4 Juillet 2012 – Shmouel- Roi David- Mon epouse, ma force !

0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : \ »David dit à Avner : \ »je suis prêt à faire alliance avec toi. Mais je te pose une condition : je ne t´autorise pas à me rencontrer tant que tu ne m´auras pas ramené Mi´hal, la fille de Shaül\ ». David envoya des messagers à Méfiboshet : \ »rends-moi mon épouse, Mi´hal, que j´ai épousée avec 100 prépuces de Philistins\ ». Ishboshet accepta. Il la prit de son mari, Paltiel fils de Laïsh…\ »

Pendant la lutte contre Goliath, Shaül avait promis que celui qui se battrait contre lui, en récompense, deviendrait son gendre. David tua Goliath. Mais Shaül, qui voulait se débarrasser de lui, lui dit de lui apporter 100 prépuces de Philistins. Il les apporta et les donna à Mi´hal qui les accepta, et elle devint son épouse. Or, il est dit ensuite \ »Shaül donna sa fille Mi´hal, épouse de David, à Palti ben David.\ » Notons que, partout, il est nommé Palti, et notre texte est le seul endroit où il soit nommé Paltiel, avec le Nom d´Hachem.

Se posent ici 4 questions fondamentales : comment Shaül, qui respecte les lois de la Torah, a-t-il pu donner une femme mariée à Palti ? De plus, comment trouva-t-il un homme qui l´accepta, et pourquoi cet homme sera-t-il ensuite appelé du nom d´Hachem ? Comment David peut-il demander qu´on lui rende Mi´hal, alors qu´une femme mariée adultère ne peut jamais être reprise par son mari ? Et, question la plus importante, pourquoi David la demande-t-il maintenant, juste quand Avner veut lui ramener les tribus, pour qu´il devienne roi ? Il fait dépendre son accession à la royauté du retour préalable de Mi´hal, alors qu´il aurait pu la prendre très facilement par la suite, comme roi, à Jérusalem.

Il y avait une discussion entre le camp ala´hique de David et celui de Shaül. Ces 2 visions de la Torah s´opposaient fondamentalement, à propos de Ruth d´abord, pour savoir si elle peut faire partie d´Israël, et être la matrice du Mashia´h, mais aussi concernant Mi´hal : son acte de mariage avec David est-il valable ou non ?

Car David aurait dû donner quelque chose de précieux, de grande valeur, pour montrer l´importance que Mi´hal a à ses yeux (aujourd´hui, on donne une bague) : David, comme kidoushim, a donné un sac de prépuces, et Mi´hal a accepté. Est-elle mariée ou non avec David ?

En lui apportant ce sac, David signifiait : j´ai risqué ma vie pour toi ; tu es toute ma vie, et je suis prêt à me sacrifier pour toi. Mi´hal a accepté, car cela était plus précieux que tous les bijoux et cadeaux du monde. Mais Shaül a une conception différente de la femme : la femme est un objet qui s´achète, et il ne peut y avoir de relation profonde, réelle, au point que sa femme soit sa vie et sa raison de vivre. Quand sa colère avait explosé contre Yonathan, il lui avait dit \ »tu es comme ta mère, un pauvre type\ ». Il est incapable de discerner dans la dimension féminine quelque chose de noble et grand.

David, au contraire, a une vision de la femme extrêmement élevée. Il est le 1er personnage biblique qui affirme que sa femme est sa vie. La femme et l´homme sont un, et chacun n´existe pas sans l´autre ; pour Shaül, la femme est à côté de l´homme.

Quant à Palti, c´était un très grand tsadik. Il savait que Mi´hal était la femme de David et il ne la toucha jamais, de sorte que David, sachant cela, put reprendre Mi´hal. C´est pourquoi Hachem mit Son Nom dans le nom de Palti qui devint Paltiel.

Mais pourquoi David fait-il dépendre son ascension à la royauté du retour de Mi´hal ? Dans le langage de la Kabbala et de la ´Hassidout, la femme est appelée mal´hout. C´est l´attribut le plus important de tous, l´aboutissement de tous les processus humains. La mal´hout c´est l´épouse, car c´est à elle de dévoiler dans son mari la dimension de la royauté. David sait que la force de ce monde n´est pas dans son épée ou son armée, mais repose sur sa femme, et c´est pourquoi il ne se presse pas de devenir roi, car il attend Mi´hal, sans qui il sait qu´il ne peut être roi.

Nos Maîtres disent que les générations précédant la Délivrance seront comme \ »une royauté sans couronne\ », à cause de la ´houtspa, du culot qui règnera partout. Et l´on voit qu´aujourd´hui la femme est, soit voilée, soit utilisée pour vendre des produits. Mais, dans la Torah, la femme vertueuse est la \ »couronne de l´homme\ ». Le Rabbi dit sans cesse que la Délivrance dévoilera que \ »la féminité sera au-dessus de la dimension masculine\ ». Shaül eut une royauté sans couronne, puisqu´il méprisait sa femme, mais David, qui est la matrice de la royauté, comprit ce qu´est la dimension féminine et révéla que sa force résidait dans son épouse.

