Paroles, Paroles, Paroles…que des Paroles.. – Matot 2 – Cours Vidéo Torah Judaïsme- 5 Juillet 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio C’est assez lassant, c’est vrai mais comme vous allez le découvrir aujourd’hui encore, le cours est inédit et passionnant. Vous nous trouvez orgueilleux certes mais écoutez et vous réaliserez qu’il s’agit simplement d’un constat réaliste. Comme nous, D.ieu, à son niveau inégalable, possède un lien avec le monde, et celui-ci passe par 4 canaux, celui de la vue, l’écoute, la bouche et le fait de sentir. Idem pour notre âme (souffle Divin), appelée par Job comme étant une partie du Divin. Le rav établit également un parallèle avec nos 4 exils. Quand D. nous dit qu’il cacherait son visage, il nous annonce qu’il se couperait de nous au niveau de ces 4 canaux. Exemple, depuis l’exil de Babylone, nous avons perdu la vue, autrement dit, la faculté de prophétie. L’exil de Perse a fermé l’oreille d’en haut et l’oreille d’en bas, par exemple la réponse immédiate à la prière que nous avons perdu. Avec les grecs, le nez a commencé à se fermer, exemple la sensibilité de D. à nos problèmes. Et avec Rome, a commencé à se fermer la bouche sur lequel le rav va s’étendre. Quand le rav a parlé de fermeture, il parle d’un niveau global car sinon comment pourrions nous vivre ? Tout s’est voilé mais n’a pas disparu. Les fonctions fondamentales existent toujours mais plus avec la même facilité. La Nature a horreur du vide. Donc, il faut place à la sainteté ou alors d’autres forces s’installeront. La bouche est essentielle, elle peut être bonne ou moins bonne. A travers la longueur de notre exil, nous voyons l’importance de la bouche. Et qui est celui qui sait manipuler le mieux sa bouche, c’est Essav, le père de l’occident, qui a su arnaquer jusqu’à son père, le grand Itshak. Le voila à la tribune de l’Onu en train d’expliquer, comment au nom de la Paix et de la survie du monde et des grandes idéologies, nous devons faire….jusqu’à faire référence en peu de mots à celui qui empêche les choses de se faire, comme toujours… le Peuple Juif. Essav, la Chrétienté, construit entièrement à partir d’une religion qui a été la première au monde à apporter le D.ieu UN à l’humanité, accusera ce peuple d’avoir tué D.ieu. Quelle force ! Dans chaque langue est resté une partie de la langue mère, à savoir l’hébreu et c’est le français qui a récupéré le plus d’étincelles. Voila pourquoi Rachi fais si souvent référence à la langue française. Le rav va nous expliquer avec son talent et sa culture qui vient d’en haut la force, le pouvoir et les conséquences de la bouche. Ainsi, le rav nous apprend que parfois, tout en haut, a été préparé une grande réussite pour un individu, face à cela vont s’opposer des accusateurs, cet homme va alors être testé et on va voir comment il va régir avec sa BOUCHE. Et en fonction de cela, on lui attribuera ou non la réussite. Et le rav va réussir une fois de plus à nous démontrer quelque chose en passant par un détour improbable, à savoir la relation père fille et mari fille quand aux vœux. Et le résultat est probant. Voila un rav qui sait se servir de sa bouche !

(1828)

About The Author
-

  • 1.11E+20

    J\’avoue que je n\’arrive presque plus à vous écouter à force de me sentir traitée de fils d\’Essav , ça me fait mal ; je suis née en Lorraine et la femme qui m\’a soignée de 4 mois à quatorze ans avait été dans les camps de Dresde à 9 ans ; souvent son regard se voilait; mon enfance a été bercé par tout ce qui se dévoilait comme horreurs
    après la guerre, et le père de cette nounou lui aussi rescapé me racontait sans rire que ce qui l\’avait sauvé c\’étaient les corn flakes des américains qui leur avaient ouvert les portes. Mes propres enfants ne supportent pas de regarder des films documentaires de cette époque , ils pleurent , vomissent ou vont se coucher . Ce qui me semble dangereux ce sont les grands mouvements collectifs qui entraînent n\’importe quoi , les prises de pouvoir cad le mépris des uns pour les autres ; je préfère en individu standard vos cours de connaissance de soi , là je peux me regarder en souriant , suivre ma quête et tolérer mon prochain pour qui c\’est sans doute aussi difficile de distinguer le mal ou l\’embrouille , de se respecter en s\’affirmant suffisamment ou de s\’affirmer en veillant à respecter suffisamment les autres etc etc… je vais refermer ma bouche.. c\’est comme si dans notre vie nous avions toujours lutter entre empathie et devoir de vivre dans ce monde et qu\’on nous portait atteinte en supplément ( fils d\’essav ! ) Merci de votre attention

  • rav Haim Dynovisz

    réponse a Catherine
    Sincèrement je suis profondément attriste de vous faire de la peine, surtout que cela n\’est absolument pas mon intention.Comment pouvez vous croire un seul instant que mes propos visent des personnes non juives en particulier! Sachez que j\’éprouve et ressens un respect profond, sincère, véritable pour chaque humain, juif, catholique, protestant, musulman…Mes propos ne visent que l\’idéologie régnante, dominante, le modèle de civilisation qui opprime et ment, en premier lieu, a ses propres enfants.Nous juifs, n\’avons pas souffert des hommes catholiques en particulier mais de la religion officielle catholique, celle que vous, enfants de cette religion, regardez avec méfiance, parce que tout système officiel, quelqu\’il soit est un mensonge, car des que la \ »vérité\ » s\’érige en pouvoir, elle devient une abomination,
    Je vous reformule donc mon plus grand respect et a travers vous a tous les hommes et toutes les femmes, de toutes les races, de toutes les religions et de toutes les couleurs, a vous tous, mes frères, enfants du Createur et Maitre du monde, reconstruisons ce monde tant abime et détruit par tous les vendeurs de \ »vérité mensongère\ » qui dirigent notre monde et se prétendent les \ »représentants de D.\ »
    Vous n\’êtes bien sur pas, vous Catherine, une fille de Esav, mais bien, l\’enfant du D. vivant!
    Avec tout mon plus profond respect.

  • gim

    catherine, Esav, comme tout personnages bibliques sont des \ »tendances\ » de l\’humanité, le sens est beaucoup plus profond que des \ »filiations\ » direct de peuple au niveau de \ »race\ » ou quelconques catégories. Pour Esav, cela représente une forme de matérialisme, de pouvoir, de hiérarchie de la domination … si vous même vous ne vous reconnaissez pas là dedans, si vous en arrivez à vous poser des questions, à en refuser la nature, c\’est vraisemblablement que vous n\’êtes pas \ »fille de esav\ »