Pour Echapper à la Mélancolie…le Remède – Connaisance de Soi et du Monde – 20 Septembre 2011

Télécharger Vidéo Télécharger Audio Les mitsvot nous mettent en relation avec une partie du monde matériel (minéral, végétal, animal et humain).
Quand je fais une mitsva avec de l’eau par exemple, je sauve le monde de la Klipat Noga. A chaque mitsva, je renforce la connexion entre le monde (minéral, végétal, animal et humain) et sa Source.
Ainsi, le monde se remplit d’un réservoir infini de forces et tout particulièrement, celui qui dévoile cette source énergétique, le peuple juif !
L’homme arrive à traverser les épreuves et l’adversité en sortant plus fort et plus grand grâce aux mitsvot !
Faire du bien avec du minéral (une pièce) est plus fort que tout car les mitsvot faites avec du minéral ont plus de forces que celles faites avec l’humain.
Pourquoi l’homme, qui est au dessus de tout, doit s’abaisser pour vivre garce à l’eau et le pain (minéral)? Le Tanya répond qu’il y a plus d’énergie vitale dans les règnes inférieurs que dans les règnes extérieurs.
Plus une force doit descendre bas plus elle doit s’enraciner haut ! Majestueux…combien d’applications !
Il y a moins de flux Divin dans l’homme que dans la terre. Chaque vérité a son danger. Attention de ne pas en faire une religion du minéral ! Faisons un effort de bien comprendre !
L’énergie vitale de l’homme vient du sang et le sang vient de la nourriture ! ‘Ki Adam Hou Hanéfech’
Dans la dimension spirituelle, tout ce qui se mange et se boit est connecté à la Klipat Noga (qui nous coupe de la source) et tous les états d’ame sont tous la conséquence de ce que l’on mange. Ce n’est pas l’echec, ni la peur, ni le manque,…qui m’atteint, c’est la nourriture que je mange.
L’homme connecté ne se laisse pas intimider par le monde !
David, dans les pires situations, s’est comporté avec noblesse, il est resté connecté, il ne laissera personne lui dicter son état d’ame (et il mangeait du pain trempé dans les larmes de…hatsot). La Cacheroute est une condition nécessaire mais pas suffisante.
On ne peut être connecté sans cacheroute mais elle n’est pas l’unique garantie de connexion. Tout dépend aussi au départ de la nature de la personne !
En mangeant, le Noga laisse en moi des résidus qui me déconnectent du ‘Ein Sof’ (la source infinie), la nourriture affaiblit sur le plan moral.
D. va nous alors nous connecter à une nourriture qui va amoindrir les effets de la Klipa Noga, nous permettant de traverser l’histoire. Ce sont les lois de la Cacheroute !
Pour traverser tous les traumatismes que traverse un juif, D. nous a donné une nourriture qui maintient la connexion au moment ou il est impossible de rester connecté !
Attention aux bêtes, aux insectes qui infestent nos salades surtout dans nos pays chauds !!!
Il faut privilégier les produits de l’ex Gouch Katif (Alé Katif) ou produits avec une cacheroute sérieuse laméhadrine. Attention à bien tamiser la farine avant utilisation au risque d’y trouver nombres d’habitants interdits ! En Israël, si on ne connaît pas la provenance des fruits et légumes, il faut prélever les Troumot et Maasrot !
Cette énergie négative, non transformés, va capturer même les paroles de sainteté !
Ces paroles, ces lumières spirituelles, vont être capturées et aller en exil. La Chkhina ira en exil, notre âme ira en exil et notre corps ira en exil !
Les lois liées à la nourriture ont une importance phénoménale voire clef !
Encore une merveille de cours à ajouter au patrimoine des beautés de l’humanité qui font avancer le monde !

(1755)

Category: Livre du Tania
About The Author
-