About The Author
-

19 commentaires

  • Torah vivante

    Shalom Rav,

    En parlant de réforme de l’intérieur…;sachez que nous sommes de plus en plus de Juifs (qui le sont halakhiquement parlant, par la mère ou par conversion authentique par un Beth Din orthodoxe), qui sortons du christianisme ou malheureusement nos pères et mères y ont été assimilés pas le passé, et à vouloir tout remettre comme au début, comme les Nazaréens authentiques de l’époque.

    Pour nous, nous considérons Yéshou’a comme purement homme, né de père et de mère, et nous le considérons comme notre Rabbi, comme les Breslev ont Rabbi Nahman, les Loubavicth le Rabbi, etc. Nous avons la même Torah écrite et orale, le même Shoulkhan ‘Aroukh, les mêmes croyances. La seule chose qui nous différencie, encore une fois, c’est que Yéshou’a est notre Rabbi, que nous considérons comme le Mashiah, ce qui n’est pas contre la halakha car tous les talmidim ont toujours considéré leur Rabbi comme le Messie, comme le rapportent la Guémara, et l’histoire.

    Nous espérons, B’Hn qu’un jour, nous pourrons réintégrer cela dans le Judaïsme orthodoxe et vivre aux côtés des autres groupes authentiques dans la Torah d’Israël.

    La religion du christianisme touche à sa fin, tout revient comme au début.

    Shalom Rav.

    • samuel69100

      Vous n avez rien compris mon pauvre ! Comment jesus peut il etre votre rabin alors que vous n avez aucun ecrits de sa main ? Les seuls ecrits que vous avez sur jesus sont des textes dictees par des hommes 100 ans apres sa mort pour la plupart et qui pour certains ne l ont meme pas vus ! Et citez moi un seul vrai rabin qui est la cause de la mort de millions de ses coreligionnaires a part jesus !! Reveillez vous

      • 90905890

        Réponse à Samuel69100 : quoi de plus clair qu’un homme est venu et que sa doctrine a fait grand bruit. Doute-t-on de Newton? De Poincaré? de Napoléon et de son code civil? du professeur Barnard et de sa première greffe du coeur? Pourquoi douter du rabbin Jésus-christ (j’ai encore lu des commentaires sur usenet en ce sens ce matin). Si ça continue, on va douter du rav Dynovisz et prétendre qu’il n’existe pas, et que les images qu’on voit sur internet et dans les salles, ce sont des hologrammes. Deuxièmement, vous dites que Jésus-Christ n’a rien écrit, je pense que vous vous trompez car vous croyez sincèrement que Jésus-Christ était son vrai nom. Vous avez déjà vu un juif s’appeler Jésus-Christ vous? Des ‘Haim, des Avraham, des Ra’hel, on en connait. Mais des Jésus-Christ? rions un peu : « Bonjour comment tu t’appelles, toi? Jésus-Christ. Jésus-Christ! nan mais t’es cinglé! C’est pas un nom de juif, ça! tu vas nous faire remarquer avec un nom pareil!  » Il ne s’appelait donc pas Jésus-Christ, et si l’on cherche des écrits de Jésus, signé du nom de Jésus, évidemment qu’on va pas en trouver. Il faut chercher dans le Nouveau Testament des écrits signé « Yohanan ». Là, vous trouvez des textes écrits de sa main. Dont le plus fameux : l’apocalyspe de Saint Jean (Yohanan, IohanneC, Yohanaz, Yoann, IC, Issous, Jésus) en différentes langues. Dernière chose, le fait que cet homme ait fait des millions de morts prouve, justement, qu’il est venu sur la terre et qu’il a dit des choses dérangeantes. On ne tue par pour Tintin et Milou, ni pour Obélix et Astérix.
        On a tué des millions de gens pour imposer la doctrine de l’Anti-christ Saint Paul de force, contre, justement, les thèses beaucoup plus juives du rabbin Yohanan ben Zacharia. Le christianisme paulinien n’est pas une religion, mais une anti-religion. Le rav Dynovisz a UN PEU RAISON quand il dit que c’est une religion inventée pour en remplacer une autre, et prendre sa place. Mais là où il a tort, c’est lorsqu’il croit que cette religion a remplacer fut le religion juive. C’est faux. L’Europe se contrefout et s’est toujours contrefoutu des juifs et de leur religion. Par contre, la religion juive sauce Jésus-Christ, voilà l’ennemi à détruire dès le début de l’ère du Christianisme. Le but est d’imposer Paul (juif romain collabo) pour détruire Jean (juif bethléhémite). Le Christianisme est une religion double, et sans cette connaissance, on ne comprend pas clairement ce qui s’est passé, et ce qui se passe encore.

