About The Author
-

5 commentaires

  • tsipora65

    Kvod harav, qu’est ce que qu’on ferai si vous n’etiez pas là? Ne le prenez pas mal, mais chaque fois que je m’occupe de ma maison (repassage, vaisselle), je vous écoute. Vous êtes pour moi le digne successeur de mr Wolf zal., « le Jaky » , m’a dit que j’étais la seule à avoir remarqué la dédicace sur votre site. Le père wolf m’a appris les bases, min hachamaim vous avez pris sa suite…. Hazak et toda!

  • Christine Bruno

    La haine si farouche d’Amalek ne continue t-elle pas à se développer un peu plus à chaque fois qu’un juif rejette en quelque sorte maladroitement un non-juif qui désirant se lier avec lui ,porteur du véritable Nom d’Hachem… entretient finalement sa frustration empêchant cette reconnaissance de leur vocation? (Heureusement qu’il y a Le Rav Dynovisz et tant d’autres, sûrement.) M E R C I ! Quoiqu’il en soit ,actuellement, le taux de divorce est effectivement très élevé !  » L’amour rend aveugle, le mariage rend la vue. »
    Oscar Wilde Et cependant Hachem dit dans Malachie, au chapitre 3, il le dit, pourtant : « Je hais le divorce ! Je hais la séparation du corps et de l’âme ! »On comprend donc que si on « craint -aime’ véritablement Hachem(car l’un ne va pas sans l’autre) ,Alors,oui!,il vaut la peine de tout faire pour l’éviter… afin de détruire Amalek et libérer ainsi l’Humanité de l’esclavage! Puisse chaque couple en Israël et des Nations: « aimer la Paix et la poursuivre! « 

  • Pingback: PARACHAT HACHAVOUA – PARACHA DE LA SEMAINE du vendredi 8 au Chabbat 9 Adar 5778 (du vendredi 23 au samedi 24 février 2018) | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

  • Danit

    Cher Rav Dynovisz,
    Merci aussi pour votre courage et votre acuité spirituelle.
    Ce cours est enconre un cours fondamental qui nous renvoie au Livre d’Esdras où il est mentionné que Les Juifs qui ont reconstruit les muralles de Jérusalem tenaient le fusil d’une main et la pioche de l’autre ! Votre acuité spirituelle vous amène à comprendre par cette remarque opportune concernant les soldats qui tiennent le fusil d’une main et la Torah de l’autre que le coup d’envoi pour la reconstruction spirituelle d’Israël, est lancé !