Laisser le Temps au Temps et l´Amer deviendra Doux – Vivre avec sa Nature – Connaissance de Soi et du Monde – 31 Aout 2010

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Il ne faut surtout pas rater ce cours, comme tous les autres d´ailleurs.
Cette Vidéo malgré sa douceur est à consommer sans modération.
Pourquoi les justes souffrent et les méchants se délectent? Comment comprendre cette injustice apparente? Béréchit est ´Bète´ (2) Réchit, il y a 2 chemins qui mènent jusqu´à D.
Le premier est celui qui permet d´annuler entièrement l´emprise du mal en le TRANSFORMANT en Bien (celui qui faute prend le jour pour la nuit et la nuit pour le jour, il inverseles valeurs). Le mal ne peut pas disparaître, il n´y a pas de mauvaises choses dans ce monde. Tout participe au projet Divin. Le mal est ce qui n´est pas fini et a donc un aspect négatif. Même l´embryon qui va donner une splendeur ressemble d´abord à un têtard. Tout ce qui se construit au début est difficile, il y a un processus fondamental que la Torah désire. Rien ne nait bien!!!! Méfions nous quand tout commence à merveille! Il y a une évolution. Le mal est quelque chose qui n´a pas…muri. Attendre la période parfois longue de l´existence, pour passer de l´amer au doux. La Baal Chem Tov a révélé: si tu vois le mal chez l´autre, c´est qu´il est AUSSI chez toi. En traitant le problème chez soi, il se résoudra chez l´autre. Il faut se donner la peine d´attendre et d´y croire!
Apprendre à laisser le temps au temps et laisser le processus aboutir.
Le rav précise que quand la Torah nous promet le Bonheur, elle nous parle de ce monde d´abord. Précision importante: Il y a le mal faisant partie intégrante de la création (catastrophes naturelles et humaines, maladies, défauts et c´est D. qui a créé ces phénomènes pour le déroulement du monde) et c´est ce mal qui faut laisser murir. Il y a aussi le mal accidentel créé par nos fautes, un supplément, un excédent qui ne faisait pas parti du projet dont l´exemple type est Amalek (issu d´une union entre Eliphaz fils d´Essav et la princesse de Seir, ils auront Timna qui s´unira avec son père et donnera AmaleK, union qui n´aurait du exister). D. a permit mais n´a pas voulu ce mal.
Et le deuxième chemin est la soumission du mal. On demande pas à un homme passionné par l´argent ou les femmes par exemple de s´éloigner complètement de ce défaut car ce genre de morale créé des frustrations. Et notre époque moderne a révélé la cruauté de cette morale car elle se situe à l´inverse de la nature humaine. MAIS nous devons savoir que cette situation n´est pas viable, il faut gérer et épicer cette nature en la sanctifiant et la laisser évoluer vers le bien. Ne pas aller contre sa nature mais vivre avec et suivant sa nature…en la rabaissant. Arriver à trouver l´équilibre entre sa nature et ce qui est bien de faire. Manges, ne jeunes pas mais saches t´arrêter au bon moment! On transforme ou on prends avec limite! La véritable morale s´apprend et un homme ne peut réussir sans trébucher. Encore un cours pour apprendre la vie!

(1783)

Category: Livre du Tania
About The Author
-