Nos Maîtres se sont demandés qui est vraiment l´épouse de David ? La naissance de la mal´hout se fait par Mi´hal ; elle incarne l´épouse ; mais la transmission de la mal´hout se fait par Bat Sheva ; elle est la mère. Ce sont 2 niveaux différents.


30 novembre -0001
  1. @ Monique : Bath Schéva n\’est-elle pas plutôt le zivoug shéni et Mikhal le zivoug Rishone ? Car le shéni est la reconstitution de deux parties d\’une même âme, tandis que le rishone est plus une association entre deux âmes, qui ne sont pas forcém

  2. mikhal si on tourne les lettres on trouve melech

  3. peut etre que michal donne a david la royaute et bat chevah lui donne la descendance

  4. si בת שבע est destinée à David depuis la création,ce qui correspondrait à un זיווג ראשון ,comment cela se fait-il qu\’elle n\’est pas appellée אשה,et qu\’il lui faille une autre femme,c\’est à dire מיכל , pour le \ »construire\ », pour être sa \ »couronne\ »?

  5. vous etes en train de faire comme \’\’David\’\’
    vous etes en train de ramener des centaines de circoncisions à \’\’Ha chem\’\’

  6. Alors dirons nous « gueoula » ou « peleyta » (pé-lamed-youd-teth-hé) ? Ou devons-nous distribuer la délivrance en deux ? Il y a aussi pelet fils de Yehdaï descendant de Calev ; une telle allusion que même Avner ben Ner dit « Suis-je un chien ? ». Est-ce un clin d’œil le fait qu’il y a (2 Shmouel 2,22) et puis qu’on retrouve le mot « paleti » à (2 Shmouel 22,2) ; ou fallait juste le voir pour que le sentiment se renforce afin qu’on cherche davantage ? Il est clair que ce mot est lié à la femme et au serpent qui veut la dérober : on voit cela à Béréshit 14,13 où Rachi commente que « le fuyard » c’est ‘Og, survivant de la génération du déluge, qui espérait en annonçant la capture de Lot, inciter Avram à entrer en guerre à son tour, et qu’ainsi Avram se ferait tué et donc ‘Og pourrait alors épouser Sara (cf. Béréshit raba 42,8). Mais il faut aussi remarquer que le mot « pelet » (délivrance) a pour valeur numérique 319 qui est égal à la valeur numérique de Eli’èzèr (318+1) (Béréshit 14,14). Mais plus sérieusement, je sais que cela a un sens pour moi, car il est dit : « ‘Og seul, roi du Bachan, était resté des derniers Refaïm » (Devarim 3,11) où Rachi dit « qu’avaient tués Amrafèl et ses alliés à ‘Achteroth-Qarnayim, et ce dernier mot se retourne vers moi. De plus, j’avais trouvé un autre nom, le plus beau que j’ai trouvé, Tamir (Teth-aïn-mem-resh = 319). Et quand j’étais jeune, plus jeune que maintenant, à chaque fois qu’il fallait montrer qu’on n’avait pas perdu la main, meilleur ami Simon me disait : « il faut que tu remettes ta couronne » ; je ne sais plus si cela était devenu un dicton après que nous aillons lu « le roi Arthur » à l’école, mais je sais que cela était courant pour nous de le dire. Que dire maintenant ? C’est comme assister à une danse sans comprendre la musique. Peut-être qu’il me faut attendre le 15 av pour en saisir le pas. Help, I need somebody, help.

  7. bravo pour la clarte du cours mais le site devra etre ameliore………

  8. in the book of rabi shimon bar yochay of bamidbar it is said bemidbar sinay beoel moedthe explanation ther is about the inclusion of the sefirot . in the sa you have malchut and in the malchut you have sa .their is no la fame their is only sa fame. he is her compleetion she is his compleetion.it is all about this union. wher each master the 10 sefirot to unite in a beautiful way and in grace. i really hope the jewish world will understand this finally .and the true giving to each other is this respect and knoledge.
    i hope for that day .sory the sed doent work in my computer so i wrote sa

  9. il y a quelque chose qui m\’echappe. j\’avais entendu dans un des cours que david et bat sheva etaient un des tres rares vrai zivoug dont la torah parle explicitement. il s\’agit donc de la meme ame separee en deux. quelle est la position de mihal la dedans? qu\’a-t-elle de plus au niveau de la nechama que les 18 autres femmes n\’ont pas.est-il possible qu\’unne nechama se soit divisee en trois et que donc david ait 2 vrais zivoug?

  10. Shalom HaRav,

    Vous venez d\’analyser la cause veritable de mon divorce ! Plus vous avanciez dans le cours et plus je revoyais defiler mon histoire… Deux ideoligies, deux mondes spirituels qui s\’affrontent, celui de Shaul et celui de David sans que nous en ayons conscience. Quel malheur cette epoque !!! Mais vous m\’avez redonne espoir en nous expliquant que cette epoque sera la derniere avant la delivrance finale !!! Bs\ »d

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel