About The Author
-

4 commentaires

  • benhamou11

    Merci rav , Il Fait Bon entendre vos paroles , zen en hébreu veut dire zé-én qui veut dire voilà rien Car la méditation et annuler son égo permet de rentrer en profondeur dans l’inconscient et au plus profond se situe la lumière divine et sa majesté .En arabe ; langue sémitique zén = beauté .Plus on. Va en profondeur plus on pourra s’élever comme I-SeRA -El : pays qui a des racines multi millénaires et qui est avant gardiste .

    Merci rav : chem fils de Noé fait allusion aux noms au dévoilement des noms .
    Herzl= ה-רצ-ל qui se lit é-rets-El .. okim , Dans la langue autrichienne Herzl=Herz-El = cœur de Dieu .Gog et Magog c’est la guerre de 1 contre l’opposé .gog fait allusion à la guerre Dans le couple en général ; vérité mensonge et Fait réference à la deMAGOGie pratiquée par les nations Contre Israel et à mon avis , Je me trompe peut être << Elle est terminée depuis la fin décembre 2016 à Paris ; toutes les nations contre Israel .

  • Christine Bruno

    Waouh! Quel cours panoramique avec Massiah Ben David jusqu’à la Délivrance finale!!! MERCI!Très Cher Rav.
    C’est un émerveillement perpétuel!!! Et d’autant plus renforcée à quel point le peuple d’Israël détient la vérité vraie (car pas évident de se faire entendre dans mon entourage..).MAIS QUI VIVRA VERRA!!!
    (Isaïe 46,10) Dès le début, j’annonce les choses futures, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; je parle ma décision demeure, et tout ce que je veux, je le réalise.

  • Danit

    Shavoua tov Rav ! ainsi qu’à toute votre équipe.
    Un élément fort important de votre cours affirme que la guerre de Gog et de Magog réveillera le Machiah Ben David. Vous ne pouvez savoir à quel point je me trouve confortée dans ma propre réflexion par l’affirmation de cette révélation ! C’est une clé fondamentale.
    Je suis en butte, en effet, avec tous ceux qui pensent que le Machiah Ben David arrive bientôt… Il faut CONNAITRE toute la Bible pour être convaincu du contraire. Je m’en explique.
    Dans le Livre de la Révélation de Jean, qui est en fait la confirmation et la complémentarité du Livre de Daniel (1er Livre de l’Apocalypse ou révélation), il est bon de savoir que « le renouvellement de toutes choses » prévu de durer 1000 ans (le fameux millénium) va être une période intense de purification et de guérison grâce au rétablissement des 12 tribus d’Israël et donc, soit dit en passant de la récupération des territoires avec même un élargissement de ceux-ci. La reconstruction du Temple (selon la description d’Ezéchiel 40 à 48) qui n’a plus rien à voir avec les précédents va contribuer fortement à la re-consécration du peuple choisi qui va enfin pouvoir devenir une nation de prêtres et rentrer dans la promesse divine « Vous serez la tête et non la queue ». Au début du millénium, nous dit Jean (qui était un Juif inspiré ayant vécu un isolement total sur l’île de Patmos afin que la révélation d’En-Haut ne soit nullement altérée), le nachach est enchaîné pour 1000 ans. C’est pourquoi, la Vérité et la Pureté vont pouvoir reprendre leurs droits et le peuple choisi en devenir la véritable courroie de transmission, sur qui va reposer le focus de la réalisation et de l’avancement de l’histoire de l’Humanité.
    Le Nachah n’est pas une conception philosophico-spirituelle mais bien une entité réelle, un chérubin déchu dont nous trouverons l’histoire de la chute dans Esaïe chapitre 14 versets 12 à 15 et Ezéchiel chapitre 28, versets 12 à 15.
    Durant toute cette période, les Saints ressuscités participent aussi au relèvement de l’humanité. Mais le Machiah ben David n’est toujours pas là, sauf à considérer qu’Il agit par intermédiaires en ayant donné l’investiture à la nation-prêtre et aux Saints ressuscités de « faire le travail » de purification, «avec une verge de fer » nous est-il dit, y compris dans le livre de l’Apocalypse.
    Mais, au bout de 1000 ans, le nachach est relâché «pour un peu de temps » nous dit le Livre de l’Apocalypse de Jean. Ce « peu de temps » est -pour moi- la dernière semaine de Daniel, soit 7 ans. Durant la première partie de ces 7 ans, soit 3ans ½, il va réussir à se faire passer pour D.ieu (ce qu’il a toujours rêvé d’être) et, durant la seconde partie de cette période de 7 ans, à la surprise générale, satan va s’employer à draîner toutes les nations contre Jérusalem. C’est la guerre de Gog et de Magog comme annoncée dans le Livre de l’Apocalypse de Jean, chapitre 20 verset 8 à laquelle fait aussi allusion Ezéchiel chapitre 38 versets 10 et suivants.
    Guerre d’une violence inouïe, difficilement imaginable puisqu’il s’agit en fait du combat des phalanges célestes contre les phalanges des anges déchus qui vont sortir de « leur réserve », les hommes n’étant, comme toujours, que « des intermédiaires ». Je me plais à souligner que, pour tout croyant en la Bible, c’est le seul endroit où est mentionné le timing de la guerre de Gog et de Magog. Durant cette courte période, d’une dangerosité extrême, le peuple choisi va pourtant recevoir des forces surnaturelles, difficilement imaginables elles aussi, puisque Zacharie 12, versets 8 et suivants nous assure : « Ce jour-là l’Eternel protégera les habitants de Jérusalem, le plus faible parmi eux sera, ce jour-là, pareil à David, la famille de David pareille à Elohim, pareille à l’ange de l’Eternel devant eux ».
    C’est alors, et alors seulement,  que le Machiah Ben David « se réveille » comme vous dites ! Splendide expression ! Pourquoi le Machiah Ben David se manifeste-t-il visiblement à cet instant et pas avant ? C’est qu’Il est le seul capable de pouvoir faire retourner au néant l’ennemi de nos âmes, soit à la seconde mort, la mort définitive. Ensuite, peut se mettre en place la Jérusalem céleste, qui change même de nom pour s’appeler « le Trône de l’Eternel ».
    Autrement dit, « la visite » et la « présence » du Machiah Ben David est, selon moi, d’abord assurée pour une longue période (1000 ans) par le positionnement de la nation-prêtres et des Saints ressuscités, c’est un Machiah « collectif », oeuvrant par procuration, pour se terminer en apothéose par la venue glorieuse et visible cette fois du Machiah Ben David.