La Charte Morale d’ Israel – Vézot Habérakha 3 – Dévarim – Sachons Exploiter intélligemment ces quelques jours avant Kippour – 14 Septembre 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio L’ordre des enfants cités dans notre paracha semble complètement disparate et aléatoire. Pour clôturer le décryptage de la Torah, celle-ci nous donne un feu d’artifice d’anomalies et le rav va bien évidemment les exploiter à la lumière de nos sages.
Les enfants des femmes de Yaacov sont mélangés et nullement dans l’ordre. Yssakhar, la tribu des grands maitres d’Israel est en outre la seule à ne pas avoir reçu un verset unique, la tribu est introduite dans le verset de Zévouloune. De plus, Shimone n’est même pas cité sinon par allusion.Moshé dans le désordre choisi créé un ordre fabuleux en positionnant de la plus grande à la plus petite les qualités qui construisent l’échelle morale d’Israel.Le rav va dévoiler la charte morale d’Israel.Comme tous les trésors d’Israel se trouvent chez rachi, le rav muni des son passe nous introduit dans la banque spirituelle de rachi, l’établissement est rigoureusement gardé, il est le mieux protégé du monde mais pour notre grand bonheur, le rav Dynovisz semble avoir quelques connaissances. Nous allons nous introduire dans la salle des coffres, que d’émotion !
Le rav introduit la première clef, ouvre la porte et…un bouquet de diamants et de perles rares s’offrent à nous, nous n’osons les toucher et le rav nous invite avec douceur à une approche plus intime des versets.
Pourquoi Yéhouda et Réouven sont à coté et en premier ? Car les 2 ont fait l’aveu de leur faute et le rav raconte leurs histoires. Réouven, pouvait largement argumenter mais reconnaitra sa faute, pas de Oui mais mais Ok d’accord. La téchouva de Réouven sera exemplaire et immédiate ! Yéhouda pouvait se cacher derrière un masque et passer à l’as et malgré l’humiliation qu’il apprête à subir, avouera sa faute.
La plus haute qualité morale d’un homme est de RECONNAITRE SA FAUTE. Dans notre religion, au plus haut niveau de l’échelle morale, nous plaçons le…fauteur. Fauter fait parti de la nature humaine, ne pas reconnaître sa faute est la véritable faute !
Shimone est annoncé en allusif au moment ou on parle de Yéouda car c’est la seule tribu que Moshé ne bénit pas explicitement. Moshé ne lui a jamais pardonné ce qu’il avait fait avec Zimri durant la Paracha de Balak. Nous constatons ici que selon Moshé, la pire des fautes est…l’hypocrisie morale. Il n’y a pas que Shimone qui est tombé dans la débauche mais sa grande faute a été de déguiser sa faute à l’extrême inverse de Réouven et Yéhouda.
Levi ne s’est jamais plaint avec tous les plaignants durant les 40 ans dans le désert. Tout ce que D. donne et prend est pour notre bien ! Et la tribu de Levi ne connaitra jamais l’idolaterie ! Se plaindre est un manque de confiance en D. !
Béniamine et Yossef auront le mérite d’avoir sur leur territoire le Temple et la Tabernacle. La vérité n’est pas céleste et théorique. Tout le projet du Temple est de faire descendre la Vérité dans ce monde et passer du rêve au vécu ! La grande qualité est de faire descendre son Idéal sur Terre. Léchana Haba Léyérouchalaim doit être une réalité concrète. Une petite information rapide : Nous avons récupéré notre pays depuis 1948 et en plus, d’autres l’ont déjà construit avant nous et pour nous, il suffit juste de faire ses valises et de sauter dans un avion. Alors ?!?!?! Difficile certes mais arrêtons de rêver, c’est le message de Béniamine et Yossef ou plutôt concrétisons nos rêves et arrêtons de nous leurrer !
Et vivement demain pour la suite de ce magnifique cours !

(1886)

About The Author
-

  • bruno

    Dans le chapitre des plaintes que vous avez évoquez :
    Ce qui nous fait souffrir parfois, c’est que devant un coup dur dans l’existence, on ne pas s’il s’agit d’une punition, d’une épreuve, ou d’un mauvais choix de notre part.
    C’est peut être un cours en soi, mais comment faire la différence ?

    Même si c’est pour mon bien, est-ce une épreuve que m’envoie Hachem ? une punition ?
    où moi qui ait fait le mauvais choix ?

