Création du monde 10 – 6ème Jour– Berechit 7 – Et Voila l’Homme Véritable! – 21 sept 2009 – No 10 P –

Télécharger Vidéo Télécharger Audio En cette presque fin de série, nous tenons à vous préciser que ce cours est loin d´être une fin de série!
Rien n´est soldé, tout est offert. Qui dit mieux, des cours griffés à qualité unique totalement gratuit. Il faudrait être fou pour passer à coté.Mais ne vous précipitez pas, il y en aura pour tout le monde!
Alors qu’à chaque jour de la Création est consacré une apparition propre ; nous remarquons une anomalie ce sixième jour : la création ce même jour, des animaux terrestres et de l’Homme.
Normalement ces animaux auraient dû être créés le cinquième jour, puisque ce jour est dédié à l’apparition de la vie des poissons et des volatiles. Les autres animaux pouvaient également être créés ce jour là. Comment se fait-il qu’il n’y ait pas un jour spécifique pour l’apparition de l’Homme sensé être le but ultime et la couronne de la Création ?
Dans les cinq premiers jours nous avons mis en évidence, que D. crée volontairement des distances, un éloignement chaque jour plus important, un voile de plus en plus épais entre la source de la création et la Création elle-même, de sorte que la Création devienne de plus en plus indépendante et autonome.

Nous remarquons que sont créés le cinquième jour les poissons et les volatiles ayant comme un tronc commun puisque nous savons, selon la description faite dans la Torah, que les volatiles naissent d’abord dans l’eau avant de ne plus pouvoir y retourner pour vivre dans les airs et sur la terre.
Nous pourrions nous poser la même question sur les animaux et l’Homme : Le fait que la Torah parlent de leur création le même jour, d’abord les animaux puis les hommes, signifie t-il que les hommes proviennent des animaux !?

