Dévoilement dans ce cours de l’Identité de l’âme du Machiah…Très très loin de ce que l’on pouvait imaginer !- Paracha Hayé Sarah – 17 Novembre 2011

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Tout commence de manière mystérieuse, le rav Dynovisz nous parle des lettres de l’alphabet hébraïque et de leurs énergies fondamentales et créatrices !
Il nous parle de vérité, de royauté, de terre d’Israël de manière passionnante puis il nous invite à un voyage à travers la migration d’une âme, celle du Machiah !
Nous sommes bien dans le cours de Paracha mais la construction du cours nécessite ce détour ! Accrochez vos ceintures, on décolle très vite !
Le mot ‘Eth’ semble en trop dans le premier verset de la Torah :‘Béréchit Bara Elokim Eth Hachamaim VEth Haarets’ !
Ce ‘Eth’, nous le retrouvons également à divers endroits de la Torah et malgré la tentative de nos sages d’en tirer la quintessence, le mystère reste entier !
Le Ari Hakadoch révèle que le Eth fait allusion à l’ensemble des 22 lettres de l’alphabet (de ‘Aleph’ à ‘Tav’) ! Sur le premier verset de la Torah, le Ari nous dit que D. créa les mondes avec toutes les lettres de l’alphabet !
Les lettres font allusion à des énergies créatrices qui sont au nombre de 22 !
Vérité, Emet contient le Aleph et le Tav (encore le Eth) dans lequel a été introduit le ‘Même’, lettre du milieu de l’alphabet !
Le Même fait allusion à la première lettre, celle de la ‘Malkhout’ et la vérité, c’est faire rentrer la Malkhout dans le Eth, c’est l’union entre la Torah et la Malkhout ! Et la terre d’Israël est sous le rayonnement de la Malkhout car c’est en cet endroit que D. se révélera roi sur toute la terre !
La vérité c’est l’étude, l’enseignement et la pratique de la Torah en Israël, ‘Emet Méérets Titsmah’(on aura le Emet quand le ‘Même’ poussera de la terre, quand la royauté s’installera sur la Terre d’Israël), la vérité sortira de la terre !
Zohar de la Parachat Balak, Rachbi nous révèle que c’est Balak qui, le premier, a compris ce secret ! : ‘J’ai découvert la force à laquelle se colle ce peuple,…qui peut se battre contre Israël tant qu’il est accroché à cette terre, tant qu’ils sont liés à cette terre, ils sont plus fort que moi, il faut absolument que je les chasse de cet endroit (d’autres comme le mufti et hitler le comprendront après lui) !
Et cette force, disent les commentaires du Zohar, c’est la Malkhout !
Le Zohar le dit clairement : la terre est la force d’Israël !
Eth fait allusion à la Torah mais d’après le sens premier, le ‘Eth’ est incompréhensible car la Torah qui ne s’incarne pas sur terre ne veut…rien dire. Il suffit de lui adjoindre le Même de Malkhout pour prendre tout son sens ! Fabuleux !
D. nous révèle : Ma Torah, non liée à la terre, ne sert à rien !
C’est pourquoi les forces contraires vont tout faire pour que le Eth ne se connecte pas au Même, il va donc s’attaquer à la terre !
La malédiction, c’est l’incapacité de dévoiler la lumière de la terre et la Torah ne devient alors qu’un esprit désincarné ! La mort, c’est ne pas pouvoir s’exprimer à travers ce réceptacle !
Au début de la création, il nous est dit que la terre n’avait rien donné car l’homme n’avait pas prié pour qu’il pleuve, l’homme est celui qui doit faire pleuvoir pour qu’apparaisse le Siah (végétation) !
La Torah nous dit qu’il y avait une vapeur qui montait de la terre et qui humidifiait le sol et l’homme a été formé à partir de ce Aid (vapeur) !
Pour passer du Aid (vapeur, Aleph et Daleth) à Adam, il a fallu rajouter le Même ! Et ou a-t-on trouvé le Même ? Dans la terre ! Splendide !
L’homme véritable, c’est quand cette vapeur (ce rien), quand l’homme théorique s’enracine dans la terre ! Le Aid est l’homme qui pense et le Adam est l’homme qui réalise !
Je réalise donc je suis !
Avant qu’il n´y ait Adam, il n’y avait que le Aid et en rajoutant le Même au Siah nous trouvons…Machiah !
Machiah est le Goel et la valeur numérique de Goel est de 40 (valeur numérique du Même) ! Renversant ! L’infini dans le fini, dans quelques lignes de texte !
Quand Adam a fauté et que la terre a été maudite, la Malkhout a été voilée !
Vérité, homme et Machiah sont retrouvés grâce à la Malkhout !
Le Même est le Tikoun du monde !
Magnifique mais quel rapport avec notre Paracha ? Nous y arrivons grâce au Ari Hakadoch qui va nous parler d’un personnage de notre Paracha qui sera la trame de ce cours !
Eliezer, le serviteur d’Avraham est une clef incroyable, nous dit le Ari Hakadoch !
