis dans toute l\’Europe. C\’est pourquoi on appela \ »Ashkénazes\ » tous ces Juifs d\’Europe.

C\’est la raison pour laquelle la reconstruction moderne d\’Israël devait être faite, en grande partie, par les Ashkénazim. L\’histoire leur a permis de prendre leur revanche : ils avaient été les 1ers à subir les tentatives d\’extermination, et ce sont eux qui ont commencé à reconstruire notre nation ! C\’est le retour de la Providence : tout a commencé avec l\’Allemagne, et tout se termine avec les Ashkénazim ! C\’est aussi ce qui explique le dernier grand coup donné à Israël, avant le retour de 48, pour tenter de l\’empêcher.

Mais pourquoi Titus exila-t-il une autre partie des Juifs en Espagne ? Il était un fin stratège. Les Bne Yerushalaim étaient liés à la royauté, au pouvoir. Titus voulut donc séparer la tête du corps en envoyant la tête en Espagne et le corps en Allemagne. Il est le 1er qui ait voulu diviser pour régner. La royauté d’Israël fut exilée en Sfarad, territoire qui deviendra pour nous le symbole d’Ishmaël, des Juifs en relation avec l\’Islam. Les Ashkénazes, au contraire, sont les Juifs ésaviques, en relation avec le monde chrétien. Titus a mis la tête d\’Israël chez Ishmaël et son corps chez Esav ! C\’est pourquoi, lorsque nous essayons de reconstruire notre identité nationale, qui évoque notre souveraineté et la royauté, notre 1er ennemi est Ishmaël.

C\’est ainsi que se sont créés les 2 Judaïsmes, séfarade et ashkénaze, en lien respectivement avec les religions paternelle et maternelle. Titus a ainsi posé tous les principes de l\’histoire d\’aujourd\’hui, toutes les bases du dernier grand conflit mondial entre Esav et Ishmaël, et les Juifs au milieu.

La royauté se trouve dans le tempérament séfarad ; et le corps, l’action, dans le judaïsme ashkénaze. Cela évoque les 2 Messies : le Mashia\’h ben Yossef est un concept ashkénaze et le Mashia\’h ben David un concept séfarad. Yossef est d\’ailleurs appelé \ »sitno shel Esav\ », alors que le véritable combat du Mashia\’h ben David sera contre Ishmaël.

Le Judaïsme séfarad est porteur, depuis toujours, dans son essence, de l’étude des secrets de la Torah ; sa récompense sera d’amener le Mashia\’h ben David. Sefarad a, d\’ailleurs, en hébreu, les mêmes lettres que Pardes, les 4 niveaux de la Torah.

Plus nous approchons de la Délivrance, et plus nous avons le devoir d\’étudier les secrets de la Torah. Que ce cours nous renforce tous les jours dans le choix que nous avons fait car les seuls Juifs qui agissent véritablement sur le terrain de la Délivrance, sont ceux qui étudient les secrets de la Torah. Et plus nous les étudions, les intégrons et les vivons, et plus nous devenons véritablement acteurs de la Délivrance finale !

(3868)

About The Author
-

  • Anonyme

    Rebonjour, c\’est Bruno (ou Ano Nyme si vous préférez) : oui c\’est pour cela que je ne comprend pas, il s\’agit d\’une conférence d\’un Rabbin.

    Je n\’ai pas posté le lien dans mon premier commentaire pour ne pas qu\’on croit que je veux créer une polémique. Je suis jeune et j\’ai peu de connaissance en judaisme donc je préfère vous demandez sans agressivité aucune M.Dinovisz.

    Le fait concernant les cohanim de Djerba, les falashas, les yéménites et les irakiens est mentionnée à partir de 87 minutes 20.

    Et concernant l\’envoi des juifs en Egypte vers 63 minutes 45.

    voici le lien de la conférence:

    http://www.leava.fr/cours-torah-judaisme/veracite-de-la-torah/400_la-preuve-irrefutable.php

    Je vous assure M.Dinovisz que je ne veux pas vous embêter, mais je me perds entre les explications des rabbins alors j\’essaie de m\’y retrouver en vous demandant de m\’aider.

    Sans méchanceté aucune. Bruno

  • Anonyme

    Désolé, j\’ai pas fait attention mais la communauté de Bagdad est bien évidemment dans l\’empire Babylonien ( en fait j\’ai repris les 4 exemples sans faire assez attention.) je m\’excuse pour cette erreur

  • Anonyme

    Chalom et merci pour ce cours.

    J\’ai des interrogations que je préfère poser au risque de passer pour un rabat joie, mais c\’est pour éteindre mes doutes.

    -si j\’ai bien compris c\’est seulement l\’exil d\’edom qui aurait envoyé les bnei Israel dans le monde entier (et pas seulement chez edom), les autres (babylonien, perse et grec) se seraient contentés de les rappatrier chez eux. Mais j\’avais regardé une conférence qui faisait mention de communautés (les cohanim de Djerba, les falashas, les yéménites et les irakiens) partis après la destruction du premier temple par les Babyloniens. Donc hors de l\’empire babylonien me semble-t-il.

