KAATE MAR
créer un compte  connexion  

C´est quoi le christianisme toraique qui nous maintient en exil? -16 janv 2017

The player will show in this paragraph


Envoi à un ami
Facebook
Facebook

Twitter
Rapport
Rapport
Vidéos et évènements exclusifs
    


 Commentaires

1. Site Du_Rav 06-03-2017 17:10

Alfa bien venue au pays de la pensée vraie


2. Site Du_Rav 06-03-2017 17:10

Alfa bien venue au pays de la pensée vraie


3. Alfa Miora 06-03-2017 17:08

Shalom cher Rav!a partir d'aujourd'hui,je decide d'etudier la torah de votre site!je suis un non juif mais comme tous les nons juifs;je veut devoiler la verité,car je connait bien qu'il n'ya que le mitres d'israel qui est capable d' enseigner la verité biblique;j'habite à Madagascar!je suis un garçons,je remerci Hachem de cette site! merci Rav!voila mon premier ecrite! merci et merci


4. xavier roederer 26-02-2017 22:42

Cher rav, En référence à votre promesse de la minute 6 (5mn 50 pour être précis)... je crois que j'ai gagné 100 000 euros ! En bon ashkénaze, vous n'êtes peut-être pas très au courant des faits et gestes de vos frères séfarades à travers l'histoire. Savez-vous comment les envahisseurs musulmans ont pu conquérir l'Espagne avec 500 hommes ? pourquoi, aussitôt, ils ont confié à des juifs des responsabilités importantes, notamment la garde des villes déjà conquises ? Et pourquoi, en 1492, alors qu'ils ne manquaient pas d'influence (beaucoup avaient eu des postes importants auprès des rois d'Espagne), ils ont été traités sur le même pied que les musulmans, ce qui a créé des traumatismes à répétition ? Josy Eisenberg, dans sa monumentale Histoire moderne du peuple juif, vous indique déjà l'élément principal de réponse (p. 247) : En Espagne, ils (les juifs) ouvrirent les portes de Tolède (la capitale) aux envahisseurs (musulmans) et leur témoignèrent une sympathie profonde, au point de se voir confier la garde des villes conquises. Plus complètement, le livre actuel de référence sur l'histoire du judaïsme espagnol, Los judios en España, de Joseph Pérez, précise (pp. 29-30 - je traduis) : Les juifs aussi sollicitèrent l'aide et l'appui des musulmans pour se libérer du joug de la monarchie wisigothe... Sanchez-Albornos a qualifié les juifs de cinquième colonne de l'invasion musulmane. Il ne fait pas de doute que les juifs conçurent des espérances messianiques vis-à-vis cet événement qui signifiait pour eux la libération vis-à-vis d'un pouvoir qui les avait réduits en esclavage. Non seulement ils reçurent les Maures les bras ouverts, mais, de toute évidence, les choses allèrent beaucoup plus loin. L'un des meilleurs connaisseurs du judaïsme marocain, Haïm Zafrani, écrit, dans son ouvrage Los judios del Occidente musulman (Madrid, 1994) que durant le siège de Cordoue, les juifs s'enfermèrent dans leurs foyers, attendant impatiemment le dénouement ; ils ne craignaient nullement l'arrivée des musulmans, en lesquels ils avaient placé tous leurs espoirs ; ils savaient que le coran accordait la liberté de culte aux peuples ayant un texte révélé et leur adjugeait un rang égal à celui des chrétiens, leurs persécuteurs en Espagne. Aussi, se servant de stratagèmes (selon les historiens musulmans aussi bien que chrétiens), ils contribuèrent à faciliter l'entrée de l'armée islamique et célébrèrent sa victoire. Luego Moussa, lieutenant de Tariq, les prit à son service, leur confiant la garde de la ville. La même chose se serait passée à Grenade et à Séville, où le même Moussa institua une garnison juive pour maintenir l'ordre. Les chroniqueurs arabes confirment que, lorsque les Maures entraient dans une ville où vivaient beaucoup de juifs, comme Elvira par exemple, ils laissaient un détachement de musulmans et s'en remettaient pour le reste aux juifs, alliés vigilants... D'une manière générale, les musulmans prirent l'habitude de confier aux juifs la responsabilité de la garnison, avec quelques-uns des envahisseurs, ce qui leur permettait de poursuivre leur campagne sans diminution importante de leurs troupes. Au Moyen-Âge, l'opinion chrétienne s'accordait à penser que les juifs avaient livré la cité de Tolède aux Maures ; cette accusation figure en bonne place dans les statuts de la limpieza de sangre élaborés par Pero Sarmiento en 1449. La trahison du ghetto deviendra l'un des clichés les plus enracinés dans les réflexions sur la perte de l'Espagne en 711. Et ce ne fut pas seulement l'Espagne chrétienne qui se scandalisa devant l'alliance entre Maures et juifs ; toute la chrétienté partagea cette hostilité envers le juif allié au Maure. C'est clair, me semble-t-il. Il faut préciser que les fortifications étaient le point fort de la résistance contre les hordes musulmanes, qui n'avaient pas d'ingénieurs pour mener un siège, et qu'ouvrir ainsi les portes, même dérobées, était donc un acte de haute trahison, le pire que l'on puisse accomplir. Et l'on ne peut malheureusement pas dire qu'il s'agisse d'un épisode anecdotique de l'histoire de l'Europe : près de huit cents ans d'occupation musulmane, des morts par centaines de milliers, les conversions de force par les Almohades au XIIè siècle, y compris des Juifs eux-mêmes (raison pour laquelle, vous le savez, l'immense Rambam lui-même dut aller se réfugier en Terre sainte, puis en Egypte). D'un autre côté, l'histoire explique que les juifs étaient de plus en plus menacés par les chrétiens en terre wisigothique : les conciles successifs de Tolède parlaient de plus en plus de convertir de force. On peut comprendre que leur loyauté s'en soit trouvé quelque peu émoussée. N'empêche... A vous de juger ! Cordialement,


