5 Mars 2013 – Roi David- Punition ou Reparation ?

0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Nathan dit à David \ »puisque tu reconnais ta faute, tu ne mourras pas.\ » Mais il faut aussi une réparation. Quand nous avons blessé quelqu’un, ou cassé quelque chose, même si la faute est pardonnée, il nous arrive des épreuves, des issourim. Car la faute, la parole ou l’action mauvaise, a fait entrer en nous des impuretés, a dégagé des énergies négatives et causé des destructions. Il faut nettoyer toutes les saletés qui ont été accumulées dans notre âme, réparer notre être, et ceux que nous avons abîmés autour de nous. Hachem a prévu cette purification : nous avons, enfouies en nous, des forces qui, si nous les déployons, sont purificatrices et vont nettoyer toutes les impuretés entrées en nous. Ces forces nouvelles que nous allons déployer seront, en nous, comme des eaux purificatrices.

Nathan avait déjà annoncé à David quelle serait sa punition : \ »un mâle se lèvera de ta maison. Il prendra tes femmes devant tes yeux\ ». Puis suivent 3 versets, et est ajouté : \ »sache que l’enfant de Bat Sheva va mourir.\ » Hachem frappa le bébé de Bat Sheva, qui était dans un état désespéré. David pria pour sa guérison, et il jeûna. Il ne pouvait même plus se lever…. Au bout de 7 jours, l’enfant mourut… David se leva immédiatement, remit ses habits royaux, se rendit au Tabernacle pour se prosterner devant Hachem, puis rentra chez lui et demanda qu’on lui prépare un festin. \ »Tant que l’enfant était vivant, j’ai jeûné, j’ai pleuré, car je me disais : peut-être qu’Hachem va pardonner et l’enfant vivra. Maintenant qu’il est mort, à quoi cela servirait-il ? Après avoir mangé, il alla vers Bat Sheva, s’unit à elle et naquit un enfant qu’ils appelèrent Shlomo, que D. aima. Hachem envoya Nathan dire aux parents : cet enfant sera appelé \ »Yedida, l’amoureux de D., car c’est ce que D. veut.\ »

Pendant 9 mois, au Beit HaMidrash, tous avaient fait honte à David. Puis, quand l’enfant, à peine né, tomba malade et mourut, tout le peuple y vit la punition d’Hachem. Mais, si cette mort avait été une punition d’Hachem, David aurait dû être encore plus affligé après qu’avant, car cela aurait signifié qu’il n’était pas pardonné. Bat Sheva lui aurait été interdite. Et il n’aurait pas pu aller au Temple. Or, David fit tout le contraire ! Car Nathan avait déjà dit à David : tu es pardonné, et c’est seulement après qu’il ajouta : l’enfant mourra. Cette mort n’est donc pas une punition. David ne se sent pas coupable, et c’est pourquoi il va avec sa femme, car il sait qu´elle ne lui est pas interdite. Si D. avait voulu punir David, selon le principe \ »mida ké negued mida\ », ce n’est pas l’enfant qui serait mort, mais c’est David qui aurait été envoyé à la mort, comme il y avait envoyé Ouria.

David ne se trompe jamais, dans l’interprétation de ce qui lui arrive. Il sait qu’il y a des épreuves qui sont une punition, onesh, et d’autres qui sont un tikoun, une réparation, et qui sont constructrices : Hachem veut permettre à l’homme de dévoiler des forces surhumaines, et d’atteindre un niveau qu’il n’aurait pu atteindre. Si l’épreuve qu’il subit l’abat et qu’il s’écroule, c’est qu’il s’agit d’une punition. Mais si c’est un tikoun, l’homme se lève immédiatement, et gagne. David sait qu’il n’a pas fauté. D. lui donne des tikounim, des épreuves, pour lui permettre d’atteindre le niveau d’être le père du Mashiah. Il mit au monde Shlomo, c’est-à-dire la lignée du Mashiah. Les épreuves de David sont toutes les douleurs de l’enfantement, pour mériter d’être les parents du Mashiah.

Le Talmud dit même que la faute de David avec Bat Sheva a été voulue par Hachem. Hachem a envoyé dans David ce yetser hara de l’impatience, car il voulait qu’il faute, afin qu’il devienne, pour l’humanité entière, le modèle de la teshuva qui est toujours possible. David savait que, pour mériter d’être le père du Mashiah, il fallait s’élever à des niveaux surnaturels de compréhension des messages divins, et c’est pourquoi il devait traverser des situations inextricables. Dans un psaume, il dit \ »mon cœur est vide\ » (de yetser hara) et il comprend qu’il est entraîné dans un processus qui le dépasse et que c’est Hachem qui agit, en tout cela.

