23 Septembre 2012 -Yom Kippour- Mais quel est donc notre projet?

MP4 MP3 Moshé rassembla tout Israël et lui dit \ »Je sais que, dès que je vais mourir, vous vous écarterez du chemin que je vous ai enseigné. Et il vous arrivera un grand mal, à la fin de l’histoire.\ » A quelle catastrophe fait-il allusion ? Le Baal HaTourim explique que les initiales de cette expression \ »le mal à la fin des temps\ » ont pour guématria 12, comme Gog. De plus, Moshé emploie le verbe \ »vékarat\ », mot étrange qu´on ne retrouve que 2 fois, dans toute la Torah ; la 1ère fois, lorsque l´ange dit à Agar, qui s´est enfuie dans le désert, enceinte d´Ishmaël, \ »et tu l´appelleras Ishmaël.\ » Le verbe est, alors, au féminin, puisqu´il est adressé à Agar, mais on ne peut comprendre pourquoi il l´est aussi dans la bouche de Moshé, sinon pour signifier que cette grande catastrophe de la fin des temps, est une guerre avec Ishmaël, qui est le véritable Gog.

\ »Vous verrez enfin que c’est Moi, c’est Moi, et il n’y a pas d’autre pouvoir que Moi qui agit dans ce monde… ce que J’ai frappé, Je le guérirai, et personne ne peut échapper à Mes décisions.\ » \ »Ani\ », je, est répété 4 fois. Le Baal HaTourim dévoile : \ »les 3 1ères fois font allusion aux 3 1ers exils, et la 4ème évoque le 4ème exil, et on comprend que, dans les 4 exils, Hachem est avec nous pour nous en sortir.\ » Mais pourquoi distingue-t-il 2 sortes d’\ »ani\ » ? Il fait remarquer que, la 4ème fois, il est dit \ »véani\ », en rajoutant le vav, de valeur numérique 6, ce qui révèle que nous sortirons du 4ème exil seulement au 6ème millénaire. Le vav est aussi la lettre de l´union, vav ha´hibour ; or, la Délivrance sera le dévoilement de l´unité, \ »e´had\ ».

Hachem dit à Israël \ »Regardez, maintenant, et essayez de prendre conscience, grâce aux catastrophes que J´ai amenées sur vous, que rien ne pouvait vous en extraire ; mais comprenez aussi, par toutes les délivrances inimaginables que Je vous ai fait vivre, que Je suis le seul à décider dans l’histoire.\ » Car l’histoire d’Israël est parsemée d’extrêmes, que ce soient des catastrophes, ou des réussites extraordinaires ; elle est unique, sans aucune explication logique, et montre de façon évidente que c’est Hachem qui la dirige. Toute notre histoire avait pour but de nous amener à la reconnaissance du \ »Ani\ » qui, seul, dirige toutes choses !

\ »Et sera consolée SA TERRE SON PEUPLE, admato amo\ ». Pourquoi manque-t-il, ici, le vav du ‘hibour ? Rashi explique qu´en réalité, Sa Terre et Son peuple, c’est la même chose ; il n´y a pas de peuple d´Israël sans sa Terre, ni de Terre d´Israël sans son peuple. L´identité d´Israël est fondamentalement liée à sa Terre, au point que le vrai peuple d’Hachem, qu’Il appelle amo, c’est le peuple sur sa Terre. Tout le Projet, la finalité de l´histoire, est de dévoiler l´identité véritable d´Israël, et LE LIEN D´ESSENCE qu´il a avec sa Terre. C´est pourquoi la dernière confrontation sera avec Ishmaël qui, pour empêcher le dévoilement de notre identité, voudra nous empêcher d’être sur notre Terre.

Le Projet est \ »ADMATO AMO\ », c’est-à-dire le lien entre ciel et terre, âme et corps, spiritualité et matérialité. Pour le réussir, il faut donc une terre ! Nous devons être une nation appartenant à D., c´est à dire, à la fois, une nation sur une terre matérielle, et un peuple qui sert Hachem. Et la vraie téshuva de Kippour, c’est ce secret de Vayéleh, c’est mon rapport à D., dans mon monde concret : comment j’agis, dans mon quotidien, dans mon travail, en famille, avec mes voisins… pour y dévoiler Hachem ? C’est tout le Projet de l’homme !

Et qu’est-ce que je fais pour améliorer ma nation ? Bien sûr, cela passe par l´étude de la Torah, et les 613 mitsvot, mais je dois aussi être engagé dans le terrestre, et construire ma nation sur sa terre. Car le projet d´un juif est de démontrer que nous sommes admato amo, le peuple et la terre d´Hachem ; que ma adama, ma terre, devienne admato, la Sienne ; que mon terrestre soit à Lui, et non à moi. Je dois donc Lui ramener Son peuple (moi-même, ma famille, mes collègues…) et Sa terre, pour que nous dévoilions l´identité juive authentique en Eretz Israël : UN PEUPLE SUR SA TERRE, QUI REALISE TOUTE LA TORAH. Et, pour cela, Il nous attend dans notre matérialité.


30 novembre -0001