2 Sœurs, 2 Choix, 2 Destins !!! – David 8 – 29 Novembre 2011

MP4 MP3 David et Goliath…super production hollywoodienne ?!?
Loin de la, Il faut tourner la page avec l’illusion !
Nous allons aborder aujourd’hui un événement capital de la vie de notre peuple.
Comme d’habitude, nous allons lire le texte avant de le faire parler et vous allez voir, les versets ont beaucoup à révéler !
Livre de Schmouel, Chapitre 27, nous commençons le 1er verset :
Chaoul se prépare à se battre contre les Philistins, les 2 armées se retrouvent l’une en face de l’autre !
Vayétsé Ich HaBénaim……:
Et voici que sort un homme du camp philistin qui s’appelait Goliath, il mesurait 3 mètres !
Il n’est écrit ni MiBénaim(au sein d’entre eux) ni MiMahanot(au sein du camps) ! En plus, le mot ne contient qu’un Youde ! Nous devons chercher un peu plus en profondeur afin de redonner au texte toute son authenticité ! De plus, la Torah n’a pas de ponctuation et on peut lire Ich HaBanim. Tiens, nous avons une piste…Un Homme qui est plusieurs enfants. Quel est le mystère que cache cette formule ?
On continue !
Il commence à crier vers le camp et se propose de se battre seul face à un homme qu’Israël choisirait. Et le vainqueur gagnerait toute la bataille !
Goliath a lancé un défi à l’armée d’Israël. Chaoul et tout Israël ont entendu sa parole et ont eu très peur.
Nous sautons à présent des passages car nous sommes dans l’introduction de cette histoire.
Nos investigations vont nous permettre de définir qui est Goliath.
Goliath sortait 2 fois dans la journée pour les défier, le matin et le soir.
Il intervenait toujours au moment ou l’armée d’Israël faisaient le Chéma Israël !
On nous dit avant que la grande et courageuse armée d’Israël avait peur et à présent, comble de tout, on nous révèle que c’est au moment ou Israël proclamait la royauté de D., au moment où Israël clamait sa foi qu’ils tremblaient…devant Goliath. Comment cela est il possible ?
David arrive à un de ces moments et voici que Ich HaBénaim(le texte parle encore de cette curieuse expression) sort du milieu de son camp.
Cette fois, le Ich HaBénaim est vraiment en plus.
Ktiv et Kri : Parfois un mot est écrit d’une manière et il se prononce d’une autre manière.
Et c’est une des façons qui nous est donné pour interpréter notre sainte Torah !
Dans ce cas, notre tradition nous suggère un double sens !
Il est écrit MiMaarot : Goliath sort des grottes ! Et la tradition est de le lire MiMaarakhot (de son armée) ! Nous savons qu’il ne sort pas d’une grotte car les armées sont face à face. Alors, pourquoi écrire cela ? Que d’anomalies !
On continue et on aborde le moment ou Goliath empêchait Israël de faire Chéma !
Il est dit que le philistin s’approchait matin et soir et se dressait en calomniant durant 40 jours. Pourquoi la Torah prend la peine de nous préciser la durée de 40 jours ?
Encore une question à ce très mystérieux texte !
Nous savons que la Torah écrite ne peut contenir toute la Torah car chaque mot cache des milliards d’informations.
De plus, il y a tous les écrits des maitres qui expliquent la Torah.
Il y a aussi des clefs de lecture faisant partie intégrante de la Torah, elles ont été transmises depuis Moshé de maitres en maitres ! Et cette tradition orale qui accompagne le texte est transmise de génération.
Tout celui qui veut comprendre le texte écrit sans cette tradition orale dévirait dans la falsification !
La tradition orale n’est jamais étrangère au texte car celui-ci suggère la question.
Allez, on commence le décryptage !
Un de nos maitres, le Radak explique qu’il y a une tradition qui dit que Goliath est appelé l’homme enfant car la Torah veut nous suggérer que cet enfant est le fruit d’un grand nombre de rapports ! Nul ne savait quelle semence avait pris !
