Mais qui va donc faire le premier pas? -Tania- 26 Aout 2014

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Nous reprenons Likoutei Amarim, page youd guimel, sur le sujet de la klipa, c’est-à-dire de ce qui reste après la faute. A ce propos, deux enseignements du Talmud se contredisent, en apparence. Selon le premier, si un homme, sur son lit de mort, reconnaît ses fautes et les regrette, on ne lui rappelle rien de tout ce qu´il a commis. Tandis que, selon le second texte, on peut dire qu´un homme a vraiment fait téshuva seulement s´il se retrouve dans les mêmes conditions et, cette fois-ci, ne faute pas. Dans le premier cas, tout dépendrait trop facilement de nous alors que, dans le second, rien ne dépend de nous. En réalité, nos Maîtres nous enseignent ici deux notions totalement différentes : celle de pardon et celle de réparation. En ce début du mois de Ellul où nous allons vers notre Bien-Aimé et Il vient vers nous, \ »ani lé dodi védodi li\ », ce cours nous fait entrer dans la profondeur de ce que représente la klipa, en particulier son rôle positif. Nous voyons pourquoi c´est Israël qui fait le premier pas vers Hachem bien que, dans un couple normal, selon le principe du Talmud, c´est l´homme qui fait le premier pas vers la femme.
Grâce aux bouchons qui sont dans nos vies, nous nous dépassons pour ôter les cicatrices qui sont en nous. Par ce dépassement de nous-mêmes, nous devenons une autre personne. C´est le miracle de la téshuva qui produit une mutation totale de notre âme.

(3249)

Category: Livre du Tania
About The Author
-

  • cyrillic

    «Un homme avait deux fils.Le plus jeune dit à son père: \’Mon père, donne-moi la part de l\’héritage qui doit me revenir.\’ Le père leur partagea alors ses biens.Peu de jours après, le plus jeune fils ramassa tout et partit pour un pays éloigné, où il gaspilla sa fortune en vivant dans la débauche.Alors qu\’il avait tout dépensé, une importante famine survint dans ce pays et il commença à se trouver dans le besoin.Il alla se mettre au service d\’un des habitants du pays, qui l\’envoya dans ses champs garder les porcs.Il aurait bien voulu se nourrir des caroubes que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.Il se mit à réfléchir et se dit: \’Combien d\’ouvriers chez mon père ont du pain en abondance et moi, ici, je meurs de faim!Je vais retourner vers mon père et je lui dirai: Père, j\’ai péché contre le ciel et contre toi,je ne suis plus digne d\’être appelé ton fils, traite-moi comme l\’un de tes ouvriers.\’Il se leva et alla vers son père. Alors qu\’il était encore loin, son père le vit et fut rempli de compassion, il courut se jeter à son cou et l\’embrassa.Le fils lui dit: \’Père, j\’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d\’être appelé ton fils.\’Mais le père dit à ses serviteurs: \’Apportez [vite] le plus beau vêtement et mettez-le-lui; passez-lui un anneau au doigt et mettez-lui des sandales aux pieds.Amenez le veau qu\’on a engraissé et tuez-le! Mangeons et réjouissons-nous,car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.\’ Et ils commencèrent à faire la fête.»Or le fils aîné était dans les champs. Lorsqu\’il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. Il appela un des serviteurs et lui demanda ce qui se passait.Le serviteur lui dit: \’Ton frère est de retour et ton père a tué le veau engraissé parce qu\’il l\’a retrouvé en bonne santé.\’Le fils aîné se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit le supplier d\’entrer,mais il répondit à son père: \’Voilà tant d\’années que je suis à ton service sans jamais désobéir à tes ordres, et jamais tu ne m\’as donné un chevreau pour que je fasse la fête avec mes amis.Mais quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé tes biens avec des prostituées, pour lui tu as tué le veau engraissé!\’Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi et tout ce que j\’ai est à toi,mais il fallait bien faire la fête et nous réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.\’»