About The Author
-

  • Zuhurbelea

    Merci. Plusieurs rabbanim, c\’est la garantie d\’une bonne marrade, et de faire le bon croisement : celui du sens. La vie a plusieurs étages, c\’est un immeuble enchanté ou en chantier, si possible en chantant.

  • Evelyne

    Bonjour Cher Rav, dans votre cours vous dites que les femmes séfarades doivent faire la brava avant d\’allumer les nerots du shabbat. C\’est impossible dans la mesure ou après avoir fait la braha nous faisons rentrer le shabbat et donc ne plus allumer. Il y a là une contradiction ne trouvez-vous pas?
    Par ailleurs, vous dites que l\’Homme et la Femme ne peuvent devenir ce qu\’ils doivent être que lorsqu\’ils sont mariés, ok mais ils peuvent se marier avec une autre personne d\’une autre religion ????? Pas compris non plus
    Merci à vous de nous ou de m\’apporter un éclairage

  • benhamou11

    LA DELIVRANCE :LE PASSAGE DE LA DEMON CRATIE A LA DEMOCRATIE

    La démocratie veut dire le gouvernement du peuple ; c’est à dire de la nation , de l’intérêt collectif et non l’intérêt individuel ,d’un parti, ou de lobbys .
    Aujourd’hui nous sommes en démon-cratie pourquoi ?
    la différence entre démon-cratie et démocratie est représenté par ce n ou ce N majuscule (phonétique N=HAINE) que nous allons examiner.
    Le N représente la négation dans la plupart des langues (non, nein, no, nada,niet, én hébreu phonétique ,never,ni etc….
    En politique le N (haine)c’est la division de partis avec 1 parti qui veut renverser 1autre (figure du N).I parti veut aller à droite et l’autre I à gauche ; ils s’écartELent
    Exemple : le parti au pouvoir veut faire passer une loi ; l’opposition s’y oppose par essence : on fait du sur place ou on tourne en rond.Depuis des décennies .
    C’est un contre un et non 1avec 1 .Ce qui est valable pour les partis est valable pour le couple (beaucoup de célibataires et de divorces ) , ainsi que les oppositions en général.

    I et 1 : I comme le chiffre romain ou occidental et 1 le chiffre JUIF
    I .La démon-cratie c’est ce un ‘I‘romain ; la véritable démocratie passe par le «1» juif
    La différence c’est qu’ il manque un petit Youd (‘)(dieu ou des yeux ) c’est pour cela qu’il est DEMON-cratie .
    I : Son dieu est le pouvoir ,l’argent et l’égo .Il a la nuque raide et pas d’atome crochu. C’est le I singulier , c’est le JE (en hébreu je = any= én youd=pas de Dieu).La mode occidentale athée sans Dieu va à sa perte en fabricant des I égoismes. IIIIIIII des I comme les barreaux d’une prison;

    La véritable démocratie c’est ce 1 pluriel le 1 juif : Youd (‘) + I c’est 1
    .Cet atome crochu représente Dieu au sens large pour les monothéistes ou un esprit élevé pour les autres .Ce 1 peut s’associer , se marier, s’unir. Cette figure du CE 1 signifie que 1 regarde l’extérieur ,1 tend la main ,1 baisse la tete pour l’autre (symbole d’humilité).
    Quand 1 est en face 1 comme dans un M Majestueux.M comme
    Miroir, le M du Mariage ( M= AIME phonétique)ou les 2 chérubins de l’arche sainte.
    Mais s’ils se tournent le dos ils forment 11 un n minuscule (en rapprochant les deux 11opposés) et si 1 veut faire chuter l’autre 1 ils forment N majuscule : Haine = én= rien=guère=guerre .Quand les 2 chérubins se tourne le dos sur l’arche.

    LE PASSAGE ( matsa)

    Comment passer de la démoncratie à la démocratie ?
    Il s’agit de retrouver ce youd (‘) ; et aplatir son égo pour l’autre ou l’intérêt collectif .La matsa : pain azyme qui veut dire trouvé représente la solution .Symboliquement la matsa a permis au juifs de sortir de l’esclavage et des étroitesses de l’esprit . La matsa est un pain simple ,sans LEVure ,sans orgueil,sans fierté .Il faut s’en inspirer pour obtenir la délivrance.
    Apprendre comme un jeu le « non je » pour il ,pour Elle pour Israel 1.
    Concrètement : il faut mettre le BUT commun avant l’EGO à titre personnel , l’intérêt du couple et des enfants plutôt que soi ,l’intérêt de la nation avant l’intérêt de certains .2 ennemis peuvent s’entendre s’il y a un BUT commun.

    Des exemple concrets :

    Pour échapper à la démoncratie ;il faut une union nationale d’au moins 70% du peuple sur un projet futur et les égos doivent s’effacer devant ce projet .
    Quel doit être le projet pour la nation?
    Exemple Israel et le monde : le peuple veut plus des richesses, moins d’accidents de la route, plus de mariages et moins de divorces , moins de terrorisme,et la paix.
    Les solutions pour Israel sont faciles : extraction du gaz au plus vite (un accord à 2 EST DIFFICILE À PLUSIEURS TRES DIFFICILE ),limiter la vitesse à 80km/heure pour les bus et camions car nous avons un petit territoire .
    Aider les célibataires et les couples à retrouver l’esprit collectif et leur expliquer ce qu’est un couple qui fonctionne ; leur expliquer que l’autre est « ezer quénegdo « 
    Une aide qui s’oppose à soi d’où la sublimation de la différence et l’accepter . 
    »Ezer kenegdo » en français l’opposition positive.
    LE conflit israelo-musulman est religieux et non territorial .Il se résoudra qu’avec la religiosité de chacun .Quand I CHEMA EL changera la haine (N) en M(aime); alors le désert refleurira .
    Le 1 s’écrit en lettres comme un : U – n comme une marmite et son couvercle , comme la lettre mèm hébraïque.
    La délivrance sera quand nous aurons retrouver les unions dans la différences en oubliant un peu l’égo le ‘Je ‘ et non par superstitions .

    Merci Mr Dynovitz
    Bonnes fêtes de Pâques

  • Evelyne

    Je réécris ma question / vous dites dans ce cours-çi que les femmes séfarades font la braha des nérots du shabbat et ensuite elles allument les bougies.
    Je pense que lorsqu\’on fait la braha on fait rentrer le Shabbat. Donc que l\’on soit sépharades ou ashkénazes c\’est la même chose. C\’est écrit dans le choulhan arroyo, c\’est la seule chose qui est à l\’inverse des autres barrots (on fait la prière avant de manger, de boire etc) sauf pour les bougies du Shabbat
    Pourquoi dites-vous le contraire? J\’espère que vous comprendrez mieux. Merci à vous

  • rav Haim Dynovisz

    Evelyne Bellaiche: je crois que l\’on ne doit pas avoir le meme choulhan arouh…dans le mien, celui du peuple juif ecrit par rabbi yossef karo, il est dit exactement le contraire……..