15 Octobre 2012 -Zohar- la lettre Zein- deuxieme cours- Montez sur les baricades !

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Dans le Sefer Torah, on voit que le corps du zein est un vav, et le haut est un youd ; ces 2 lettres font allusion à 2 types d´attributs divins : le vav à ce qui est céleste, et le youd, de valeur numérique 10, représente la Mal´hout, 10ème attribut divin, qui est la dimension matérielle et terrestre. Le zein représente le monde remis à l´endroit, où la dimension terrestre est au-dessus.

On sait aujourd´hui que la terre contient des énergies matérielles inimaginables, des minéraux, et des richesses que l´on ne connaissait pas. Or, ce qui est vrai sur le plan matériel n´est que le miroir du monde spirituel : on découvrira donc que la matière a, sur le plan spirituel, des énergies formidables qui sont cachées dans ce monde matériel ; et ces énergies permettent de se connecter au Maître du monde encore davantage que par le biais de l´âme et des actes spirituels que sont l´étude, la prière et les mitsvot.

Aujourd´hui, c´est la vie de l´âme qui nous connecte à D, mais viendra un temps où l´on se connectera à Lui par ce corps matériel, encore bien mieux que par les actes de l´âme. Et c´est ce que nous vivons déjà le shabbat, où les 3 repas sont le moment le plus puissant sur le plan spirituel, au point que nos Maîtres ont dit que, par le mérite des 3 repas du Shabbat, le peuple juif \ »traversera sain et sauf toutes les perturbations, jusqu´à la Délivrance\ ». Car ces repas sont liés à 3 lumières très élevées : celui du vendredi soir dévoile la lumière de Itz´hak, le repas de midi dévoile celle d´Avraham et la séouda shlishit celle de Yaakov ; chaque repas se situe au niveau de sphirot très élevées, et ce sont des moments spirituels uniques, dans la vie juive, aussi par l´atmosphère et la kavana que l´on y met, ainsi que par les chants et le partage de paroles de Torah. C´est le plus haut degré de connexion sur terre, aujourd´hui. Car le youd est au-dessus du vav et, le shabbat, se dévoile le microcosme de ce qui sera révélé à la Délivrance.

Aujourd´hui, la spiritualité est au-dessus de la matérialité : la prière, l´étude et les mitsvot sont au-dessus du travail et du repas de la semaine, qui appartiennent à la dimension matérielle, à la Mal´hout qui est tout en bas. Mais, le shabbat, il y a inversion, au sein même de la création, et le monde d´en bas s´élève : la matérialité, non seulement devient spirituelle, mais elle dépasse même la dimension spirituelle classique de l´étude, etc… C´est ce que les Mékoubalim appellent aliat olamot : le monde d´en bas s´élève et la matérialité dépasse tout.

La néshama yétéra, l´âme supplémentaire que nous recevons le shabbat, est l´âme de la matière qui se dévoile, grâce aux repas de shabbat ; si je ne mange pas le shabbat, même si je prie et étudie, ce supplément d´âme ne se dévoile pas pour moi, car il se dévoile seulement dans la dimension matérielle. Les Mékoubalim révèlent que la spiritualité de la semaine ressemble à des rayonnements de la sainteté, alors que la spiritualité du shabbat est le dévoilement de la sainteté de la matière, et correspond au etsem, à l´essence de la sainteté. Nos Maîtres disent que toute la vie spirituelle d´un homme, si elle se situe en-dehors de la matière, ne le connecte qu´à un rayonnement du divin mais, pour se connecter à l´essence du divin, il faut passer par la matière, et c´est pourquoi sommes un peuple révolutionnaire ! Certes, le facteur essentiel de la connexion avec D est pour l´instant voilé, et l´homme n´y a pas encore accès car la terre a été maudite, à cause de la faute ; elle a été fermée, scellée, et on ne peut accéder à ses véritables forces, comme si la matière était emprisonnée dans la klipa ; le travail est de la libérer, pour lui redonner sa véritable place et montrer qu´elle contient l´essence même du Divin. La Délivrance finale sera la délivrance de la matière ! Et nous arriverons à des connexions avec Hachem, auxquelles nous ne pouvons arriver par l´étude et les mitsvot.

Le zein représente, donc, tout le Projet de la création ! Pourtant, Hachem lui répond qu´Il ne peut le choisir, \ »car tu fais aussi allusion à la guerre\ ». En effet, en hébreu, une arme se dit, notamment, kli zein, outil du zein. Le monde a été créé sur le principe que chaque chose produit une chose et son contraire, dans le bien comme dans le mal.

La suite du cours nous explique ce paradoxe que le zein évoque à la fois le shalom du shabbat, et les forces de destruction et la guerre. Si Hachem avait choisi le zein, cela aurait aussi rehaussé ce qu´il porte en lui de dangereux. Par ailleurs, la Délivrance représente une révolution totale, au sein même de l´histoire ; de même qu´une naissance passe d´abord par les douleurs et la déchirure de l´accouchement, le monde ne peut changer sans des bouleversements très profonds, sur les plans économique, social, politique… Hachem n´a pas voulu mettre en évidence ce prix inévitable de l´histoire et de la vérité, qui sera peut-être très lourd. Il refusa donc le zein, qui se retira immédiatement.

(1868)

Category: Zohar
About The Author
-

  • rav Haim Dynovisz

    Reponse a marcelle toledano: c\’est la force dans l\’ame qui nous permet de manger (le chabbat) tout en ressentant une elevation spirituelle plus intense et profonde que pendant l\’etude de la Torah ou la priere……

  • marcy

    je ne comprends pas trop ce qu\’est l\’âme supplémentaire, bien que je comprenne que c\’est le dévoilement de la matière! svp Rav pouvez-vous nous en dire un peu plus là-dessus? et le ibour c\’est quoi exactement? merci beaucoup!

  • simhasaf

    Cher Rav
    On m\’a posé une question qui désormais me taraude, c\’est pourquoi je vous la soumets: Dans la sanction à la femme, il est écrit en français : \ »tu seras avide de l\’homme ou ton désir te portera vers l\’homme et il te dominera\ »
    j\’ai bien compris pour la domination qui en effet se révèle comme une réalité dans toutes les sociétés mais pour le désir, comment pourrait-on penser que le désir de l\’homme torture la femme alors que de toute évidence, c\’est plutôt les hommes qui sont \ »avides\ » des femmes.
    Merci de m\’éclairer ou de me renvoyer à un de vos cours qui pourrait m\’apporter une réponse. merci d\’avance
    PS: chez les grecs , c\’est bien Mars qui représente la guerre

  • rav Haim Dynovisz

    Reponse a simha saf: les \ »choses bougantes\ » que vous voyez dans la rue et qui forment la grande majorite aujourd\’hui, ne sont pas les \’Hommes\ », les vrais, dont parle la Torah. Mais dans une vraie relation, entre une femme et un homme veritable, c\’est ce que dit la Torah qui est vrai……..