De plus, la tradition nous informe que sa mère a été trainée par 100(chiffre qui indique la multiplicité des amants) philistins dans des grottes pour des rapports ! Elle était une prostituée qui se cachait. C’est pourquoi la Torah nous a précisé qu’il provenait d’une grotte !
Pire encore, cette femme allait même avec des…chiens quand les hommes tardaient à venir ! C’est la raison pour laquelle elle se cachait dans une grotte !
Mais qui est cette femme ? Pourquoi la Torah tient à tout prix à nous la détruire ? Pourquoi la Torah semble perdre sa pudeur pour nous décrire une telle scène d’autant que nous ne sommes pas étonnés vu l’origine des philistins (Vayétsou est le mot qui désigne la naissance des Philistins car ils sont issus de rapports échangistes entre différents peuples. Ils seront rejetés ensuite par ‘leurs parents’ et iront se réfugier sur la bande de Gaza ! Ils sont des bâtards) ????
Nos maitres nous ont révélé que l’ascendance maternelle de Goliath était Orpa, la sœur de…Ruth, la belle fille de…Naomi !
Elle était une princesse, c’était la fille du roi Eglon. Elle a des origines extrêmement élevées ! Comment a-t-elle pu dégringoler aussi vite et aussi bas ???
Sa sœur Ruth était le modèle même de la pudeur. Nous le savons de Boaz qui avait ordonné de ne jamais laisser glaner dans ses champs les jeunes filles pauvres avec les jeunes hommes pauvres pour éviter les dérives.
Boaz se promenait sur les collines aux alentours pour vérifier cela ! Boaz était un juge, il était un homme puissant et riche, il était le grand de la génération.
Un jour, il a vu une chose qui l’a frappée. Il a vu une jeune fille qui ne s’abaissait pas en mettant en avant son arrière, elle pliait ses jambes pour s’accroupir avec pudeur avant de glaner. Les autres femmes pudiques, se sachant seules, ne se posaient pas ce genre de question. Cette excès de pudeur a interpellé Boaz, il a compris que cette fille avait un petit quelque chose d’une autre dimension !
Ruth va devenir le modèle de la pudeur juive par excellence, le symbole de la conversion, de la royauté et Orpa va devenir le symbole de la dépravation.
David vient de Ruth et Goliath vient d’Orpa !
Comme par HASARD, les 2 hommes vont se retrouver plus tard sur un champ de bataille ! Comment D. dirige son monde avec précision !?
D’autres questions : Pourquoi Orpa part elle chez les Philistins quand elle se sépare de sa belle mère Naomi ? Pourquoi va-t-elle chez le pire ennemi d’Israël ? Pourquoi va-t-elle chez ceux qui se sont appropriés le territoire de Yéhouda, la royauté ?
Voila un peu comment nous devons lire un texte de Torah, avec les yeux de la tête et ceux du cœur, avec le sentiment que sous ces mots se cachent la vérité !
Une fois de plus, n’oublions pas que l’émetteur de ce message est le Maitre du monde !
Allons à la source faire un tour du coté du livre de Ruth !
C’était à l’époque des juges (Boaz qui s’appelait Yaftsane quand il exerçait sa fonction de juge) !
Vayéhi Raav Baarets : Il y eu alors une famine sur terre ! Tiens, ca nous rappelle quelque chose !? Et voici qu’un homme de Beth Lekhem traversa le Jourdain avec sa femme et ses fils. Il s’appelait Elimelekh, sa femme Naomi et ses enfants Makhlon et Kivione !
Quand ils arrivèrent dans le territoire de Moav, ils y résidèrent !
C’est alors qu’une série de catastrophes vont s’abattre sur eux.
Elimelekh, le mari de Naomi, part dans la fleur de l’âge !
Naomi va alors décider de marier ses 2 fils avec des Moaviot, Orpa et Ruth (non converties)!
On continue dans l’enfer et Makhlon et Kivione quittent de ce monde !
