A la Découverte des 3 Autres Terres Offertes par Avraham – Dévarim 2 – Roch Hodech Av 5770 – Cours Vidéo Torah Judaïsme- 12 Juillet 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Le mal est un faussaire, il se fait passer pour le bien, il se cache derrière un masque car il possède cette étincelle en plus qui lui permet de tenir. Mais au moment de la délivrance, nous dit David, nous réaliserons que nous étions comme des rêveurs. A la fin des 40 ans dans le désert, Moshé commence à expliquer la Torah dans les 70 langues alors qu’avant, elle était étudiée et enseignée en hébreu. Moshé commence et c’est le Messie qui va terminer le travail, à savoir reconnecter toutes les langues à la langue matrice. Chaque peuple, dans son essence, est connecté à sa langue maternelle, c’est le véhicule de son identité profonde. Des juifs (mais pas n’importe lesquels, ceux qui ont réveillé la 5ème ou 11ème dimension) qui étudient ou enseignent la Torah dans une langue précise vont réveiller les consciences des futurs convertis de cette même langue. Moins ça se voit et plus ça existe ! Pour bien comprendre cela, il est impératif d’écouter le magnifique cours du rav. Et le père de tous les convertis est Avraham. Le rav va nous amener maintenant un éclairage unique. Écoutez bien. Il y a 3 terres du coté Est du Jourdain. D.ieu va promettre à Avraham 10 terres mais nous allons ensuite entendre parler de 7 terres, mais ou sont passées les 3 autres ? Avraham a décidé de donner 7 terres aux enfants de Yaacov (Israël) et 3 terres à ses 2 autres enfants, à savoir Essav et Loth. Et Ichmael, alors ? Le rav ne répond pas de suite mais prend toute la mesure de la question qu’il attendait. Essav est son petit fils soit mais Loth n’est pas son fils mais son neveu. Rachi vient à notre secours et nous révèle que Loth a reçu la terre car il n’a pas dénoncé son oncle à l’entrée en Egypte. La réponse de Rachi est encore plus intrigante, aurait-il du dénoncer son oncle bienfaiteur, mari de sa sœur ? Mais Rachi ne parle pas de Essav et le rav dit au nom du Rabbi que quand Rachi ne donne pas de réponse, c’est qu’il hurle, Que vaut ce silence de Rachi ? Et le rav, comme d’habitude, va nous ravir par des réponses très différentes de ce que nous avions l’habitude d’entendre. Loth, caractérisé par sa cupidité (et le rav de donner des exemples), va surmonter cette épreuve avec grand succès car nous dit le rav, un homme autant attiré par l’argent, aurait pu bondir sur l’occasion pour récupérer le grand héritage d’Avraham mais…il va se taire. Mais il y a plus encore, il faut suivre ce cours et les prochains pour la grande aventure. Quand à Essav, nous dit le rav Dynovisz, il était en admiration pour…Avraham son grand père, c’était son modèle et il lui vouait un culte énorme. Quand à 15 ans, il va entendre que le puissant Nimrod a voulu attenter à la vie d’Avraham, il va vouloir le venger et le tuera. Il reviendra ce jour fatigué auprès de sa famille, personne n’osait lui parler, la maison était plutôt tristounette, et on préparait des lentilles…il va commencer à comprendre, Avraham, son grand père, son modèle est…mort. Et sa réaction sera sans équivoque, la mort de son grand père aura chez lui l’effet de la révolte. Son ‘idole’ s’est effondrée, il va s’effondrer. Puisque c’est comme cela, je ne crois plus en rien, dira-t-il et il va changer de trajectoire. Nous comprenons un peu mieux pourquoi Avraham lui donna cette terre en raison de son attachement. Nous remarquons avec toutes les conséquences inhérentes, que le modèle fondamental de l’homme de guerre était un homme d’amour ! Et le rav nous réserve encore bien des surprises.

(2393)

About The Author
-