Le Talmud dit que la vérité est un diamant caché dans une pierre, un va taper dessus, ignorant la valeur cachée et un autre va soulever la pierre pour y trouver le diamant !
Les diamants ont toujours cachés dans ce qui nous parait dérisoire !
Toute l’intention d’Avraham avec la mission d’Eliezer, état de faire son Tikoun car Eliezer était persuadé qu’Itshak allait se marier avec sa fille !
Elle fut élevée par Avraham et était, à priori, la plus favorable des mariées ! Mais comme d’habitude, la Torah qui est la sagesse du Maitre du monde, va nous prendre à contre pieds !
Oulayi, Elayi, Eliezer suggérera l’idée à Avraham à propos de sa fille mais Avraham lui répondra que le maudit ne se colle pas au béni ! Waou, c’est dur apparemment ! Pas si sur car Avraham avait bien évidemment un but dans son approche !
Le Ari Hakadoch révèle qu’il est maudit car il vient du peuple de Kénaane maudit par Noah ! Un homme peut être immense sur le plan extérieur mais dans le fond, il s’agit de créer un peuple qui va traverser l’histoire et son essence doit être 100% pure.
Avraham voit et sait que ce peuple doit être doté d’une énergie indestructible !
Mais Avraham va lui confier cette mission contraire à son intérêt ! Et Grâce à cette mission, il va commencer à entrer dans la bénédiction et réaliser sa réparation!
Le Ari Hakadoch révèle qu’Eliezer était la réincarnation de Kénaan fils de Ham maudit par Noah !
Bien que ‘Hamite’, Kénaan avait voulu conquérir cette terre car en tant que maudit, il était attiré par la terre d’Israël pour une raison précise, il voulait empêcher sa force de se dévoiler !
La Klipa, l’écorce veut donc voiler la terre d’Israël et Avraham cherche dans sa génération, l’homme qui incarne l’impureté de Kénaan. En faisant son Tikoun, il commence à ouvrir les portes de ce pays à ses enfants !
Avraham est partit se battre contre les 4 rois avec 318 soldats (valeurs numérique d’Eliezer selon rachi mais 318 est aussi la valeur numérique Siah) ! Kénaan se trouve maintenant dans Eliezer et il manque le Même pour faire Machiah, Avraham veut retrouver le Même pour le sortir de la malédiction.
Itshak(le seul à n’avoir jamais quitté la terre d’Israël) a 40 ans quand il se marie, 40… valeur numérique du Même…la lumière de la Malkhout commence à se dévoiler ! En le liant au Même, il va le sortir de la malédiction ! Renversant !
Le Ari Hakadoch va encore plus loin. La clef de la délivrance finale est dans le personnage d’Eliezer ! Cette âme reviendra encore une fois dans l’histoire en se réincarnant dans Calev ben Yéfouné (qui s’est battu pour notre terre) !
Kénaan est celui qui souille cette terre au départ, il est celui qui veut nous empêcher de rentrer en Israël ! Le Ari Hakadoch explique que Calev, réincarnation d’Eliezer, lui-même réincarnation de Kénaan, va au contraire nous permettre de rentrer en Israël.
Voila pourquoi, Calev de la tribu de la Yéhouda (Malkhout) est allé prier à Hevron pour recevoir des forces d’Avraham ! Dans son essence, cette terre est acquise pour toujours !
Les destructeurs deviendront les constructeurs !
Le Ari Hakadoch dit que cette âme reviendra plus tard, à l’époque du roi Chlomo chez Benyahou ben Yéhoyada son général d’armée!
La paix installée en Israël à son époque reposera sur son général d’armée qui inspirait une telle force que personne n’osait broncher !
Eliezer reviendra, à l’époque du Talmud dans le personnage de Chémaya (Chémaya et Avtalione était les maitres de Hillel, descendant de David, la Malkhout) !
Finalement, le Maitre d’Hillel, le père de la Torah orale, la Torah d’Israël était…Ham !
Le Ari Hakadoch s’arrête à son époque et dit qu’Eliezer était…rabbi Moshé Cordovéro, le grand maitre de TSfat, le Maitre de rav Yossef Caro,de rav Chlomo Elkabats, du Alchich, du rav Abouav,…il était la lumière de sa génération avant la venue du Ari Hakadoch !
Voila comment cette âme traverse l’histoire !
Finalement, Eliezer, c’est…Machiah !
Le Machiah est le Tikoun d’Eliezer qui est lui-même le Tikoun du Nahach dont la valeur numérique est celle de Machiah !
Le premier maudit de l’histoire sera celui qui bénira le monde !
Qui aurait imaginé qu’un tel trésor se cache dans le personnage d’Eliezer !
A un endroit impensable, la Torah a caché la clef de notre délivrance !
Il ne faut jamais désespérer car même le Nahach, celui qui semblait le plus irrécupérable, sera celui qui sortira le monde de la malédiction !
Un chef d’œuvre !