Une fois de plus l´intention du Créateur est claire : Voiler et éloigner Sa Création de sa source jusqu´à empêcher l´homme de se rendre compte trop visiblement de son origine véritable et divine. En créant les animaux juste avant lui et le même jour que lui et ceci, selon le modèle utilisé pour la création des volatiles et des poissons, D. jette et introduit volontairement le flou et le doute dans Sa Création : à présent celui qui veut se tromper trouvera facilement le chemin qui mène au mensonge !
On peut affirmer que la création de l´homme vient clôturer la Création toute entière qui n´est autre qu´un long processus d´éloignement du monde de sa source. L´homme incarne d´une certaine manière le summum de ce processus d´éloignement, car nulle créature n´est aussi proche de D. que lui, et en même temps, nulle créature ne se sent aussi loin de Lui au point de pouvoir arriver à croire et d’affirmer qu´il ne descend que du singe.
Tout est fait au sixième jour – jour de la création de l´homme – pour pousser à l´extrême LE projet de la création : voiler au maximum, troubler au summum et permettre ainsi la confusion, le doute et la révolte.
Nous sommes surpris en effet, par une autre anomalie, c’est le pluriel au verset 26 נַעֲשֶׂה אָדָם – Naassé Adam – faisons l’Homme. Lors des précédentes créations de vie, ce pluriel n’apparaît pas.
Il semble que D. veuille donner l’impression à l’Homme qu’Il n’est pas le seul à décider, qu’il y a d’autres que Lui qui interviennent pour le créer et dont D. est obligé de tenir compte. Toutes ces créatures intermédiaires sont – les Malakhim – les Anges.
Mais pourquoi D. veut-Il que l´homme puisse penser qu´Il n´est pas libre de décider Seul et qu´Il doit tenir compte d´autres créatures-intermédiaires qui Le limitent?!
Tout simplement pour que l´homme puisse croire – s´il le veut et s´il utilise mal son libre arbitre –, qu´Il n´est pas soumis à la Seule autorité de D. et à Son unique Volonté, mais qu´il existe aussi des intermédiaires dont il doit tenir compte. À la source même de la création de l´homme, D. introduit dans le monde un principe qui Le limite ! À présent, non seulement la créature s´est éloignée mais en plus elle peut croire que D. lui-même n´est pas si \ »tout puissant\ » que cela !
Les Malakhim – les Anges, sont des forces opérationnelles, qui agissent dans leur propre structure d’action avec un rôle bien précis dans la Création. Ce sont des êtres vivants, qui n’ont pas un corps physique comme celui de notre réalité, puisqu’ils vivent dans des mondes qui ne sont pas matériels.
Les prophètes les représentent souvent sous formes d’animaux, stigmatisant leur absence de libre arbitre
Verset 1-28 וַיְבָרֶךְ אֹתָם, אֱלֹהִים, וַיֹּאמֶר לָהֶם אֱלֹהִים פְּרוּ וּרְבוּ וּמִלְאוּ אֶת-הָאָרֶץ, וְכִבְשֻׁהָ; וּרְדוּ בִּדְגַת הַיָּם, וּבְעוֹף הַשָּׁמַיִם, וּבְכָל-חַיָּה, הָרֹמֶשֶׂת עַל-הָאָרֶץ.
D. les bénit en leur disant \ »Croissez et multipliez! Remplissez la terre et civilisez-la! Dominez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, et tous les animaux qui se meuvent sur la terre!\ »
Verset 1-29וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, הִנֵּה נָתַתִּי לָכֶם אֶת-כָּל-עֵשֶׂב זֹרֵעַ זֶרַע אֲשֶׁר עַל-פְּנֵי כָל-הָאָרֶץ, וְאֶת-כָּל-הָעֵץ אֲשֶׁר-בּוֹ פְרִי-עֵץ, זֹרֵעַ זָרַע: לָכֶם יִהְיֶה, לְאָכְלָה.
D. ajouta: \ »Or, je vous accorde tout herbage portant graine, sur toute la face de la terre, et tout arbre portant des fruits qui deviendront arbres par le développement du germe. Ils serviront à votre nourriture.
Verset 1-30וּלְכָל-חַיַּת הָאָרֶץ וּלְכָל-עוֹף הַשָּׁמַיִם וּלְכֹל רוֹמֵשׂ עַל-הָאָרֶץ, אֲשֶׁר-בּוֹ נֶפֶשׁ חַיָּה, אֶת-כָּל-יֶרֶק עֵשֶׂב, לְאָכְלָה; וַיְהִי-כֵן.
Et aux animaux sauvages, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui se meut sur la terre et possède un principe de vie, j´assigne toute verdure végétale pour nourriture.\ » Et il en fut ainsi.
Nous voyons dans ces versets que D. met à la même table les Hommes et TOUS les animaux. Tout le monde mange la même chose, la même nourriture, ce qui n’est pas très flatteur pour l’Homme.
La Torah nous parle dans ces versets de la création de l´homme et pourtant pas la moindre allusion à sa mission spécifique, à son rôle, à son devoir moral et spirituel ?
On ne parle que de manger et en plus comme et avec les animaux?!
Mais de quel homme s’agit-il donc dans la création de ce sixième jour ?
Visiblement, on nous parle dans ces versets d’un homme qui n’a rien à voir avec ce que nous appelons l’Homme qui finalisera le projet divin. (Attention ! Il est clair qu’il existe plusieurs niveaux de lecture d’un même verset, nous voulons seulement attirer l’attention sur le fait que la Torah fait aussi allusion ici à la création d’un homme très proche de l’animal dans son comportement et dont les seules préoccupations sont de manger et de dominer le monde pour s’y développer).
Et malgré cela, le verset conclu la création de cet « homme – animal » par l’expression : « il est Tov mehod – très bien » d’après le verset 31 ?
Verset 1-31וַיַּרְא אֱלֹהִים אֶת-כָּל-אֲשֶׁר עָשָׂה, וְהִנֵּה-טוֹב מְאֹד
D. examina tout ce qu´il avait fait c´était éminemment bien. Très Bien.
Mais si nous voyons qu’il est tov mehod – très bien, c’est-à-dire que c’est exactement ce que D. veut !
Meod est le même mot que le mot ADAM, puisque formé avec les mêmes lettres.
D. veut que l’homme ait aussi la possibilité de vivre comme un animal, sinon comment pourrait-il être libre de devenir un véritable serviteur de D. . S’il n’a pas d’autre choix, quel serait son mérite ?
Comme nous l´avons longuement expliqué, les six jours de la création font apparaître le processus préparatoire à la naissance du libre arbitre, l´homme est créé lui aussi avec deux natures en lui afin qu´il puisse choisir. Dans ce récit la Torah met surtout en évidence la nature animale de l´homme.
Bien évidemment il y a un autre type d´homme, dont la Torah va parler plus tard après le récit des sept jours de la Création, comme nous le verrons.
L´homme a intentionnellement été crée proche de l´animal afin de lui permettre de retrouver sa source divine malgré les voiles et l´obscurité lui cachant son identité véritable.
C´est à ce niveau précis que son libre arbitre prend tout son sens: suivre l´apparence et conclure qu´il n´est qu´une espèce évoluée de singe, ou déchirer le voile, retrouver la source et faire briller son identité véritable.
Si vous avez aimé, parlez en autour de vous surtout si vous aimez ces personnes!

(4230)

About The Author
-