La Vie n’est qu’un Entraînement- A ne pas Rater ! – Connaissance de Soi et du Monde – 15 Mars 2011

Télécharger Vidéo Télécharger Audio L’humain est comparé à un arbre. Mais au départ, il était une graine et la délivrance va permettre de récupérer le meilleur de l’humain.
La Torah nous est donnée sous la forme de 613 Mitsvot.
Habakouk va trouver la graine qui sera retenu par les maîtres d’Israël ! Et de cette Mitsva, la Emouna (foi) unique, nous pouvons arriver à l’accomplissement de toutes les Mitsvot !
Mais avions besoin de Habakouk pour savoir qu’il faut de la foi pour accomplir les Mitsvot ?
Attention, nous parlons ici de la Emouna de cœur et non de façade !
Celui qui ressent de la Emouna dans l’Unité de D. qui l’amène au comble de la joie est celui qui possède la Foi véritable !
Mais qui possède cette joie intérieure ? Pas grand monde ! Alors, personne ne fait les Mitsvot.
Emouna signifie entraînement en réalité. Ainsi, les Mitsvot que nous accomplissons sont faites par entraînement.
Le rav raconte une magnifique histoire du Talmud mettant en scène Rava qui avait tout ce qu’un homme rêve de posséder sur terre. Dans la mesure ou il n’avait jamais été éprouvé, ses élèves se sont posés la question sur son appartenance au …peuple juif. Incroyable, le grand de la génération ? Eh oui ! Mais pourquoi ? Car un homme qui n’a jamais été dans l’adversité ne peut transmettre la Emouna ! Quand Rav entendit cela, il s’est enfermé plusieurs jours pour que D. lui envoie une catastrophe.
La réponse du Ciel ne va pas attendre. Des brigands vont venir le piller du jour au lendemain, il perdra tout. Le lendemain, Rava viendra donner son cours un sourire radieux aux lèvres
Rava avait enfin atteint le bonheur car il savait maintenant qu’il était…Juif !
La vie…des années d’entraînement pour arriver à un moment de rencontre fondamental avec la Emouna. Un juif prie toute sa vie pour le(ou les) moments de rencontre avec la difficulté qui va lui signifier si son entraînement est bon ou mauvais.
La Foi ne se reçoit pas gratuitement, la Foi est une pratique !
Passer des balles à blanc aux balles réelles !
Ce texte pulvérise toute la conception du ‘si j’ai une épreuve, c’est que j’ai fauté et si je réussis tout, c’est que je le mérite’ !
Seul un maître qui a été éprouvé peut servir réellement de guide !
Le but de D. est de nous donner le maximum ! Il veut que nous autres, être fini, nous nous connections à l’infini ! Ainsi, D. nous apprend à vivre l’infini, à savoir vivre au delà des limites ! Celui qui garde la confiance malgré l’adversité montre qu’il s’est connecté !
Si, malgré tous les signes contraires, l’homme continue à croire qu’Il N’y A Rien d’Autre Que Lui (D.), il prouve qu’il a dépassé toutes les limites de l’infini.
Le serpent a été maudit car il n’a besoin de rien, il n’a qu’à ouvrir la bouche pour trouver sa subsistance. La réside la malédiction car il n’a plus besoin de se connecter à D. !
Le Zohar révèle que celui qui demande à D. de lui donner la santé, la richesse,… ressemble à…un chien qui aboie !
En réalité, demander est un service en tant que tel ! Pourquoi ? Car en demandant, nous réalisons que TOUT mais TOUT dépend de lui ! La prière est de prendre conscience qu’il y a une source unique et que toute ma vie ne dépend que du Maître du monde !
Tout n’est qu’une illusion et tout ne dépend que de D. !

(2725)

Category: Livre du Tania
About The Author
-