5. Marie-Ange QUINOT 25-01-2017 18:51

Excellent cours. Oui, souvent j'avais l'impression que des personnes se revendiquant comme juifs à Paris ne se contentaient que d'une apparence de shabbat mais sans trop creuser de sens, et pour faire des affaires, au sens donc assez artificiel. Un côté mécanique, comme des cathos allant à la messe "parce que ça se fait" mais pas pour grandir leur âme par de l'authenticité intérieure.


6. Id Deux 24-01-2017 15:41

Oui j'avais effectivement remarqué, très bon cours d'ailleurs, je soulignais seulement ce qu'il y a, toujours selon moi bien évidemment, de dangereux dans le titre mais il semble que je me sois trompé sur la volonté de l'auteur dans la terminologie qu'il emploie ici. Quoiqu'il en soit bravo pour ce fabuleux cours et ce site internet qui n'en demeure pas moins excellent !


7. Site Du_Rav 24-01-2017 15:33

Id deux ce cours ne s adresse pas aux chrétiens mais aux juifs christianises.....


8. Site Du_Rav 24-01-2017 15:33

Id deux ce cours ne s adresse pas aux chrétiens mais aux juifs christianises.....


9. Id Deux 24-01-2017 14:23

Ce genre de titre dont le propos, plutôt que d'hâter, retarde la délivrance finale. Évidemment que les chrétiens doivent (re)découvrir la Torah avec les Sages et Grands d'Israël, bien sûr que le christianisme est une religion païenne instiguée par Rome : l'adoration des statues (bien que l'édification soit déjà pêché), le confessionnal tiré tout droit de la Babylone de l'exil, la trinité. Le christianisme, finalement, doit retrouver ses souches, ses racines et son identité juive pour rompre avec des siècles d'obscurantisme institutionnel. Chaque chose qui passe par la matière passe d'abord par l'esprit et, selon moi, il en va de même pour l'alyah.


10. Tamara Despretz 22-01-2017 18:46

Guematria de Yossef = Guematria de Tsion ... c'est fabuleux! quand je pense que certains disent que la Guematria est de l'ésotérisme ... quand je pense que certains disent que c'est irrespectueux de dire dans un cours que pendant que les anges montaient et descendaient sur l'échelle, Yacov regardait les pieds sur la terre d'Israël ... que la Bait Cain soit bénie!


11. Betty Bes 22-01-2017 10:09

Fabuleux ce cours!!!!


12. marija basic 20-01-2017 17:03

Benjamin Gross, une autre grande figure du judaisme francophone, dit en 2015, un mois avant sa mort à Jérusalem: "Cette notion d’existence collective et du destin collectif, nous n’en avons pas encore pris conscience. Durant les années de l’exil, l’effort juif spirituel, intellectuel, herméneutique était surtout fondé sur la réussite individuelle du juif et de son rapport avec Dieu ou avec le monde. De ce fait là, la dimension collective de l’existence juive a beaucoup souffert. Or, pour moi, la renaissance de l’Etat d’Israël c’est d’abord cette prise de conscience d’un destin collectif et un retour aux sources profondes. Si le sionisme politique apparaît comme un succès, le monde religieux, y compris religieux-sioniste, peine à donner une expression spirituelle à ce changement radical. Je pense que cela est vrai et que nous ne l’avons pas encore entièrement réalisé. Cela tient au fait que l’existence de l’exil, durant tant d’années, a conforté un certain style de vie juive dont il est difficile de se débarrasser et dont d’ailleurs, je crois, il ne faut pas se débarrasser. Il faut en retenir les éléments positifs et changer ce qui nécessite un changement.(...) de ce point de vue-là, les rabbins ne sont pas les meilleures adresses pour effectuer ce changement. Leur mission consiste justement à éviter tout changement, à maintenir, à conserver, à lutter contre l’érosion des mœurs, etc. Par conséquent, leur intérêt personnel se mêle ici à leur attitude et pose problème. Il faut donc que ce soit la masse du peuple juif qui effectue ce changement. Nous restons prisonniers d’une certaine mentalité d’exilés dont nous avons une difficulté énorme à nous débarrasser. Sur ce point, je soulignerai une chose essentielle, c’est l’unité de la nation. Aucun progrès n’est possible si nous ne réalisons pas d’abord que nous sommes un peuple. Un peuple ayant une mission, mais un peuple avant tout. Le rôle des intellectuels et des rabbins ayant le sens de la collectivité, est de comprendre quel est le sens de ce retour en eretz Israel. Mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain, c’est une évidence, même si cela est la voie qu’il convient de poursuivre."


