La Guerre pour la Paix, la Vraie Paix. – Guilad Shalit 4 ans déjà – Matot 1 – Cours Vidéo Torah Judaïsme- 4 Juillet 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Pourquoi les filles de Tsélofad et leurs histoires, Bilam, Balak et les Midianites s’étendent sur 3’ parachiot’ jusqu´à refermer l’avant dernier livre de la Torah ? L’anomalie réveille l’attention ! Et nous voyons que la réaction d’Israël sera très violente. Tous les hommes seront tués, les femmes et filles en age d’avoir des rapports seront tuées. Israël a montré qu’il est capable de faire la guerre et d’intervenir même pour des simples valeurs. Et nous voyons que la récompense de l’acte de Pinhas sera la Paix. Pinhas va défendre l’honneur du peuple d’Israël, il représente le peuple juif qui se défend, n’a pas peur, va au bout des choses et la Torah lui envoie, nous envoie la Paix. Vous comprenez l’allusion. Et le rav va se lancer dans un plaidoyer pour la Paix, nous ne parlons pas de la paix des faux pacifistes qui veulent la destruction de notre peuple, nous ne parlons pas de la fausse paix du processus entamée il y a 20 ans et qui n’a entraîné que des morts et des illusions, nous ne parlons pas de paix pour ne plus faire la guerre, le rav va défendre l’idée de la seule vraie paix pour notre peuple, c’est la force de frappe d’Israël, la force pour dissuader, se battre pour ne plus avoir à se battre. La paix s’obtient en montrant à l’ennemi que nous n’avons plus peur de rien. Et le rav de révéler une référence à notre frère, notre cher Guilad Shalid dans la Paracha. Nous parlons des filles de tsélofad avec leurs ancêtres. Tsélofad ( Tsel Pahad, à l’ombre de la peur) fils de Hefer ( souterrain, cache souterraine), fils de GUILAD, fils de Ménaché ( celui que l’on a tendance à oublier) fils de Yossef ( du mot rajouté, nos ennemis ne font que rajouter plus de prisonniers pour échanger Guilad, leurs exigences n’ont pas de fin car ils se fichent de tout pourvu qu’ils nous fassent souffrir). Et ils y arrivent. Savez vous pourquoi ? Car chez nous, les juifs, le peuple d’Israël, la vie est importante et essentielle, chacun de nos soldats sont nos enfants et nous les aimons très fort, chaque juif est une entité unique sans qui rien n’est possible, tout cela face à un ennemi qui nous connaît bien et sait notre sensibilité et en profite. C’est d’autant plus facile pour notre ennemi que chez lui, la valeur humaine n’existe pas et la vie n’existe que mourir et faire mourir. Et il se trouve encore des humains pour discuter avec ces inhumains ? Mais le cours aborde encore d’autres sujets, celui de la débauche à l’état d’idéologie qui commencera à l’époque de Bilam, il est intéressant d’écouter le rav décrire la genèse de cela et nous parlerons aussi de bouche. La parole, créatrice, la parole qui génère des réalités. Encore un cours qui ne vous décevra pas !

(2385)

About The Author
-