(7649)

About The Author
-

  • suissamoche

    emet si on enleve le aleph donc la terre il reste met la mort quiest le contraire de la vie qui est haim nous savons que maiim haim donc maiim egal haim or maiim egal tora donc sans alaeph qui est egale a terre on n a pas de tora

  • JeanL

    Bonjour,je vous écoute régulièrement et j\’apprécie vos cours,mais je suis pour la première fois très perplexe quant à la fin de ce cours.J\’espère que vous pourrez apporter quelques lumières.Le seul rapport que je vois entre le Messie et l\’ennemi de nos âmes,c\’est que le Messie aura le dernier mot,en simplifiant.Je ne crois pas être le seul à me poser des questions!

  • ohayon

    oui j avais oublie la fin du cours c est le nahach qui me gene il est ecris que le serpent etait un animal certe ruse mais un animal qu elle ame il a? il incarne le satan d ou mon interrogation pourquoi le nahach animal sans ame soumis a l instint nefech animale et pas l homme adam qui lui possede une ame et amene le mal sur terre par la faute de l arbre avant il n etait que potentiel le mal decidement le nahach me gene super super cours

  • ohayon

    je comprends que dans les temps futur le mal existera plus dois je comprendre que avraham cmmence a eliminer le mal …..le machiah avec l ame….. le nefech a behemit du nahache … je suis perdue je n ai pas digere…le nahach

  • mencahem55

    Kvod ha rav,

    Je me permets d\’ajouter une autre \ »anecdote\ » sur le fameux \ »שיח\ »

    Nous Savons que la malédiction de Noah sur son fils Ham n\’a rien a voir avec le fait que ce dernier se serait \ »moqué\ » de la nudité de son père.

    En effet, Noah qui était de plus en plus âgé souhaitait avoir un 4eme enfant qui puisse s\’occuper de lui quand il serait encore plus âgé. Ham refusant cela, profita que son père avait bu pour le violer et le castrer.

    Mais pourquoi à t-il fait cela ?
    En fait, Noah voulait appeler son 4eme fils avec un prénom qui aurait commencé par la lettre \ »מ\ » (Moshe, Menachem, Michael, etc….), et apporter la rédemption sur le monde, ce que Ham refusa, d’où sa malédiction.
    En effet, si nous prenons la 1ere lettre des 3 enfants de Noah (שם, יפת, חם )(shem, yaphet, Ham) on obtient \ »שיח\ » (shiah). Donc, en appelant son 4eme enfant avec un prénom qui aurait commence par un \ »מ\ » nous aurions obtenus \ »משיח\ »…….

    Notre Thora est IMMENSE !!!!