    -une seconde interrogation m\’est venue. J\’avais entendue dans la même conférence que les juifs avaient étaient exilés n\’ont pas en Allemagne ou en Espagne mais en Egypte pour être vendus en tant qu\’esclave, donc je n\’y comprends plus rien.

    Si vous le désirez je peux vous donnez le lien de la conférence.

    Je vous souhaite une très bonne continuation, et j\’espère ne pas paraitre indélicat avec mes questions car j\’ai beaucoup d\’estime pour vous.

    Bruno

  • rav Haim Dynovisz

    A Ano Nyme: avec tout mon respect, les enfants d\’Israel n\’ont qu\’une seule et unique source pour comprendre leur histoire: LA TORAH D\’ISRAEL Et je pense qu\’elle a largement fait ses preuves….tout ce qu\’elle a dit s\’est realise jusque dans les moindres details…je ne sais pas quelles sont les \ »sources\ » de votre conferencier…mais les miennes sont celles aux quelles s\’abreuve et s\’abreuvera l\’humanite toute entiere…..

  • 502

    Tres belle explication, mais juste une question par rapport a canaan. N est il pas le fils de ham qui est la branche africaine alors que yefet est en fait la branche europeenne. Donc ca devrait etre un descendant de yefet qui devrait porter le role de canaan? Merci de meclairer.

  • jpb

    Le mot neige provient de l’indo-européen commun sneigʷʰ- que l’on retrouve dans l’anglais snow, l’allemand Schnee, le russe снег sneg, le tchèque sníh, le polonais śnieg, le sanskrit snēha, le lituanien sniegas, le vieux prussien snaygis, le gotique snaiws, le gaélique irlandais snechta/sneachta, le grec ancien νιφας niphas, le gallois nyf, le vieux norvegien snjór… http://www.ac-grenoble.fr/cite.scolaire.internationale/Peda/Ateliers/Euroblog/spip.php?mot20

  • Chabor

    Bonjour,Il a dit ce sont les violents qui s\’empare du Royaume des cieux,le temple n\’est pas seulement de la pierre,elle est la maison de D.ieu. Détruisez ce temple,et en trois jours je le relèverait de ses ruine.Le troisième temple sera reconstruit,mais l\’Antéchist prendra possession du lieux,mais la Jérusalem céleste descendra du ciel,et tous verrons celui qui a était percer,et beaucoup pleurerons comme une mère pleure son enfant.(SI le destructeur avez réussi son oeuvre,je ne serait pas ici)en priant notre D.ieu d\’amour j\’espère ne pas être virer,bien que vous en avez le pouvoir.Un grand Shalom.

  • basic

    Shalom, cher rav. Le lendemain de votre cours intitulé Tombe la neige, je tombe, moi-même, sur une conversation dans laquelle Aldo Naouri, pédopsychiatre, et Heinz Wismann, philologue, filmés à Paris il y a quelques jours (www.akadem.org), tout d\’un coup se mettent d\’accord sur le fait qu\’\ »il y a beacoup de proximités entre l\’arabe et l\’allemand\ ». Cette conférence se trouve sur le site Akadem, sous le titre Prendre la vie à pleins mains, chapitre L\’enfant surdoué. Au revoir et très bonnes vacances!

  • Chabor

    Bonsoir)ha et bien voilà,vous avez virer le commentaire a laquelle j\’avez voulu participer.Bien je me rend compte d\’une choses vraiment réel.Dans le monde des non croyants,sa parle beaucoup,mais au bout du compte nous sommes seul.Je me suis donner pour savoir ce qu\’il y a derrière le voile,il y a le Roi des Juifs,et la maintenant c\’est les croyants qui me pousse a être seul car évidemment,ils ne crois quand parti uniquement,surtout quand ils règne sur des âmes,sa les grises.Aller je sais que mon commentaire ne passera pas.Un grand shalom.

  • 1234567

    Boker tov à tous !

    C\’est un cours puissant qui montre la grandeur d\’étude du Maître qui l\’a produit, sans flagornerie. La révélation me fait penser au cours de Rav Ron Chaya (qui vit aussi en Israël) et dont le site est Leava comme mentionné dans les commentaires. Son cours s\’intitule Guermamia où il explique qu\’Esther avait aussi vu ce qui se passerait en l\’an 2000 avec les nazis. C\’est du même niveau. Même s\’il y a quelques différences d\’interprétation dans ces cours, merci au D.ieu d\’Israël de nous donner de tels Maîtres pour nous apporter l\’oxygène de la compréhension !
    Suggestion : que le Rav Ron Chaya et vous-même vous puissiez vous concerter…
    Shalom à tous

    PS : la visite guidée de Jérusalem était fort émouvante, surtout pour moi qui ai à coeur Israël depuis 1982 et qui pourtant n\’a jamais pu encore y mettre les pieds ! Toda Raba