Quand l’Onu vota le Droit au retour des…Cendres d’Israël, les Nations n´imaginaient pas que…- Paracha de la semaine Vayichlah – 17 Novembre 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Il est impossible de sortir indemne d’un cours pareil. Nous vous recommandons une écoute ‘religieuse’ car le rav Dynovisz va lire le Zohar de la Paracha. A la lumière de Rabbi Chimone bar Yokhai, le rav va tenter de décrypter avec honnêteté et profondeur le message du Maître des secrets. Merci au Créateur de nous avoir choisi ! Merci pour cette douce Torah ! Et on démarre !
Nous allons parler du fameux combat entre Yaacov et l’ange d’Essav. Celui-ci va le bénir mais le blesser aussi à la hanche.
Quand arrive le ‘Chakhar’ (nous allons approfondir), Au petit matin, après le combat, l’ange d’Essav reconnaît que Yaacov n’a rien usurpé et que tout ce qu’il a obtenu, il ne l’a fait que dans son bon droit. Et l’ange va l’appeler Israël, celui qui est droit avec D.
Dans notre langue, pour dire le matin, nous disons Chakhar qui veut dire aussi…l’obscurité. Cette période n’est ni nuit ni jour. Mais pourquoi notre langue magique utilise t telle le même mot ? Quel est le message ?
Le rav va lire pour notre bon plaisir, un texte de Raabi Chimone Bar Yokhai du Zohar Vaychlah : L’ange dit laisses moi car le matin s’est levé, Yaacov refuse de le laisser sans bénédiction. Rabbi Yéhouda cite le chir hachirim : qui est celle qui va se redresser comme le Chakhar, elle sera belle comme la lune, elle sera brillante comme le soleil, elle rassemble tous les peuples comme un drapeau ? Et rabbi Yéhouda commente en disant qu’il s’agit du peuple juif au moment de la sortie de l’exil, D. va nous ouvrir une lumière si étroite (ceux qui n’ont pas le mérite de voir seront comme dans un trou noir), D. ouvrira ensuite une nouvelle porte encore plus grande que la première (le rav se demande pourquoi ceux qui doivent voir ne voient pas face à un texte pareil) celle de la lune (nous sommes encore dans la nuit mais la lune possède une lumière empruntée qui n’est pas la sienne), D. ouvrira ensuite toutes les portes aux 4 points cardinaux. Saches que tout ce que fera D. à Israël se passera suivant ces étapes et d’aucune manière en une seule fois. Rabbi Yéhouda a tout dit en quelques mots et précise que tout sera progressif, la délivrance se fera avec des étapes.
Bien évidemment, tout ce qui sera dit dans le strict cadre de ce cours, aussi majestueux soit il, n’est rien à coté de la lumière qu’il cache. Mais une étincelle empruntée d’une lumière infinie sera toujours plus grande que la lumière du soleil.
D’abord, tout est noir, ensuite les nations nous donnent droit à l’existence (via un vote à l’onu), nous devenons ensuite notre propre soleil, une nation indépendante qui va grandir (Israël est une référence mondial dans nombres de domaines) mais nous ne sommes pas encore au niveau du drapeau ou le peuple est revenu sur sa terre. Il semble que nous soyons à la 3ème étape !
Si tu prends un homme qui vivait dans une grotte noire et tu essaies de l’amener à la lumière, cet homme perdra la vue alors que tu voulais lui amener la lumière.
D. nous veut du bien et nous fait gravir progressivement les étapes qui mènent à la délivrance.
Essav est une civilisation qui avance à la vitesse de l’éclair, chez lui, rien n’est progressif mais il disparaîtra….PETIT À PETIT ! Une usure conclut toujours un Éclair. Ce monde ne supporte pas ce qui avance trop vite. Ne peut survivre que ce qui avance lentement mais sûrement.
Notre intelligence nous force à nous arrêter sur un tel enseignement qui pourrait faire l‘objet de quelques milliers d’heures de cours !!!!
Avancer progressivement amène une stabilité et un équilibre et brûler les étapes en voulant atteindre les sommets (quels sommets d’ailleurs ?) à la vitesse de l’éclair donne une impression d’exaltation qui s’évapore ensuite.
Israël traverse l’histoire depuis 2000 ans dans les souterrains du monde mais en fin d’histoire, l’air de rien, Israël réapparaît et renaît de ses cendres. La renaissance d’Israël a été caché aux nations, ils ont donné un état à des…cendres et quand ils ont réalisé que les cendres étaient bien vivantes, c’était déjà trop tard.
Ta Hazé : viens et je vais te montrer, les maîtres du Zohar Voient ce qui va se passer : Ils nous invitent toujours à voir alors que les maires du Talmud nous invitent à comprendre.
Au moment ou se lèvera le matin dit le texte, (le verset ne dit pas ‘il vient le matin’ mais il monte (ou il s’est évaporé) le matin). Pourquoi l’ange dit à Yaacov, laisses moi partir car le matin se lève ?