Naomi se retrouve seule avec ses 2 belles filles !
Elle entend que la famine a cessé en Israël et décide de quitter cet endroit, elle part alors avec ses belles filles en direction du territoire de Yéhouda.
Elles arrivent à la frontière et Naomi s’adresse à ses belles filles qui ne sont pas juive pour leur dire au revoir ! Et c’est alors qu’elles se mettent à pleurer !
Les 2 lui disent qu’ils veulent la suivre pour vivre avec elle au milieu du peuple juif.
Naomi ne comprend pas et leur dit de repartir ! Pourquoi restez-vous avec moi, je n’ai plus d’enfants… ? Elle leur dit, vous savez on ne se convertit pas pour un intérêt quelconque, nous ne sommes pas une religion prosélyte ! Elles continuent alors de pleurer mais…coup de chapeau, Orpa embrasse sa belle mère comme pour lui dire au revoir mais Ruth s’approche alors de sa belle mère.
Après avoir insisté auprès de sa belle mère, Orpa décide de partir.
Ruth dit alors à sa belle mère : arrêtes de m’agresser, je ne suis pas ma sœur et elle rajoute :’La ou tu iras, j’irais, ton peuple est mon peuple, ton D. est mon D…….et il n’y aura que la mort qui nous séparera’ !
Les 2 belles filles ont criées, suppliées mais seul Ruth tiendra bon car Orpa va alors sentir que l’exigence de pureté que demandait Naomi n’était pas en elle !
Naomi semble être très exigeante, elle fait tout pour les décourager, elle leur dit que si c’est par choix d’un bon parti (car elles ont vu à quel point les maris juifs étaient mieux que les époux moabites), il ne fallait pas rester !
La Torah prête aux 2 femmes la même phrase et met en parallèle la sincérité d’Orpa et de Ruth.
Seul le fait qu’Orpa réalise qu’elle n’était pas ultra sincère l’a fait abandonner !
Naomi et Elimélekh semble n’avoir fait qu’une série de fautes !
Elimélekh était un des hommes les plus riches de son temps, c’était le plus gros fabricant de pain de tous le pays et son siège était alors à l’époque à Beth Lekhem (maison du pain).
Vient la famine et les gens vont se tourner vers lui pour qu’il les aide, pour qu’il les nourrisse.
Elimelekh voyant cela, va prendre toute sa fortune pour quitter le pays !
Il a fait de l’argent dans une nation et quand il a vu que ca allait mal, il a pris la poudre d’escampette. Le pire, c’est qu’il va aller chez Moav, un des pires ennemis d’Israël en se disant que les juifs n’iront pas le chercher la bas !
Tout le monde comprend maintenant pourquoi le mari meurt !
S’il était resté, la famine aurait duré moins de temps. Il aurait été ruiné financièrement mais serait devenu un milliardaire spirituel !
Et plutôt que d’analyser cette situation curieuse, Naomi prend 2 moabites qu’elle ne va même pas convertir et va les marier à ses fils! (nous sommes à l’époque de la grande discussion des maitres sur la conversion possible des femmes Moabites).
Les 2 fils meurent et pourtant, elle ne régit absolument pas !
Seule la cessation de la famine va l’inciter à revenir en Israël !
Il semblerait que Naomi soit descendue bien bas…mais quelque chose va se passer au moment du chemin du retour !
Quoi…qu’est ce ?!?!?
Elle comprend que parfois les énormes chutes morales et spirituelles dans l’existence peuvent permettre de récupérer des étincelles perdues !
La Torah nous apprend l’un des principes fondamentaux de la moralité d’Israël :
Si on touche le fond, il y a une pierre précieuse à récupérer !
Naomi va faire Téchouva, c’est pourquoi son exigence de pureté, du moins au début, devait être très très haute. Et c’est ainsi, qu’Orpa ne fut pas sélectionnée !
Soyez au Rdv demain pour la suite de cette magnifique histoire!


11 juillet 2018