Comprendre ce que sont les structures du mal-Deuxieme cours – Groupe Jeunesse Shomrei Tsion- 11 Mars 2014

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Le Tanya dit que \ »Chaque Juif, qu\’il soit juste ou méchant, a deux neshamot, deux âmes : le nefesh haeloki (l\’âme divine) et le nefesh habehemi (l\’âme animale, ou âme vitale). La seconde vient de la klipa, de l\’écorce, et de l\’autre côté (qui n\’est pas le côté du bien). Cette âme se trouve dans le sang de l\’homme et elle donne vie au corps. C\’est de cette âme que viennent toutes les midot raot, les mauvaises mesures…\ » Le sang est le réceptacle de cette énergie. Le Tanya l\’appelle \ »âme\ » ; il y a donc en tout homme, même déconnecté de D, un minimum de spiritualité qui fait que l\’homme peut être extrêmement moral, se comporter très bien, et il ne ressentira pas le besoin de D. Mais ce nefesh habehemi n\’est pas assez fort pour permettre de combattre le mal et de transformer le monde : on est moral seulement pour soi-même, égoïstement. Ce nefesh est une klipa car il nous cache le fruit, le besoin de D ; il s\’appelle \ »l\’autre côté\ » car il fait tout pour que l\’on reste loin de D et de la Torah. Il est donc plus dangereux que le yetser hara qui nous pousse à faire le mal (car, en ayant fait le mal, nous pouvons toujours faire téshuva). Le plus grand danger est d\’avoir un bon nefesh habehemi, car il sera très difficile de venir à D et à la Torah !

Le Juif complet possède 4 forces : nefesh habehemi, nefesh haeloki, yetser hara, yetser hatov. Le nefesh haeloki est la structure qui va nous permettre de changer le monde.

(1625)

About The Author
-