Il y a 2 temps dans la venue du matin, le premier qui évoque la venue du matin (quand Essav se renforcera et frappera Yaacov, Essav est alors au sommet de sa puissance, inutile de commenter) et le second évoque l’évaporation du matin (quand Yaacov va renaître de ses cendres et va se renforcer). En fin d’exil, lors de la première période, Yaacov recevra un coup terrible et juste après Yaacov renaîtra. Incroyable !!! Sans commentaire !!! Combien d’enseignements d’un simple combat plutôt banal entre l’ange d’Essav et Yaacov ! Merci Maître du monde de nous avoir donné ta Torah, ta lumière ! Ce bonheur que tu nous donne est sans fin !
Mais le Zohar continue mais en nous expliquant comment tout cela a commencé ? La Torah cachée remonte toujours à la source de la cause de la conséquence.
Le Zohar retrouve la raison profonde et imperceptible.
Rabbi Chimone Bar Yokhai : Il y a un verset dans Ezekiel qui dit que le prophète voyait D. comme on voit les rayons de soleil après un orage, il ne voyait que les premières lumières. Et Rabbi Chimone d’ajouter qu’il n’y a jamais eu un tel prophète que Moshé qui voyait sans le moindre flou et le moindre trouble entre lui et la lumière comme à travers une vitre transparente (il voit la lumière MAIS avec un obstacle qui le préserve de la chaleur). Mais les autres prophètes ne voyaient qu’à travers une vitre trouble. Mais quel est le rapport avec la hanche de Yaacov qu’Essav a touché ?
Lorsque Moshé entendait, il se tenait sur ses 2 jambes et se renforçait du flux Divin, même le corps physique était nourri par le flux Divin. L’âme et le corps recevaient des forces au même moment. Grâce à cela, il recevait la parole dans toute sa clarté, sa perfection était parfaite. Il voyait sans besoin d’interprétation alors que les autres prophètes recevaient le flux mais avec un corps qui s’écroulait. Après chaque perception, le prophète s’éteignait. Voila pourquoi la tribu de Levi était la moins nombreuse de toutes. Etant en charge du tabernacle, ils étaient proche du tabernacle et était ‘mangés’ par la Chkhina. Ils étaient incapables de recevoir une parole non codée. Mais pourquoi cette calamité, nous dit Rabbi Chimone ???????????
Car l’ange a frappé Yaacov à la jambe et Yaacov traîne le pied ! Ca, c’est de la révélation !! L’ange a réussi à séparer la synagogue de l’état, le débat éternel de toutes les civilisations. L’ange, voyant qu’il ne pourrait détruire Yaacov (impossible de détruire le message de Yaacov mais le retarder, oui !), décida de séparer la vérité Céleste de la vérité Terrestre, faire en sorte que tout ce qui est beau ne peut être vécu pleinement sur terre. Mon royaume n’est pas de ce monde a été le slogan mensonge de l’ange d’Essav qui a traversé l’histoire.
Yaacov est frappé par Essav à la hanche juste ….avant la délivrance finale. Et quand cet idéal politique de la séparation entre l’âme et le corps a pris naissance chez le peuple juif ? Depuis qu’Israël est revenu en tant que nation sur sa terre.
Mais rabbi Chimone Bar Yokhai ne s’arrête pas la et va expliquer le pourquoi de la longueur incroyable de l’exil d’Edom.
Lorsqu’il y a des juifs qui étudient la Torah et ne trouvent personne pour les soutenir et les renforcer, alors la Torah s’affaiblit de génération en génération. C’est ce qui a permit à l’exil de Rome de traverser l’histoire jour après jour ! Et c’est rabbi Chimone qui révèle cela ! Incroyable, 2000 ans d’exil et de souffrance à cause de ceux qui ne mettent pas leurs moyens au service de la Torah. Nous parlons de la source qui a permis à Rome de se renforcer jour après jour. Rabbi Chimone nous demande de voir et insiste en disant que lorsque les pieds d’Israël sont affaiblis, celui qui n’a pas de jambes se trouve renforcé (le serpent qui marche sur son ventre). La Torah d’un coté et le support de l’autre mais le support ne remplit pas son rôle. Toute l’énergie d’aide à la torah qui n’est pas allé à la torah est …récupérée par Edom.
L’ange d’Essav a compris ou se trouvait la matrice de sa force et a fait en sorte de récupérer l’énergie de la Torah. L’ange a compris qu’il ne pouvait pas atteindre la Torah en direct et a attaqué ceux qui sont censés la supporter.
Tout est un problème de direction d’énergie ! Le soutien de la Torah est : qu’est ce que je fais dans ma vie pour que la Torah d’Israël puisse se maintenir ? Et celui qui ne fait rien ou pas assez provoque 2 conséquences, une personnelle et une globale. La première est que l’homme ne captera pas la Torah clairement et la seconde est que la force perdue nourrira Essav.
A la fin des temps, le Maître du monde nous demandera : pourquoi n’as tu pas consacré ta vie à la Torah d’Israël ? Jusqu’à 1000 ans maximum d’exil, c’était le plan Divin mais après……la responsabilité nous incombe suggérera le Ari Hakadoch.
Quel Cours !

(4004)

About The Author
-