  • Marc Comas

    Merci Rav de tout vos enseignements . Ce séminaire de Strasbourg sera pour nous tous présents un renforcement puissant à ce mouvement de Bne Adam qui sera derrière vous et surtout là pour épauler le Mashia’h qui nous le souhaitons avec l’aide du Maître du monde se dévoilera dans les secondes à venir.

  • Pascal et Dani

    Bonjour M Dynovitsz, bonjour à tous. Le monde spirituel s’est tardivement entr’ouvert dans ma vie par l’entremise de Jésus et de ses enseignements. Les valeurs développées par les évangiles ont suffit à me conduire vers la foi, vers la certitude qu’un sens caché est attaché à la vie. S’il est vrai que ces enseignements restent assez généralistes, et ne contiennent pas en eux toutes les clés utiles à la compréhension approfondie des notions qu’ils abordent, il me semble qu’ils sont tout à fait providentiels et adaptés pour susciter des questionnements fondamentaux chez les non croyants (ou plus particulièrement l’occidental que je suis). Quelle probabilité pour moi de découvrir les cours d’une qualité indiscible de M Dynovitsz, les immenses trésors de la Torah, sans ce passage par l’école convenue de mon environnement? J’ai bien conscience que certaines notions du Christianisme posent problème, et loin de moi la capacité de les résoudre. Je crois que Jésus, par les « vocations » qu’il suscite chez ceux qui s’attachent à son message, et non à ce que les hommes en ont fait dans l’histoire, reste certainement un juif excellent. Gloire à ce peuple et à ses fruits.
    Pascal

  • Pascal et Dani

    Toutes mes excuses pour l’orthographe de votre nom, M Dynovisz. Si vous avez la possibilité de corriger cela pour moi (en deux endroits dans le message précédent), ce serait merveilleux. Cordialement.
    Pascal

  • Christine Bruno

    Enorme plaisir à vous retrouver Très Cher Rav ! Et quoiqu’il en soit, qu’Hachem nous aide à purifier nos cœurs et à nous réjouir du bien de nos grands frères juifs…Rares sont ceux qui admettront entretenir de la jalousie haineuse, apparue le jour où la Torah a été donnée au peuple juif..
    N’oubliez pas chrétiens que vous êtes portés par la racine, vous n’êtes pas la racine.
    Za 8/23 : Ainsi parle l’Eternel des armées : En ces jours-là,dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : « Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. » A nous de faire cette démarche d’amour envers Israël. Participons aux projets divins, et préparons le chemin de l’Eternel ! « Où tu iras, j’irai, où tu demeureras, je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ; où tu mourras, je mourrai » – Ruth 1 :16

  • 90905890

    D’après ce qu’il paraîtrait, le rav serait venu en France le jour de la Saint-Jean Baptiste. C’est à dire le 24 juin. C’est bien. Le 24 juin est considéré dans le monde futur comme la date la plus importante du calendrier universel. C’est le hasard que le rav soit venu en France ce jour-là. De plus, l’Alsace-Lorraine est le symbole de la France. La Lorraine par la croix de Lorraine, et l’Alsace, par Strasbourg, selon qu’il est écrit dans les mémoires de de Gaulle, à l’heure où les alliés parlaient de se retirer en 1944: « Les alliés feront ce qu’ils voudront, qu’ils se retirent si c’est cela qu’ils veulent, quant à nous, nous leur faisons savoir qu’en tout état de choses : les français défendront Strasbourg ».

  • MatthieuLC

    Cela me fait penser à un livre des presses universitaires de Rennes sur l’histoire des Juifs en Bretagne quand des communautés juives installées depuis un millénaire se font massacrer par milliers dans l’horreur absolu au XIIIe s. parce que les autorités locales viennent de lire une publication nommée « L’amour du christ’ par le pape de l’époque.

  • Tamara59

    HAZAK! BRAVO POUR VOTRE COUP DE G…LE RAV! COMME ON SE PROTEGE DES DJIHADISTES PHYSIQUES AVEC DES BLOCS DE PIERRE ET DES BARRIERES, IL FAUT SE PROTEGER DES DJIHADISTES SPIRITUELS AVEC LES ARMES DE LA TORAH!