13. Christine BRUNO 20-01-2017 15:19

« Si je t’oublie, Jérusalem, que ma (main) droite m’oublie. Que ma langue s’attache à mon palais si je ne me souviens toujours de Toi, si je ne place Jérusalem au sommet de toutes mes joies »(Psaume 137,5) N'est ce pas Hachem qui a nommé Jérusalem? Et c'est un nom en deux parties : "yira" qui signifie "voir",et "chalem" qui signifie "la paix".Donc,"C'est l'endroit où Dieu est visible" N'entendez vous pas battre son coeur? Lève-toi, Jérusalem, fais éclater ta splendeur! Car ta lumière est apparue et la gloire de l’Eternel s’est levée sur toi. Oui, les ténèbres couvrent la Terre et l’obscurité couvre les peuples; mais sur toi se lèvera l’Eternel et sur toi resplendira sa gloire... (Esaïe 60:1 -2). Que le Monde,enfin, rayonne de son centre!!!


14. nicole ouaknine 19-01-2017 23:06

Magnifique ce cours ,Rav,c'est de l'extrait de thora de la "gueoula"où chaque juif tirera toute sa force et sa potentialité de cette merveilleuse terre d"ERETZ ISRAEL.Shabbat Shalom à vous,Rav!


15. Monique Schönberg 18-01-2017 23:55

Je mesure la chance que j'ai eue de passer par Manitou,zal, la pensée du Rav Kook,zal,et toute cette mouvance à travers mes amis,mes maîtres à Jérusalem, que vous confirmez par votre cours d'aujourd'hui!La visite,on live, d'aujourd'hui, était merveilleuse et n'a fait que réveiller ma nostalgie de Jérusalem!!!...



Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, créez un compte gratuitement ou connectez vous à votre compte existant.


 
NOUVEAU mur de vie 1

KRAV CHALEM

Toutes les Technologies VIDEO sur Internet

visite en live rav Dynovisz

NOUVEAU ebook

suite

vues: 2297

note:

catégories: La Paracha
de la Semaine

Langue: French

Permalien:




Vidéos similaires
Allons enfants de la Patrie!! -Fin de la serie La delivrance viendra de France- 7 Nov 2013
vues: 12560
La Delivrance viendra de France-Retenez votre souffle- Troisieme cours- Toldot-5 Nov 2013
vues: 13582
Le vrai sens de notre dernier et long exil
vues: 3226
L´occidentalogie maladie incurable - patient agonisant (Ki Tavo deuxieme partie) 6 Sept 2015
vues: 6268
Renaissance de la force d´Israel (premier cours) 1 Nov 2015
vues: 3128
La Malhout est au dessus de la Torah -Bo- 2 Janv 2014
vues: 2285
Deuxieme cours -La Malhout est au dessus de la Torah -Bo-5 Janv 2014
vues: 1819
Peuple fier, fort et liberateur -FIN du cours- Devarim- 31 Juillet 2014
vues: 2140
Et tu ecriras sur le pierre -Ki tavo- 10 Sept 2014
vues: 2817
Et Mon monde! Tout le monde s'en fou! -Vayechev -Premier cours- 11 Dec 2014
vues: 4512

Vidéos sélectionnées
Le rav annonce une bonne nouvelle
vues: 84990
Revivez la visite en LIVE du rav Haim Dynovisz dans la partie Est de Jerusalem
vues: 59633
Les dessous du Quai d´Orsay comme vous ne les verrez jamais ailleurs que dans ce cours -16 Janv 2017
vues: 6844
Message important et urgent
vues: 3749
le Machiah se devoile aujourd´hui, 8 jour de hanouka -1 janvier 2017
vues: 2889
Interview inedit avec des missionnaires evangeliques
vues: 4133
Magnifique!! Retransmission de la soiree a Bethleem pour la Hiloula de Rahel Imenu avec le rav Haim Dynovisz
vues: 38192
Enfin un juif qui sait repondre!!
vues: 3390
Les epreuves forment l´elite humaine -26 Oct 2016
vues: 3753
Veille integrale de Hoshana Raba
vues: 11110