  • elior

    Merci Rav. Voici, ce que j’ai trouvé en utilisant la clé que vous avez donné dans ce cours. « Coussins (karim) et oreillers ». A pessah, on se penche sur le coussin et on prononce Baroukh atta Hachem, elokénou mélèkh haolam, boré péri hagéfèn. Autant, le mot ziy (zaïn-youd), auquel on ajoute la dernière lettre du mot malkhout (tav), permet de former le mot olivier zayit(zaïn-youd-tav) ; autant le mot kar (kaf-resh) auquel on ajoute la première lettre du mot malkhout permet de former le mot vigne korem (kaf-resh-mem). Or si on récupère le S-tan, serpent originel, qu’on le ramène dans le projet, ainsi on l’associe à la malkhout, alors les lettres sin-teth et nun seront associée au mem. On trouve cette association dans le verset Shemot 23,11 « mais la 7ème année, tu lui donneras repos et en abandonnera les fruits, pour que les indigents de ton peuple en jouissent, le surplus pourra être consommé par les animaux des champs. Ainsi en useras-tu pour ta vigne et pour ton plant d’olivier » (Remarque : les animaux des champs : les animaux mouvants : karim = paturage et ziz (zaïn-youd associé au zaïn qui se réfère au 7 de la 7ème année) = mouvant (comme à Tehilim 50,11); de plus, il faut rappeler que le serpent était le plus rusé des animaux des champs) où « tichméténa » tu la laisseras en relâche possède l’association de ces 4 lettres. On trouve l’association du vin et de l’huile, les fruits de la vigne et de l’olivier, dans la havdala qui clôture le 7ème jour. Un autre verset possède l’association des 4 lettres. C’est dans Tehilim 141,6 : « Leurs juges seront laissés tombés (lachés) dans les mains du rocher et alors ils entendront que me dires étaient doux ». Le rocher fait référence au rocher qui donnait de l’eau dans le désert. Il est difficile de faire le lien avec l’olivier et la vigne. Il est difficile de savoir à qui fait référence leurs juges ? Le verset précédent parle des tsadiks ; le roi David dit : « que le juste m’assène des coups, c’est une preuve d’amour, qu’il me châtie, c’est comme de l’huile sur ma tête, à laquelle ma tête ne se soustrait point ; mais certes de façon constante ma prière s’élèvera contre leurs méchancetés ». Peut-être ici, doit-on comprendre le fait que les justes sont parfois durs car ils ont l’attribut de rigueur ; ils paraissent comme méchants par rapport à quelqu’un qui désire l’attribut de bonté. J’ai commencé en parlant de coussin-d’oreiller ; or on peut se souvenir de Yaacov qui a pris des pierres et les mis sous sa tête ; Rachi dit qu’il a formé une gouttière autour de sa tête car il avait peur des bêtes féroces. Ainsi c’est comme s’il avait construit une barrière autour de sa tête ; cela me fait penser à une sorte de gouttière que l’on fait au pied d’un arbre afin que l’eau puisse rester à cet endroit afin que l’arbre puisse avoir assez d’eau pour grandir. Or il me semble que l’association olivier-vigne doit (peut-être) être comprise comme l’association de la bonté et la rigueur ; si l’un des deux prend trop fortement le dessus (trop de vin sod) ou (trop de rigueur halakha) alors il y a problème. Pour revenir à la gouttière faite au pied de l’arbre, cela doit être compris ainsi : (zaïn-youd) qui traduit l’idée de mouvance comme l’eau et il a aussi l’idée d’abondance (d’ailleurs le mot zizah veut dire abondance), ainsi s’il y a trop d’eau l’arbre est inondé et il meurt (trop de bonté tue) alors que la gouttière correspond à (kaf-resh) l’oreiller comme celui que Yaacov a fait (la rigueur comme le mot kor qui est une idée de mesure) permet de capter l’eau mouvante mais pas trop car il y a une petite ouverture afin que le surplus puisse s’en aller (si l’eau ne peut pas s’en aller, cela peut se terminer aussi comme trop d’eau = surabondance comme le mot kar qui traduire l’idée d’engraissement – c’est dans ce dernier point qu’on voit que la vigne(binah) est déterminante par rapport à l’olivier(hokhma) c’est-à-dire que c’est la binah qui détermine le daat car c’est par elle qu’est introduite la mesure (celle de l’ivresse) (cf. Isaïe 5,1 ;5,11-12) ; comme si la binah était le verre et la hokhma le vin). L’association des deux (zaïn-youd) et (kaf-resh) permettent à l’arbre de bien se développer à condition avant tout de ramener la royauté : c’est Avayé qui envoie la pluie-si on fait tephila ; et pour éviter le déluge, il faut qu’on tende vers le Tsadik.

  • pitzman

    quand Israel demande à chmuel un roi comme les nations. Hachem retire du nom de chmuel la lettre Meme il ne reste les lettres de Shaul
    ce Meme qu\’on à perdu, celui de la royauté comme vous dites c\’est David le messie qui va le réparer en permettant sur à Hachem de s\’appuyer sur son kavod pour faire réaparaitre le meme en permettant à Mordéhaï d\’exister,

    bonsoir RAv

  • mats

    אמת מהארץ תצמח : ר\ »ת אמת :במילוי אלף 111 מם 80 תיו 416 ס\ »ה 607 שזה גמ\’ עצמאות. שזה גם ס\ »ת בר-א אלוהי-ם לעשו-ת , פסוק לפני אלא תולדות הארץ ב-ה-בראם איך שהרב פעם הסביר, וגם ש בהבראם גמ\’ ה ב אייר כ :כ\’ לעומר.
    לצערי הרב שהרב ערב מכר את יוסף לפני כמה שנים… וחילול השם היה הניתוק, ירקנו על עצמאותנו וכאילו שחס ושלום: לא בורא העולם נתן לנו את ארצנו!! כבר לא צריך לכסות שכוחינו נמצה בחיבור של עם ישראל לארצו, כבר הבינו את זה וכבר היפעילו על זה !! אבל העיקר לא להיתיאש !! וכשם שיהודה מכר את יוסף, כך הוא תיקן עם בנימין ברגע שמלך מצרים רצה לקחת אותו… ואנחנו יודעים איפה נמצה היסוד של בית המקדש !!! תתערר יהודה

    רבי חיים, אני חי בזכותך, אוהב אותך
    משחוד סטיב צבי מצפת