18 Dembre 2012 – Roi David- L´Essence Messianique- Premier cours

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Depuis la faute, la vérité ne pénètre plus complètement notre essence, et c´est pourquoi nous ne pouvons plus la transmettre intégralement ; une partie du message est perdue. Le fait que David ait un fils qui soit roi après lui prouve que ce qu´il est a pénétré son essence, et il put en transmettre l´intégralité. C´est la condition pour que sa royauté soit vraiment le miroir de la royauté divine, et c´est aussi la condition pour que le Beit HaMikdash soit construit par sa famille. Car le Beit HaMikdash, c´est Hachem présent sur terre, et il faut que la vérité pénètre l´essence. David a transmis son essence, et elle ne disparaîtra plus. Elle a seulement été voilé, mais réapparaîtra, et ce sera la Délivrance.

Nos Maîtres disent qu´il y a 3 couronnes, le Kéter Torah (Maîtres d´Israël), qui ne se transmet jamais de père en fils, le Kéter Kéouna (cohanim), qui se transmet totalement et visiblement, et le Kéter Mal´hout qui est intermédiaire : il se transmet, mais il peut être voilé. Le Kéter Mal´hout est le plus important, car il est le Kéter du Projet : \ »D. sera Roi sur toute la terre\ ». La Royauté d´Hachem est tout le Projet, et c´est donc là que se situent toutes les forces contraires, qui s´acharnent pour détruire ce Kéter. C´est pourquoi D. l´a créée comme Kéter d´essence, pour qu´il soit indestructible : le Mashiah sortira de David, et sa Mal´hout est éternelle.

David remercie Hachem, et demande \ »qui suis-je, Adonai Awayé, et qui est ma famille, pour que tu m´aies amené jusqu´à la royauté ?\ » Il appelle Hachem de Ses 2 Noms : celui que l´on prononce, et celui que l´on lit quand on prononce le 1er. En effet, nous ne prononçons pas le Nom tel qu´il s´écrit, pour montrer la distance entre D tel qu´Il est dans Son essence, et tel que nous Le percevons. Il nous échappe complètement. Le Talmud dit que \ »être capables de percevoir le Divin tel qu´il s´écrit, signifie que nous aurions une telle connexion avec Hachem que nous percevrions tout le mal comme un bien, comme un élément constructeur du Projet.\ » Nous disons Adonai, le Maître, pour signifier que c´est Lui qui décide et, même si nous ne comprenons pas, nous savons que tout est pour le bien, et nous nous soumettons.

Les Maîtres de la Kabbalah expliquent que les Noms divins correspondent chacun à une sephira, un type de dévoilement d´Hachem dans Son monde. Le Nom Adonai correspond à l´attribut de la Mal´hout, car un roi impose, et on Lui fait confiance ; on accepte car on sait qu´il a raison : je Te proclame Maître, et je l´accepte entièrement. C´est ce que doit être le véritable gouvernement juif : une royauté démocratique où il y a un décideur, mais il est fondé sur l´acceptation par le peuple. Et c´est ce qui se cache dans le Nom Adonai. C´est pourquoi David appelle D. \ »Adonai Awayé\ », en mettant Adonai en 1er, pour montrer que lui, en tant que roi, a l´intention de dévoiler cette dimension sur terre. Puis il ajoute Awayé, car le but véritable du roi d´Israël est d´amener Israël, puis l´humanité entière, à la connaissance du D. Awayé. On passe de la soumission au partenariat : je veux ce que Tu veux, car je comprends, et je n´ai plus besoin de me soumettre. C´est le monde de la Délivrance, où les hommes adhèrent complètement au Projet, et ils accomplissent par eux-mêmes.

\ »Qui est ma maison pour que Tu m´aies amené jusque-là ?\ » David s´étonne : comment sa famille peut-elle dévoiler l´essence de la Royauté d´Hachem ? Du côté paternel, comme maternel, elle est une suite de problèmes, à la fois sur les plans biologique, moral et spirituel. \ »La seule chose que je peux comprendre, c´est la Torah de HaAdam, Adonai Awayé.\ »
Le Rav explique pourquoi David répète à nouveau les 2 Noms de D., et ce qu´est la Torah de HaAdam, Torah capable d´unir les 2 Noms Divins. Le secret extraordinaire de la vocation universelle de David, début de la réparation de l´humanité, est dans ces versets, ainsi que le secret de la dimension universelle des Psaumes.

\ »Je prends conscience de Ta grandeur, Awayé Elokim. Et qui est comme Ton peuple Israël, un peuple unique sur terre ?\ » David change d´appellation de D., lorsqu´il commence à parler d´Israël, et de la grandeur d´Hachem par rapport à Israël. Mais on notera qu´il emploie les mêmes mots pour parler d´Hachem et d´Israël. Le Nom Awayé, cette fois-ci, est avant Elokim, pour montrer que, même ce que nous appelons la nature s´enracine dans des lois surnaturelles. Nous sommes seulement habitués à voir le fonctionnement de la nature, mais en réalité tout est Awayé, tout est miracle et merveilleux. C´est aussi une allusion à la manière dont Israël doit vivre : nous devons toujours avoir conscience que notre histoire est un véritable prodige, un miracle permanent. L´histoire d´Israël est le dévoilement le plus clair qu´ \ »Awayé Hou HaElokim\ », qui rappelle au monde qu´il ne fonctionne pas seulement avec des lois naturelles, comme il le pense, mais qu´il y a Quelqu´un au-dessus des lois de la nature. L´existence-même d´Israël le prouve.


30 novembre -0001