Les douleurs de l´accouchement -Cinquieme cours- Zohar- 26 Janvier 2015

Télécharger Vidéo Télécharger Audio La delivrance finale passe par un long processus dont nous vivons les etapes les plus importantes aujourd´hui. Ce texte extremement code du Zohar est l´un des plus secrets, mysterieux et impressionants, traitant des grandes etapes de la delivrance finale.

(2040)

Category: Zohar
About The Author
-

  • sabrina

    האם כאשר יעקב העביר את כל התורה ליוסף בנו העביר לו עד הקץ כלומר הוא העביר לו את הכל עד קן ציפור=קץ.גם משה ראה עד הקץ כלומר רק עד קן ציפור

  • ruth31

    Cher Rav, Merci pour cette série de cours qui nous ouvre tellement de portes …
    Je vous demandai, un jour de grande solitude et de tristesse pourquoi est-ce par la souffrance que nous devons nous nettoyer, comme si nos larmes lavaient mieux que nos joies. Vous ouvrez le débat sur ce sujet inépuisable jusqu\’à ce que Machia\’h vienne le clore (peut-être) !
    J\’ai entendu que HACHEM n\’est pas le Maître du \ »Mal\ » et j\’en déduis qu\’en cette matière chacun agit par son libre arbitre.
    Je veux donc parler du Mal fait par un être humain cruel pour telle ou telle raison qu\’il se donnerait, et qui ne serait que prétexte :
    Du côté de la victime, souvent sans défense face au \ »cruel\ » qui n\’a pas de pitié, notre âme et notre compréhension sont choquées, nous ne pouvons que pleurer pour elle, et bien sûr HACHEM Pleure.
    Mais, il semblerait que le méchant, volontairement cruel, aie choisi librement d\’être ce qu\’il est.
    Aura-t-il honte de lui un jour ? Je le lui souhaite.
    Il me semble donc, que du côté du \ »cruel\ » le repentir est également ouvert en son âme et conscience. HACHEM Pleure certainement aussi pour cet homme mauvais.
    Le tout est aussi de savoir si face à l\’horreur il peut y avoir un pardon, celui de la victime et de sa famille, mais aussi celui de HACHEM.
    Parce que quand le mal est fait, il est fait, la victime l\’a payé de sa vie ou autrement (tortures morales, maltraitances, viol, survivre à la mort violente d\’un proche, etc.). Mais le mal a été fait, rien n\’y changera. Pour la victime qui survit viennent les jours où il faut continuer à vivre, trouver dans chaque jour la lueur, le petit quelque chose qui ferait qu\’elle ait envie de se lever. Quelle consolation peut-on recevoir ?
    Peut-il y avoir un Pardon, en imaginant même le meilleur des cas où le \ »cruel\ » a honte ?
    On courbe l\’échine, on cache nos chagrins, peut-être que l\’on se renfoce par-là même, mais la souffrance demeure. On peut aussi s\’en remettre à HACHEM pour qu\’Il nous Venge, parce que si l\’on refuse la Haine on accepte volontier Sa Justice à Lui qui, il faut le savoir, n\’effacera ni nos peines ni le mal qui a été fait.

  • marcy

    Mon Rav j\’espère de tout mon coeur que vous nous ferez découvrir encore de magnifiques textes du Zohar! Puisque nous possédons chacun une étincelle divine, et que la création toute entière elle-même est vivante, alors lorsque nous sommes blessés et lorsque nous ressentons de la souffrance, je crois que le maître du monde forcément ne peut échapper à cette souffrance aussi. Mais Je me demande que faudra-t-il encore cependant pour que les larmes atteignent le trône divin? et combien de temps faudra-t-il encore pour que nous puissions nous aussi connaitre le secret de l\’oiseau que j\’aimerai tant connaître! Merci Rav vous avez toute ma gratitude!

  • NISSIM75

    Cours extra ! Arriver à transcrire aussi bien des passages du Zohar Hakadoch dans un language aussi pratique que le votre et avec une si grande psychologie relève du génie ! Toda raba !