En hébreu, le mot \ »nissayon\ », épreuve, signifie \ »élever\ ». En effet, dans le Judaïsme, par l’épreuve, D. ne veut pas nous détruire et nous casser, mais nous élever, comme un père le fait pour son enfant. Tout le monde le comprit plus tard, quand Shlomo inaugura le Temple, et que les portes refusèrent de s’ouvrir. Shlomo dit \ »fais-le pour mon père David\ », et les portes s’ouvrirent. Tout Israël comprit que David n’avait jamais fauté. Et il est devenu pour tous \ »David mele’h Israël, ‘hai vékayam\ ». Il est, pour l’éternité, le modèle unique de la perfection et du Mashiah, car il a tout traversé, dans le bien comme dans le mal, et il est toujours resté le guerrier d’Hachem.


30 novembre -0001
  1. David le modèle unique du juif parfait … Merci Rav de nous élever au niveau de pouvoir s\’émerveiller de cette lumière !

  2. une de mes plus grande faute, c\’est de ne pas nier les faits, mais de nier ou de ne pas avouer mon intention, l\’intention qui se trouvait derrière mon acte. la vérité c\’est que ce qui donne sens, pouvoir et volonté à notre acte est lui aussi inconnu et difficile à comprendre et se trouve encore derrière l\’intention. et la vérité c\’est que tant que nous n\’avons pas posé cette acte, nous ne pouvons pas comprendre pourquoi. et le pourquoi ne peut se comprendre que dans les fruits, les conséquences de nos actes. sans doute que le prophète qui a une distance que celui qui pose l\’acte n\’a pas voit, l\’acte dans sa totalité et intuitivement ressent la force qui a pousser à l\’acte et donc peut prévoir les conséquences.

  3. Magnifique cours comme toujours ! ce devrait être le slogan de ce site : Ce cours vient me confirmer ce que je vis depuis quelques mois et que j\’ai déjà exprimé; Il en est d\’autant plus bouleversant ! car comment ne pas reconnaitre à mon petit niveau, les questionnements fous de mon âme et ce que j\’en ai compris depuis quelques mois, sur ce qu\’il m\’arrive? Je ne me suis pas levée un beau matin en disant ça y est la thora sera ma loi! mais D-ieu dans son infinie sagesse a su contraindre mon âme à prendre le chemin duquel il lui serait définitivement impossible de Lui échapper! ce qui est magnifique et j\’en suis heureuse c\’est que j\’ai très vite compris ce qui m\’arrivait . D-ieu a employé les grands moyens pour me mener là où il voulait! je suis tellement convaincue que c\’est D-ieu qui programme tout dans ma vie et surtout mon rapprochement que je ne me sens jamais effectivement coupable de tous les coups que j\’ai reçus ou reçois encore! D-ieu ne m\’ouvre t-il pas les portes de la techouva? si mon âme accepte aisément le terme de réparation elle n\’arrive pas à imaginer un D-ieu qui punit, cela me parait vraiment inconcevable mais un D-ieu qui élève et éduque. Si David est le modèle de la perfection sur terre et a été tellement éprouvé malgré tout alors comment nous si imparfaits ne le serions-nous pas? car nous devons dévoiler à notre niveau ce que nous sommes vraiment et ce pour quoi nous avons été créés: nous devons aussi accoucher de nous-mêmes sans aucun doute! En réalité je crois vraiment que nous ne vivons que des épreuves qui doivent nous mener là où nous devons aller et non des punitions car un homme, un vrai, se relève toujours! bravo Rav, vous arriverez toujours à me surprendre!

  4. pourquoi faute. c\’est les conséquences de ses actes. il y a deux actes, coucher avec la femme d\’un autre marié ou pas et prendre la place de dieu. le fruit de cette liaison, unilatérale car si elle n\’était pas avec lui, lui ne le savait pas. l\’a t\’elle trompé ? trompé dans les sens mentir. se mentir. cacher la vérité. je pense que le maitre du monde pardonne celui qui assume complètement sa faute, ou plutôt lui donne la possibilité de réparer. car réparer c\’est ça la demande de pardon et le pardon. la mort de l\’enfant c\’est le faite que david pendant un moment veut se débarrassé de l\’enfant et de sa mère. c\’est pour cela qu\’il demande à son ex mari de rentrer à la maison. si il avait été cohérent, il n\’aurait jamais fait cela. car si l\’ex mari rentre à la maison et cet enfant nait, celui-ci aurait été un bâtard pour son ex-mari. voilà pourquoi d\’après moi l\’enfant meurt. l\’enfant meurt car il décide de rentrer dans le monde par la fenêtre et c\’est pour ça que david le prend pour un voleur et lui retire la vie d\’une certaine manière en ne le reconnaissant pas dès le départ comme son fils.

  5. Je me rends compte que je tombe dans mon propre piège et que j\’aurais du m\’exprimer autrement 🙂
    J\’aurais du dire et je corrige : Merci Rav d\’avoir fait descendre à mon (ou notre) niveau toute cette merveilleuse lumière !

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Ne ratez pas le message du rav pour Roch Hachana! CLIQUER ICI