  • 90905890

    Ce que dit le rav sur la cruauté des chrétiens vis-à-vis des juifs doit être atténué d’un bémol.
    La pire cruauté des chrétiens fut envers leur propre peuple. Ils ont tué beaucoup plus de chrétiens que de juifs. Pour le plus grand profit des masses régnantes.
    Exemple;
    Voici ce qu’il advint au Chevalier de la Barre au XVIII ème siècle :

    « C’est le 1er juillet 1766 que le chevalier de La Barre subit à
    Abbeville son supplice et sa mise à mort. Soumis dès cinq heures du
    matin à la *question ordinaire*, le chevalier fut conduit, à cinq heures
    du soir, devant l’église Saint-Wulfran, où il fit amende honorable, et
    sur le marché du blé, où il fut décapité : à six heures et demie, on
    alluma le bûcher qui consuma le corps du supplicié, dont les cendres,
    retirées du milieu des dernières braises, furent, au cours de la nuit,
    jetées au vent. »

  • Danit

    Au-delà de tous vos cours, c’est certainement le message le plus puissant que vous pouviez apporter même s’il me laisse encore sur ma faim qui est encore plus grande que le met délicieux que vous nous présentez et qui vadans le sens de l’Histoire : celle de l’accomplissement des promesses et de la volonté d’Achem, à savoir la préparation d’un seul peuple annoncé par Ezéchiel chapitre 38 : Adonaï Ehad !
    Je me lâche : j’ai écrit un ouvrage sur le sujet intitulé « l’Astre de Jacob ». J’annonce un recadrage sur bien des points, y compris sur Yeshoua.
    Cette réfexion qui existe sous PDF peut être envoyée à qui la demandera.

    J’en donne un avant-goût par un extrait de la préface ci-après :
    « Cette vision qui replace Israël au cœur de tous les questionnements et réponses qui jalonnent le parcours d’une vie appelée à s’intégrer dans le destin de l’humanité selon Elohim, fait un recadrage sévère en matière de préséance dans le cœur d’Elohim, pour redonner à ce peuple, cette terre, et à cette Torah la primauté dans l’expression de Sa Volonté, afin qu’elle s’accomplisse et se réalise pleinement comme Il l’a déclaré « Si je t’oublie Jérusalem que ma Droite m’oublie ».
    Nous verrons donc qu’il n’est nullement question de deux Alliances, l’une édictée en faveur du peuple juif et l’autre en faveur des chrétiens de tout bord puisque la ligne directrice part d’un « point » que l’on pourrait nommer Abraham, lequel s’élargit à un trait, sa famille, pour devenir ensuite une ligne droite, tout un peuple. Ce serait alors dans cette compréhension des choses que doivent s’interpréter les deux Alliances voulues par Elohim : la première, déjà renouvelée avec Abraham, suite à la brisure initiale faite par Adam (cf. Osée 6 : 7), et à maintes reprises encore renouvelée, dont Yeshoua sera le dernier maillon de reconstitution tout en ayant initié la seconde, puis celle qui devra se produire aux temps messianiques quand la Torah sera inscrite dans les cœurs et non sur des tables de pierre ou de parchemin, selon l’extraordinaire promesse transmise à Jérémie, chapitre 31, au point que « plus personne n’aura à enseigner son prochain ». Autrement dit, la liaison directe avec le Créateur sera rétablie et l’échelle de Jacob en pleine fonction !
    La promesse ultime d’Elohim est de faire de la Maison de Juda et celle des Israélites, dénommée bibliquement parlant sous le vocable d’Ephraïm, une seule et même nation, un seul peuple (Ezéchiel chapitre 38, versets 21 et suivants) propulsant ainsi l’accomplissement de cette promesse : « Vous serez la tête et non la queue » (Deutéronome 28 : 13). Puisse le plus grand nombre du peuple juif saisir l’importance qu’il occupe dans le cœur d’Elohim, mais aussi le degré de responsabilité qu’est le sien.
    A l’appui de la thèse du Rabbi Koniukowsky, nous comprendrons pourquoi l’Epouse du Machiah, la Kallah, ne peut être autre que celle des douze tribus reconstituées. Dès à présent, et dans la suite des temps, «au renouvellement de toutes choses », les goïm ayant accepté la Torah dans leur cœur sont donc logiquement appelés à intégrer ou réintégrer une des douze tribus puisque le jugement final, évoqué par Yeshoua dans l’évangile de Matthieu 19 verset 28 ne fait allusion qu’aux 12 tribus et rien d’autre. C’est en soi naturel et logique puisque « le salut vient des Juifs » (Jean 4 : 22).

  • Alba

    A 90905890. Vous dites « La pire cruauté des chrétiens fut envers leur propre peuple. Ils ont tué beaucoup plus de chrétiens que de juifs… » : c’est également ce qui est dit des islamistes radicaux. L’un n’excuse pas l’autre. Que des personnes censées être du même bord s’entretuent c’est leur problème mais qu’elles laissent les autres leur liberté.