21 Octobre 2012 -Zohar- Les Lettres Vav et He- Notre monde n´est que la semence du Monde a Venir

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Le vav et le hé se présentent ensemble devant le Maître du monde, \ »tu dois nous choisir car nous sommes des lettres de Ton Nom\ », le Nom de l´Essence Divine.

Mais Hachem leur dit : \ »Toi, le vav, ainsi que le hé, vous devez vous suffire de ce que Je vous ai choisis pour être des lettres de Mon Nom. Vous incarnez, même, le secret de Mon Nom ; et vous êtes gravées dans Mon Nom\ » (´hakika, gravure, est ce qui ne peut être effacé ; cela signifie que ces 2 lettres font partie d´une façon essentielle de ce que représente le Nom ineffable) \ »Et c´est pourquoi Je ne peux Me servir de vous pour créer Mon monde.\ »

L´histoire de la création de l´homme est introduite par le verset \ »Voici l´histoire du ciel et de la terre, depuis qu´ils ont été créés (béhibar´am).\ » La lettre hé est mise en évidence dans ce mot qui parle de la création, de là nos Maîtres dévoilent que le monde a été créé avec la lettre hé. C’est-à-dire que l´ustensile d´Hachem, qui contient toutes Ses énergies créatrices, est le hé.

C´est pourquoi, pour devenir le père fondateur d´Israël, Avraam dut devenir Avraham : il a été doté du pouvoir de créer, et de l´ensemble des forces nécessaires à la création. La nature normale de l´homme est l´idolâtrie, et de s´accrocher à des forces visibles. Pour amener le monde au monothéisme, il fallait un homme capable de créer un monde nouveau, contre nature. Avraham est devenu un constructeur, car il fut le 1er à faire entrer dans l´humanité la connexion au D. unique. C´est la métamorphose complète du Projet. A partir de lui commence un long et pénible travail de transformation du monde. Chaque fois qu´il y a une mutation, quel que soit le domaine, il y a toujours un Juif, car le travail de transformer le monde a été confié à la nature juive ; mais il peut être utilisé en bien, comme en mal, à cause du libre arbitre.

Mais pourquoi le hé représente-t-il l´ensemble des forces créatrices ? De valeur numérique 5, le hé évoque la création, dont tout élément comprend 4 niveaux ; et le 5ème est la matrice unique, la racine qui a engendré les 4 premiers, et qui est la 5ème dimension. Et c´est parce que tout ce qui existe était au départ contenu dans une matrice unique, qu´à la fin du Projet, tout sera à nouveau un : \ »bayom hahou, ihyé Hashem e´had ou´Shmo e´had\ », en passant par toute l´histoire de la division. \ »Sof maassé… \ », ce qui était un au début le sera aussi à la fin.

Les 2 hé du Nom Divin font allusion, l´un à l´explosion créatrice sur le plan matériel, à la capacité qu´a l´homme de dévoiler et utiliser des forces pour transformer le monde d´une façon inimaginable ; le hé est la lettre de la Mal´hout, matrice de toutes les forces matérielles. L´autre hé évoque toutes les forces créatrices sur le plan spirituel ; car, de même que, dans ce monde matériel, l´homme découvre des forces extraordinaires, comme l´électricité, le feu… de la même façon, il y a, dans le monde spirituel des forces inimaginables et, si l´homme les découvrait, il pourrait atteindre des niveaux incroyables, dont les applications sont, par exemple, la prophétie. Mais l´homme ne cherche pas vraiment à découvrir dans ce domaine, car il est attiré par ce qu´il voit, de sorte que le dévoilement des forces spirituelles est infiniment petit par rapport à celui des forces matérielles. Mais le Mashia´h inversera tout, et l´homme découvrira les forces spirituelles et tout le potentiel qu´il a, même dans l´infini des mondes.

Mais il faut que le mal ait été chassé du monde, pour que toutes ces forces puissent se dévoiler car, si l´homme avait le hé d´en haut, c’est-à-dire la connaissance des forces les plus subtiles et abstraites, il pourrait les utiliser à mauvais escient et détruire le monde. Hachem ne peut donc nous en donner, pour l´instant, que des bribes, accessibles aux méchants, par exemple par la sorcellerie… comme pour nous rappeler que ces choses existent.

Amalek voulait s´approprier le secret des 2 hé, les réunir par le vav et devenir indestructible. Yehoshua l´a chassé, et il n´a pu prendre le 2nd hé. Mais, en s´emparant du vav et du hé, il a réussi à s´emparer de forces extrêmement dangereuses, (on a vu la course effrénée des nazis pour avoir bombe atomique, et celle de l´Iran, aujourd´hui). Le hé d´en bas est entre les mains d´Amalek, et c´est pourquoi les tyrans arrivent toujours à leurs fins, pendant un temps, car ils sont en possession de forces inimaginables, économiques, militaires… Ils essayent de récupérer, aussi, le hé d´en haut mais, heureusement, ils n´y parviennent pas.

Seul celui qui sert Hachem, et qui a accès à Son Nom, aura accès à ces forces, sinon ce serait la fin du monde.

(2492)

Category: Zohar
About The Author
-

  • Saada

    Chalom

    Ma question est simple ,Abraham depuis son enfance il comprit qu\’il existait une force créative. Savait t\’il qu\’il à decouvert le maitre du monde ( D— )????.
    Et quand a t\’il comprit qu\’il parlait de ( D— )??
    Alter Michael Saada

  • jpb

    Ils étudiaient la Thora avec leur imagination, qui elle abroge les distances, il est alors possible d\’être présent d\’être en deux lieux différents. Quand à être physiquement présent à deux endroits en même temps, même en fermant les yeux, cela rentre en contradiction avec la structure même de l\’univers : comme nous le savons, la notion de vitesse infinie pour une particule de matière conduirait à un univers plein ( à chaque endroit cette particule emplirait l\’espace ). C\’est pourquoi la seule solution possible est de disposer d\’une plage de vitesses, allant de zéro à c, la vitesse de la lumière. Les forces d\’en haut ne peuvent que respecter les conditions initiales de ce qui règne en bas. Au bout de sept jours, D.ieu vit que ce qu\’il avait créé était bon. Il n\’a donc aucune raison de bricoler sans cesse un modèle qui serait bancal au départ.