  • rav Haim Dynovisz

    REPONSE A BRUNO: LA REPONSE EST DANS VOTRE QUESTION ET ECOUTEZ BIEN LA REPONSE.
    SI L\’EPREUVE ME DEMOLIE MORALEMENT C\’EST UNE PUNITION…NON L\’EPREUVE ELLE MEME, MAIS MA MANIERE DE REAGIR!!!!!!! ET SI L\’EPREUVE ME SERT DE TREMPLIN, C\’EST UNE BENEDICTION…….

  • bruno

    D’accord, donc c’est juste une perception vue coté homme. C’est lui qui donne de la réalité à la punition en fonction de son comportement.

    -S’il décide de s’écrouler, il voit l’épreuve comme une punition.
    -mais s’il décide de faire « face » il transforme l’épreuve en tremplin.

  • Maayan

    Je partage la magnifique question de Bruno Zitoun que je me pose aussi très souvent, et j\’apprécie beaucoup la réponse, quoi que partielle. Vous ne répondez pas à la question de savoir si une épreuve peut être la conséquence directe d\’un mauvais choix. En d\’autres termes : pouvons-nous être responsables à part entière de ce qui nous arrive quand il y a eu erreur ou mauvais calcul, ou bien même ces conséquences sont-elles l\’expression de la volonté d\’Hachem, indépendamment des actes terrestres qui les ont provoqués ?

    En plus imagé : si un homme mise tout son argent sur un cheval de course et qu\’il perd tout, sa ruine est-elle la conséquence directe de sa bêtise, ou un décret divin indépendant de son acte ?

  • rav Haim Dynovisz

    DEUXIÈME RÉPONSE A BRUNO ET AUSSI A MAGUY: IL N\’Y A AUCUNE RÉALITÉ ABSOLUE, L\’HOMME N\’EXISTE QU\’A L\’INTÉRIEUR DU MONDE QU\’IL SE CREET PAR SES CHOIX.TOUT LE SECRET DE LA RÉUSSITE DÉPEND DE LA PRISE DE CONSCIENCE QU\’IL N\’EXISTE AUCUNE AUTRE REALITE EN DEHORS DE CELLE QUE JE DECIDE

  • Maayan

    Votre réponse dans un sens donne du courage et de l\’espoir, mais dans un autre elle laisse perplexe. Si la réalité que nous vivons ne dépend que de nos choix, quelle place donner à l\’intervention divine ?

    Faut-il comprendre que l\’épreuve est le fruit exclusif de la décision d\’Hachem lorsqu\’il n\’y a pas eu d\’intervention de l\’action humaine, et que, dans le cas contraire, s\’il y a eu action humaine, l\’épreuve résulte exclusivement des choix de l\’homme ?

  • rav Haim Dynovisz

    reponse a maguy;l\’intervention de D est de mettre en evidence la vison du monde profonde et cachee a l\’interieur de l\’homme, mais cette vision est deja cree par l\’homme

  • Maayan

    Désolée pour ma lenteur intellectuelle, mais qu\’est-ce que signifie : \ »mettre en évidence la vision du monde profonde et cachée à l\’intérieur de l\’homme\ » ? Si vous voulez parler de la vision de l\’âme, que veut dire qu\’Hachem la met en évidence ? C\’est tout ce qu\’Il fait à part ça ?

  • nanadayo

    Je ferais remarquer au rav 2 choses:
    -le première est que dans la bera\’ha de Binyamin Moché dit qu\’Hachem réside \ »entre les épaules\ » Binyamin, ce qui correspond à votre enseignement sur le fait que le cou représente le Temple.
    -Ensuite, je souhaitais faire remarquer que le nom de Yéhouda aussi apparaît deux fois dans sa bénédiction; \ »vézot liYhouda vayomar chéma\’ hachem kol Yéhouda\ ». Donc pourquoi vous, sur les traces de Rachi, n\’avez pas mentionné Yéhouda comme l\’une des tribus dont le nom apparaît deux fois?

  • rav Haim Dynovisz

    Réponse a Famille Hadad: Je n\’ai fait que citer Rachi qui lui même ne mentionne pas Yehouda parmis les 5autres!
    Pourquoi…..il y a une réponse mais je vous réponds juste avant Kippour…..pas le temps!