Pour se connaître et se révéler, il faut être Marié ! Part II – Cours sur le couple, relation homme femme, Mariage, Chalom Bait, Zivoug – 2 décembre 2009

Télécharger Vidéo Télécharger Audio L’homme et la femme sont composés au niveau de leurs âmes de 2 entités reliées, L’essence et le rayonnement et tous les détails sont expliqués avec talent par le rav. Chez l’homme, son rayonnement se trouve à l’opposé de son essence. Ce qu’il croit être avant de se connaître est à l’extrême opposé de ce qu’il est vraiment à l’intérieur et qui doit se dévoiler. C’est pourquoi, contrairement aux idées reçues le masculin est plus fragile et complexe. Chez la femme, composée aussi d’un rayonnement et d’une essence, le paradoxe n’existe pas. Et il y en a qui dise que la femme est compliquée. En réalité, quoi de plus complexe qu’un homme. Etes vous en train de réaliser ce que nos maîtres de la kabbala nous révèle ici, c’est une véritable révolution. Leurs propos sont puissants et novateurs. Comment ne pas rester béant devant tant de sagesse. Accrochez vous à leurs paroles et vous comprendrez mieux votre couple et le pourquoi de la contradiction répétée de votre femme à votre égard. Appréhendez la vie et le couple avec un tout autre regard et il y a bien des problèmes qui n’en seront plus. Au contraire, ils vont se transformer en bonheur. Voila apparaître la dimension féminine qui va lui permettre de sortir de son malaise, elle va lui permettre de se révéler car son essence a d’autres aspirations. La femme, c’est l’équilibre et l’harmonie intérieure retrouvée. La structure d’âme de la femme représente l’essence cachée et méprisée de l’homme. Le Créateur fait rencontrer à l’homme l’opposé de son rayonnement qui va permettre à l’homme de retrouver son essence, bref se retrouver. Mais attention, au début, il va y avoir des tensions, normal, l’autre est le contraire et donc le danger. Et tous les problèmes de couple vont se nourrir de ces différences. Vient la Torah et nous invite à devenir intelligent et réaliser qu’avant son mariage, l’homme était déséquilibré car il ne se définissait qu’au niveau d’une moitié. Mais une femme n’a pas qu’un rôle d’équilibrage, elle libère aussi l’homme, elle libère son essence en ouvrant les portes de sa prison.

(240)

About The Author
-

  • Anonyme

    C\’est drôle mais en lisant ce titre évocateur aujourd\’hui et, sans visionner la vidéo, j\’ai l\’impression de \ »faire\ » un retour correspondant à un enfermement dans un certain illusionnisme. Pourtant, ne dit-on pas, dans nos expressions, \ »la magie\ » qui opère entre deux personnes pour désigner un Amour naissant ? Que chacun puisse trouver son \ »Zivoug Amiti\ ».

  • SHILO

    Ces notions de l\’essence de l\’âme peut de retrouver en astrologie traditionnelle dans la notion d\’Almuten, clé de l\’âme. Ainsi, pour l\’astrologue ancien. Chacun de nous a une matrice de Neshamah décrite par les 7 planètes traditionnelles qui correspondent aux 7 sephiroth ou familles d\’âmes. L\’astrologie cherchait à démontrer les possibilités d\’union, les missions de chaque membre du couple. Une piste l\’essence qui serait l\’almuten, le rayonnement pourrait être alors le signe ou constellation dans la quelle se trouve l\’almuten. Ainsi essence de la femme : Mars ou Guevurah, l\’homme peut avoir une essence Mars dans un rayonnement Balance (Guevurah en Netzach). Cet homme peut rayonner alors la nature de Netzach, mais son essence est bien la matrice d\’Ame de Guevurah. Il y aurait alors un indice en astrologie ancienne pour savoir s\’il y a un zivoug Rishon ou un zivoug cheni. Mais, bon là je parle de la pratiques astrologique utilisée en Inde, Tibet, astrologie ancienne occidentale qui avait un but de montrer l\’âme, le caractère, son destin. Je ne sais s\’il reste un savoir astrologique sur cela dans la Kabbalah ou la Torah ?