About The Author
-

2 commentaires

  • Christine Bruno

    Et curieusement un nombre croissant de non juifs enthousiastes viennent vivre et s’installer en Israël par amour et ils ne reçoivent pratiquement aucune aide de la part de l’Etat! N’est ce pas formidablement interpellant pour la plupart des juifs qui ont tendance à croire que tout est mieux ailleurs..? Quoiqu’il en soit un » vrai « juif doit partir s’installer en Erets IsraëL=obligation à accomplir!
    Qu’Hachem ôte donc toutes leurs barrières…! Comme il est écrit (Bamidbar 33, 53) : « Vous conquerrez ainsi le pays et vous vous y établirez car c’est à vous que je le donne à titre de possession ». Aussi,La délivrance viendra lorsqu’il y aura un éveil dans le cœur des juifs de ne plus délaisser la maison!

  • Corbeau Sage

    Le Professeur Nahum Kedar Zatsal, sa tomate cerise : le vrai goût du jardin, au lieu de la taille du fruit. En échange il a eu longue vie. On doit aussi mentionner Haim Rabinowitch. Et leurs petites mains, anonymes… L’intuition les a aidés bien sûr, on sait de Qui elle vient !

    Si les méchants et les railleurs veulent boycotter, toujours du rab de gagné pour l’homme heureux. (Et puis leur finesse de rhinocéros ivre ne les amène qu’à nettoyer Israel, mieux vaut ne pas trop le diffuser).

    Comment ne pas être reconnaissant de cette alchimie entre saveur unique et science d’élite ? Une si petite baie qui te sauve le moral, venue d’un continent dont le Colomb n’était pas si « espagnol » que ça… On peine à imaginer l’état du monde sans ces millions de découvertes. Hormis le persil et le gibier boucané, on s’ennuierait. Israel reflet augmenté d’un inifni prometteur.

    En Israel, tu peux transformer un aveugle unijambiste et sans bras à devenir écrivain en enregistrant sa biographie et enseigner sur cette base. Quand c’est réputé impossible dans l’univers des désespérés de galout, c’est alors la preuve du possible israélien. Ce qui semble fou là-bas est le coeur du sujet là-haut.

    Tu prends l’ange : il a l’air impeccable. Il contient des milliers de sous-décrets cassant les fatalités de la forme. Qui est-on pour oser prier Hashem de modifier un atome de son monde ? C’est exactement ce qu’Il attend de nous. Mérite humain ou plan nécessaire de Hashem ? Les deux sont un. Cela va de la brit mila à l’agricultre. Un monde cassé, incomplet, ruiné d’une chute à terre en vrac de la vérité, du tsaddik Adam, et même d’anges trop parleurs, mais fertile puisqu’inséminé par la volonté farouche d’un être conscient. Dans le tennis des nations la balle est envoyée et l’homme s’aplatit, ou alors il évite carrément la balle. Le système juif sait avoir plus de répondant. Bien sûr il faut casser les peurs, souvent la peur du premier pas dans une eau qui pourrait avoir l’air froide mais cache la chaleur intérieure qu’elle provoque aussitôt quand on y plonge.